DTM
C
Norisring
10 juil.
-
12 juil.
Prochain événement dans
92 jours
C
Anderstorp
31 juil.
-
02 août
Prochain événement dans
113 jours
WSBK
28 févr.
-
01 mars
Événement terminé
C
Imola
08 mai
-
10 mai
Prochain événement dans
29 jours
WRC
12 mars
-
15 mars
Événement terminé
C
Rallye du Kenya
16 juil.
-
19 juil.
Prochain événement dans
98 jours
WEC
22 févr.
-
23 févr.
Événement terminé
13 août
-
15 août
Prochain événement dans
126 jours
MotoGP
C
GP d'Allemagne
18 juin
-
21 juin
Prochain événement dans
70 jours
C
GP des Pays-Bas
25 juin
-
28 juin
Prochain événement dans
77 jours
IndyCar
C
Texas
04 juin
-
06 juin
Prochain événement dans
56 jours
C
Road America
19 juin
-
21 juin
Prochain événement dans
71 jours
Formule E
27 févr.
-
29 févr.
Événement terminé
C
E-Prix de Berlin
20 juin
-
21 juin
Prochain événement dans
72 jours
Formule 1
02 avr.
-
05 avr.
Événement terminé

Sainz sûr de ses chances sur "un Dakar difficile"

partages
commentaires
Sainz sûr de ses chances sur "un Dakar difficile"
Par :
4 janv. 2020 à 17:00

Le double vainqueur du Dakar ne se rend pas en Arabie saoudite pour faire de la figuration, mais bel et bien pour se donner toutes les chances de remporter une troisième fois l'épreuve.

Déjà vainqueur à deux reprises du Dakar (2010 et 2018), Carlos Sainz est convaincu d'être en mesure de jouer la gagne cette année, alors que l'épreuve rejoint pour la toute première fois l'Arabie saoudite. L'Espagnol a la ferme intention de faire triompher le buggy de l'équipe X-raid Mini, au volant duquel il a remporté le Sharqiyah Baja à la mi-décembre en guise de préparation. L'autre buggy Mini sera confié à Stéphane Peterhansel.

"Je m'imagine à 100% gagner le Dakar. Si ce n'était pas le cas, je ne le ferais pas", prévient d'emblée Carlos Sainz, toujours copiloté par Lucas Cruz. À 57 ans, le double Champion du monde des Rallyes a une nouvelle occasion de remporter le plus grand rallye-raid du monde avec un troisième constructeur différent, deux ans seulement après s'être imposé en Amérique du Sud sous les couleurs de Peugeot et dix ans après son premier succès avec Volkswagen.

Lire aussi :

"Quand on atteint un certain âge, être physiquement préparé au meilleur niveau et utiliser toutes ses compétences requiert énormément d'efforts", reconnaît-il. "Il faut se lever chaque matin pour faire des exercices d'aérobie et de musculation. Je pense avoir mérité le droit de décider si je veux courir ou non. J'ai remporté deux étapes du Rallye du Maroc. Si je suis ici, c'est parce que je crois pouvoir gagner une étape, le rallye et le Dakar. Je vais essayer de gagner, sinon je préfère rester à la maison." 

En plus de proposer un terrain totalement nouveau à l'ensemble des concurrents, cette édition 2020 du Dakar va rebattre les cartes en matière de navigation. En effet, sur au moins quatre étapes, les organisateurs ne donneront le roadbook aux concurrents que quelques minutes seulement avant le départ, restreignant ainsi les possibilités de se préparer en amont. Cette nouvelle philosophie va accentuer le rôle déterminant des navigateurs et ajouter une nouvelle dimension au rallye.

"Je pense que se rendre dans un pays plus désertique comme l'Arabie saoudite aidera à restaurer la philosophie du Dakar, et j'ai le sentiment que ce sera un Dakar difficile, particulièrement long, avec de longues spéciales et plus de quatre ou cinq heures dans la voiture. Le nouveau règlement énonce que le roadbook sera distribué une demi-heure avant le départ de l'étape. Et au Maroc, nous avons vu des gars qui ne se perdent jamais être en difficulté."

Propos recueillis par David Evans  

Article suivant
Alonso fixera ses objectifs après les deux premières étapes

Article précédent

Alonso fixera ses objectifs après les deux premières étapes

Article suivant

Mike Horn : "Nous pouvons tous apprendre les uns des autres"

Mike Horn : "Nous pouvons tous apprendre les uns des autres"
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Dakar
Événement Dakar
Pilotes Carlos Sainz , Lucas Cruz Senra
Équipes X-Raid Team
Auteur Basile Davoine