Motos, Étape 6 - Sanders vainqueur d'une étape interrompue

La course des motos et des quads a été suspendue après une centaine de kilomètres, vendredi, en raison de conditions impraticables sur la sixième étape du Dakar 2022. Daniel Sanders a ensuite été déclaré vainqueur.

Motos, Étape 6 - Sanders vainqueur d'une étape interrompue

Pour la sixième étape du Dakar 2022, on reprenait les parcours de la veille mais en inversant les terrains, les motos et les quads empruntant celui qui était réservé la veille aux autos et aux camions. Si cela permettait aux deux-roues de bénéficier de traces pour faciliter leur navigation, le risque était également de devoir rencontrer des conditions dégradées à certains endroits, et ce fut effectivement l'écueil du jour.

Après 101 km sur les 404,2 prévus, la course a été neutralisée pour les motos et les quads, "la dégradation de la piste due au passage des autos et camions hier, associée aux fortes pluies récentes ayant rendu le parcours impraticable", comme l'a expliqué l'organisation. "C'est très dangereux, avec beaucoup de zones rocheuses que les voitures ont beaucoup dégradées", a expliqué le pilote espagnol Lorenzo Santolino. "En plus, on roule à une vitesse moyenne à élevée et, sur un terrain aussi accidenté, c'est un peu une loterie de ne pas tomber, surtout quand il y a des zones un peu molles, avec des rochers en dessous."

À la suite de la décision de neutraliser la course, les concurrents ont été regroupés et convoyés vers le bivouac et le classement de cette sixième étape a été établi au 101e km, entérinant la victoire de Daniel Sanders. Le pilote australien, quatrième au général au moment de s'élancer, avait rapidement pris la tête ce matin, imposant sa loi dans une première soixantaine de kilomètres à grande vitesse. Il y a pris 26 secondes à Pablo Quintanilla et 55 à Ricky Brabec, qui devançaient quant à eux Sam Sunderland ou encore Toby Price, l'homme le plus rapide jeudi mais qui avait été dépossédé de la victoire après une pénalité.

Sixième après le premier checkpoint, Matthias Walkner est remonté à la deuxième place après le second, qui faisait suite à une section très lente et rocailleuse suivie de pistes sablonneuses. Sanders y est resté le plus rapide et Sunderland s'est hissé au troisième rang. Au dernier point de passage, c'est finalement Sunderland qui avait pris la deuxième place, avec 2'26 de retard sur Sanders et dix secondes d'avance sur Walkner.

Avant la journée de repos de demain, Sunderland confirme donc sa première place au classement général, avec 2'39 d'avance sur Walkner. Sanders remonte quant à lui au troisième rang, à 5'35 de son coéquipier. Troisième hier soir, Adrien van Beveren perd une place après avoir terminé huitième de cette étape. Le top 5 est complété par Pablo Quintanilla, qui prend l'avantage sur Lorenzo Santolino en ayant signé le quatrième meilleur temps du jour. Vainqueur en titre, Kevin Benavides est huitième, derrière le privé Stefan Svitko.

Chute pour Petrucci et Branch

Danilo Petrucci, quant à lui, a perdu plus de six minutes dès le début de la journée. Après avoir signé sa première victoire d'étape jeudi, il prenait le départ en premier mais il a chuté quelques minutes après s'être élancé. L'ancien pilote MotoGP a pu repartir, cependant au deuxième checkpoint du jour, son retard était passé à 11 minutes. Hier déjà, il était tombé en tentant d'éviter un camélidé dans une zone de dunes et d'herbe à chameaux mais avait pu se relever et terminer sa journée avec une superbe performance.

Lire aussi :

Ross Branch, qui partait juste après lui ce matin, a lui aussi chuté dès les premiers kilomètres. Tombé sur le guidon de sa Yamaha, il souffre de contusions et d'une gêne sur le côté droit, et a été évacué en hélicoptère vers le centre médical se trouvant au bivouac.

La suspension de cette étape est une aubaine pour Joan Barreda, qui était incertain pour la suite de la course après une chute jeudi. Souffrant de l'épaule gauche, l'Espagnol a bien pris le départ du jour en serrant les dents, comptant ensuite sur la journée de repos de samedi pour se remettre, mais cet arrêt après 101 km lui permet de relâcher l'effort plus tôt que prévu.

Classement général provisoire après l'Étape 5

  Pilote Moto Écart Pénalité
1 United Kingdom S. Sunderland KTM 19:55'59  
2 Austria M. Walkner KTM +2'39  
3 Australia D. Sanders KTM +5'35  
4 France A. Van Beveren Yamaha +7'43  
5 Chile P. Quintanilla Honda +17'44  
6 Spain L. Santolino Sherco +18'22  
7 Slovakia S. Svitko KTM +24'29  
8

Argentina K. Benavídes

KTM

+24'56  
9 Spain J. Barreda Honda +25'59 1'00
10 United States M. Klein KTM +37'08  
partages
commentaires

Related video

Autos, Étape 6 - Terranova vainqueur, Loeb perd du terrain
Article précédent

Autos, Étape 6 - Terranova vainqueur, Loeb perd du terrain

Article suivant

Toyota gagne son appel après la pénalité de 5h de De Villiers

Toyota gagne son appel après la pénalité de 5h de De Villiers
Charger les commentaires