Loeb évoque un possible retrait de Peugeot du Dakar

Sébastien Loeb a admis que Peugeot allait probablement quitter son programme tout terrain en 2018, faisant de la prochaine édition du Dakar la dernière chance de succès de l'Alsacien.

Sébastien Loeb a participé aux deux dernières éditions du Dakar, menant à chaque fois un temps les deux épreuves, avant d'être contraint à l'abandon suite à un accident en 2016, et de devoir s'incliner cette année face à son coéquipier et multiple vainqueur de la classique du rallye-raid, Stéphane Peterhansel, après avoir été retardé par des problèmes mécaniques.

En dépit des soucis techniques de Loeb, Peugeot, qui a fait son retour sur le Dakar en 2015, a signé la victoire lors des deux dernières éditions par le biais de Peterhansel. Mais avec le potentiel retrait de la marque au lion dans un proche avenir, le nonuple Champion du monde des rallyes a déclaré que sa prochaine participation serait probablement sa dernière chance de s'y imposer.

Dernière participation de Loeb sur le Dakar ?

"Ce sera important [de gagner le Dakar l'année prochaine], car je pense que ce sera la dernière [participation de Peugeot]. Peut-être que Peugeot va continuer, mais je ne le pense pas", a expliqué Loeb à Motorsport.com.

"Nous commençons à avoir un peu plus d'expérience, et ce serait bien d'être en mesure de gagner", affirme Loeb. "Mais c'est très difficile de savoir à quoi s'attendre sur un rallye-raid tel que le Dakar, car c'est très long. Certes, nous savons que nous avons la vitesse, mais sur le Dakar ce n'est pas qu'une affaire de vitesse."

Le natif d'Haguenau est bien placé pour le savoir, lui qui a été retardé lors de la dernière édition en raison d'un problème mécanique, après avoir pourtant signé deux victoires d'étapes lors de la première semaine, qu'il avait bouclée avec un peu plus d'une minute d'avance sur Peterhansel.

"Vous pouvez perdre beaucoup de temps au niveau de la navigation ou d'autres problèmes, comme ceux que nous avons eu l'an passé", reprend-il. "Nous avons tout ce qu'il faut pour être capables de gagner actuellement, mais ce n'est pas facile de le faire."

L'expérience du pilotage tout terrain demeure la seule inquiétude de Loeb sur le prochain Dakar, dont le départ aura lieu à Lima, au Pérou le 6 janvier, et qui trouvera sa conclusion à Cordoba, en Argentine deux semaines plus tard.

"Nous allons nous préparer aussi bien que possible. Je vais avoir plus d'expérience en matière de pilotage, et Daniel [Elena] sur le co-pilotage, et la voiture commence à être forte", poursuit Loeb, qui évoluera l'an prochain au volant de la 3008DKR Maxi. "Elle a déjà gagné l'an passé. Je sais que je suis plutôt bon au niveau du rythme de pilotage, et habituellement plus rapide que mes coéquipiers, mais nous perdons un peu de temps en termes de navigation. Daniel a fait du bon travail l'an passé, mais le co-pilote de Peterhansel [Jean-paul Cottret] a beaucoup plus d'expérience, et il n'a commis pour ainsi dire aucune erreur l'an passé. J'espère que nous aurons suffisamment d'expérience pour le faire."

L'importance de l'expérience

Il faut dire que Peterhansel, surnommé 'Monsieur Dakar', et dont la première participation à l'épreuve remonte à 1988 (quasiment à la même époque que les débuts de la marque au lion, puisque Peugeot a fait ses gammes en 1987 avec la 205 T16 confiée notamment à Ari Vatanen), s'est imposé à 13 reprises, dont sept fois sur quatre roues. Un palmarès et surtout une expérience à nul autre pareil, et qui font la différence dans ce genre de compétition.

"Ce qui se passe sur ce rallye-raid, c'est qu'à chaque fois que vous faites une erreur, vous réalisez que vous n'aviez pas l'expérience [suffisante pour l'éviter], mais ensuite vous l'avez !" sourit Loeb. "Certains pilotes font cela depuis dix ans, et bien sûr nous avons des choses à apprendre. L'an dernier c'était possible de gagner, donc je pense [que c'est possible] également pour l'an prochain."

Après avoir renoncé à son programme en Coupe du monde des Rallyes tout-terrain et ne voulant poursuivre en Rallycross que si Peugeot améliore sa voiture actuelle, des rumeurs, démenties par l'intéressé, ont récemment laissé suggérer un possible retour à temps plein en WRC du pilote français. 

 
Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Dakar
Événement Dakar 2017
Pilotes Sébastien Loeb
Équipes Peugeot Sport
Type d'article Actualités