Le nouveau BRX Hunter de Loeb a roulé

Le BRX Hunter T1+ a bouclé son premier roulage, avant des essais plus intensifs au Maroc dans les jours à venir.

Le nouveau BRX Hunter de Loeb a roulé

L'équipe britannique BRX a bouclé un premier roulage sur deux jours avec son nouveau Hunter T1+, confié à Nani Roma et Alex Haro sur des routes galloises habituellement empruntées par le Rallye de Grande-Bretagne. Répondant aux changements réglementaires visant la catégorie principale pour le Dakar et les épreuves du Championnat du monde de Rallye-raid, ce nouveau BRX Hunter est beaucoup plus large et est équipé de roues plus grandes. Il est également plus lourd, son poids étant passé de 1850 à 1950 kg.

Prodrive a débuté l'assemblage du premier Hunter T1+ à la mi-août dans ses ateliers de Banbury. Les dernières étapes, dont la mise en place de la carrosserie en carbone, ont été réalisées à Milton Keynes, où se trouve le département composite de l'équipe. En fin de semaine dernière, jeudi et vendredi, Nani Roma et Alex Haro ont baptisé ce nouveau 4x4. Il s'agissait de boucler 200 km d'essais sur la portion de spéciale de Sweet Lamb. Sébastien Loeb n'était pas présent car engagé sur le Rallye du Mont-Blanc avec une Peugeot 306 Maxi.

"C'était un shakedown pour tout mettre en place, pour voir si tous les systèmes fonctionnaient en vue des prochains essais au Maroc", explique Nani Roma à Motorsport.com. "Le changement au niveau du pare-brise avant est très remarquable, cela nous donne beaucoup plus de visibilité et nous nous en rendrons compte dans les dunes. Même si la voiture est plus grosse et que nous pensions qu'elle serait plus difficile à piloter sur les pistes étroites, elle fonctionne bien et sans problème sur une spéciale de WRC."

"Nous sommes satisfaits de ce que nous avons vu, mais il y a beaucoup de travail devant nous car il y a beaucoup de nouvelles choses concernant le set-up, la fiabilité, etc. Je pense que nous avons du bon matériel, et nous devons désormais voir comment ça se passe dans des endroits que nous connaissons, comme le Maroc. Les sensations sont assez différentes de l'an dernier, mais il n'y a rien de négatif mis à part que l'on sent qu'il y a moins de puissance car c'est plus lourd. Mais nous sommes contents et il est maintenant temps de travailler dur. J'espère qu'avec la balance de performance ils [la FIA] vont pouvoir compenser cette perte de puissance pour être à égalité avec Audi, surtout en termes d'accélération pure, car nous serons tous limités à 170 km/h."

L'équipe BRX va maintenant prendre la direction du Maroc pour deux semaines d'essais intenses dans le désert et les dunes, qui devront permettre d'affiner le Hunter T1+. Nani Roma et Alex Haro seront à son volant la première semaine, avant de céder leur place à Sébastien Loeb et son nouveau copiote Fabian Lurquin pour la deuxième semaine.

Ensuite, BRX compte s'aligner au départ du Rallye du Maroc, du 8 au 13 octobre, avant de nouveaux essais programmés cette fois en Arabie saoudite et une participation au Hail International Rally en décembre comme point d'orgue à la préparation du Dakar 2022.

Lire aussi :

partages
commentaires
Sébastien Loeb disputera la Race of Champions 2022
Article précédent

Sébastien Loeb disputera la Race of Champions 2022

Article suivant

Audi souffre dans la chaleur pour préparer le Dakar

Audi souffre dans la chaleur pour préparer le Dakar
Charger les commentaires