Une première historique pour l'électrique sur le Dakar

Pour la première fois, un véhicule électrique a rallié l'arrivée du Dakar après deux semaines de course. L'exploit est signé par l'Argentin Ariel Jaton, sur son prototype Eco Powered.

La troisième fut finalement la bonne pour le buggy électrique ! En 2015 en effet, le véhicule avait été contraint à l'abandon pour des raisons techniques, lors de sa première participation au Dakar. L'an passé, la voiture avait été contrainte de mettre un terme à sa course après avoir conclu la 11e étape hors-délai.

Cette fois, Ariel Jaton et son navigateur, German Rolon, ont bel et bien rallié l'arrivée, en 52e position au classement général, à quelques… 82h31 du vainqueur de l'édition 2017, Stéphane Peterhansel sur son Peugeot 3008 DKR.

Financé par Acciona, spécialiste espagnol des énergies renouvelables, le buggy Eco Powered est doté d'un moteur électrique de 250 kW, alimenté par des batteries de 150 kWh développées par Panasonic, les mêmes équipant les véhicules Tesla, sans oublier un panneau photovoltaïque en fibre de carbone incorporé à la carrosserie.

Avec son autonomie de 200 km en usage course, le Eco Powered a tout de même besoin d'être ravitaillé en cours de spéciale, grâce à trois camions d'assistance rapide équipés de générateurs d'électricité, une recharge effectuée en une heure environ.

Toute l'équipe Acciona Eco Powered espère être au départ du Dakar 2018, pour signer un nouvel exploit, et une nouvelle avancée dans le domaine de la compétition électrique.

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Dakar
Événement Dakar 2017
Pilotes Ariel Jaton
Type d'article Actualités
Tags cars, électrique