Autos, Étape 10 - Peterhansel à l'envie, Al-Attiyah maîtrise

Stéphane Peterhansel a renoué avec le succès sur le Dakar en signant mercredi sa 49e victoire d'étape, la première en 2022.

Autos, Étape 10 - Peterhansel à l'envie, Al-Attiyah maîtrise

Monsieur Dakar sera toujours Monsieur Dakar. Malgré une édition 2022 dont il s'est rapidement retrouvé passager au classement général, Stéphane Peterhansel a encore son mot à dire. Passé tout près il y a deux jours, le tenant du titre a ce mercredi décroché sa première victoire d'étape, confirmant au passage le rythme très prometteur de l'Audi RS Q e-tron pour sa première en compétition. Passé en tête au troisième point de passage entre Wadi Ad-Dawasir et Bisha, il n'a ensuite plus jamais lâché les commandes. 

Lire aussi :

Au menu du jour, les concurrents avaient 374 km de spéciale et une part belle faite à la navigation sur un terrain accidenté, avant le grand retour du sable pour le dernier gros morceau, jeudi. Lancé à vive allure, Stéphane Peterhansel n'a été inquiété que temporairement par son coéquipier Carlos Sainz, finalement deuxième du jour à 2'06. Insuffisant pour priver le Français d'un 49e scratch sur le Dakar, ce qui le place désormais à une longueur seulement d'Ari Vatanen. On note également que désormais, tous les pilotes Audi ont remporté une victoire d'étape sur cette 44e édition. 

Derrière les deux vétérans, Orlando Terranova a pris la troisième place (+3'59) et Henk Lategan la quatrième (+4'11), les deux hommes confirmant leur excellente deuxième partie de rallye. Plus loin, les duellistes Nasser Al-Attiyah et Sébastien Loeb se sont livré un énième mano a mano, prenant tour à tour l'avantage l'un sur l'autre. Certes, le dernier mot est revenu à l'Alsacien, arrivé avec 4'25 de retard contre 5'50 pour le Qatari, et c'est plus d'une minute de reprise, mais le matelas du leader est toujours plus que confortable. 

À la veille d'une étape qui s'annonce comme le dernier véritable écueil à franchir, Nasser Al-Attiyah compte toujours 32'40 d'avance sur Sébastien Loeb au classement général, dont la troisième place reste occupée par Yazeed Al-Rajhi. En revanche, Martin Prokop va sortir du top 10 où il figurait depuis le départ : il s'est arrêté un très long moment après 212 km de spéciale en raison d'un ennui mécanique et son retard pourrait se compter en heures. 

Classement général après l'Étape 10

  Pilote Auto Temps Pénalité
1 Qatar N. Al-Attiyah Toyota 33:13'37 05'00
2 France S. Loeb BRX +32'40  
3 Saudi Arabia Y. Al-Rajhi Toyota +55'48 00'35
4 Argentina O. Terranova
BRX
+1:29'18 12'00
5 Poland J. Przygonski
Mini
+1:41'02  
6 South Africa G. De Villiers Toyota +1:45'42 05'00
7 Russian Federation V. Vasilyev BMW +1:49'36 05'00
8 Argentina S. Halpern Mini +2:13'21 05'00
9 France M. Serradori Century +2:30'23 15'00
10 Sweden M. Ekström Audi +2:42'46 15'00
... Spain C. Sainz Audi +3:44'40 17'00

partages
commentaires
Motos, Étape 10 - L'énorme coup de Van Beveren !
Article précédent

Motos, Étape 10 - L'énorme coup de Van Beveren !

Article suivant

Van Beveren : "Je vais être tout seul, à moi de jouer"

Van Beveren : "Je vais être tout seul, à moi de jouer"
Charger les commentaires