DTM
04 oct.
-
06 oct.
Événement terminé
WRC
03 oct.
-
06 oct.
Événement terminé
24 oct.
-
27 oct.
Événement terminé
WEC
08 nov.
-
10 nov.
Événement terminé
12 déc.
-
14 déc.
EL1 dans
22 jours
MotoGP
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé
15 nov.
-
17 nov.
Événement terminé
Moto3
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé
15 nov.
-
17 nov.
Événement terminé
Moto2
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé
15 nov.
-
17 nov.
Événement terminé
Formule E
22 nov.
-
22 nov.
Prochain événement dans
1 jour
C
E-Prix de Santiago
17 janv.
-
18 janv.
Prochain événement dans
57 jours
FIA F3
26 sept.
-
29 sept.
Événement terminé
FIA F2
26 sept.
-
29 sept.
Événement terminé
C
Yas Marina
28 nov.
-
01 déc.
Prochain événement dans
7 jours
Formule 1
14 nov.
-
17 nov.
Événement terminé
ELMS
25 oct.
-
27 oct.
Événement terminé
WTCR
14 nov.
-
17 nov.
Événement terminé
C
Sepang
13 déc.
-
15 déc.
Prochain événement dans
22 jours

1re victoire de Toyota sur le Dakar : "On a fait un travail parfait"

partages
commentaires
1re victoire de Toyota sur le Dakar : "On a fait un travail parfait"
Par :
18 janv. 2019 à 19:11

Le Gazoo Racing et Nasser Al-Attiyah ont offert à Toyoa sa première victoire sur le Dakar sept ans après le lancement du projet.

Toyota a écrit l'Histoire ce jeudi sur le Dakar, en remportant pour la première fois la célèbre épreuve de rallye-raid au cours de sa 41e édition. La victoire de Nasser Al-Attiyah est en effet la première du constructeur japonais sur l'épreuve, et vient s'ajouter à son premier succès sur les 24 Heures du Mans en juin dernier ainsi que son titre chez les équipes en WRC. Autant dire un triplé de rêve.

Al-Attiyah s'est donc imposé avec près de 47 minutes d'avance sur Nani Roma et sa MINI X-Raid 4x4, ainsi qu'avec plus de 1h54 de marge sur Sébastien Loeb, l'Alsacien et son copilote Daniel Elena qui n'ont jamais été à l'aise avec le roadbook mis à la disposition par l'organisation, et ce dès la première étape, mais qui sont tout de même parvenus à enlever quatre spéciales, dont deux consécutives.

Lire aussi :

"Ce fut une bonne course. Toyota a mené la course après trois étapes, et c'est ça qui est génial pour nous. Cependant, je crois que les règles ne sont pas complètement équilibrées au niveau des moteurs, mais ça c'est quelque chose que on va voir avec la FIA à la fin du mois de janvier. C'est bon de gagner, mais cela n'a pas été facile", a expliqué Glyn Hall, le responsable du projet Dakar chez Toyota, au cours d'une entrevue avec Motorsport.com.

"On a dû piloter plus fort, et nous avons joui de 100% de fiabilité avec Nasser. On n'a rencontré aucun problème. Absolument aucun problème. Quand vous avez une voiture qui n'a pas de problème et un pilote qui est focalisé sur la victoire finale et non sur l'étape, alors c'est une situation parfaite."

Des changements clés

Au quartier général de la division sud-africaine de Toyota, les 12 derniers mois ont été intenses depuis qu'a été présenté le tout nouveau Hilux en 2017, et qui devait initialement battre Peugeot lors du Dakar 2018. Le 4X4 a fait l'objet depuis lors de plusieurs modifications, et Glyn Hall a l'intime conviction que celles-ci ont été la clé de la victoire cette année.

"On a fait un travail parfait, car on a commencé avec cette voiture seulement en 2017 pour essayer de vaincre Peugeot l'an dernier. On l'a construite juste à temps, mais dans les faits elle a très bien fonctionné, même si il y a eu pas mal de petits pépins et que le développement des pneumatiques ne s'est pas adapté si bien au châssis comme cela aurait pu être le cas. Par ailleurs les pilotes n'étaient pas très à l'aise en la conduisant, et on a donc remodelé le plancher", explique Glyn Hall.

"Nasser ne dispose pas d'air conditionné, donc nous avons fait du bon travail pour l'isoler. Il ne voulait pas d'air conditionné car il avait demandé si cela pouvait tomber en panne, et ensuite il nous a clairement dit 'OK, retirez-moi ça'. Il ne voulait aucune complication. On s'est donc concentrés sur les suspensions de façon très concrète. Lorsqu'on a essayé les pneus en Afrique du Sud, on a achevé le travail sur les suspensions en collaboration avec BF-Goodrich."

Lire aussi :

Hall s'est montré clair sur le fait que les trois Hilux de l'équipe officielle étaient la même machine, avec seulement une différence de hauteur au niveau des suspensions en fonction des étapes et des pilotes.

"Pour être honnête, les trois voitures sont exactement les mêmes, y compris au niveau des suspensions. On a essayé d'être dans la plage de performance où les trois pilotes se sentent à l'aise. L'unique différence, c'est la hauteur dans certaines étapes. Même la cartographie du moteur est si précise qu'on n'a rien eu à changer depuis qu'on est partis de Lima. Les garçons ont fait un grand travail."

Article suivant
Loeb : "On a été les plus rapides" du Dakar

Article précédent

Loeb : "On a été les plus rapides" du Dakar

Article suivant

Lavigne "pas en mesure de dessiner le futur du Dakar"

Lavigne "pas en mesure de dessiner le futur du Dakar"
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Dakar
Événement Dakar
Pilotes Nasser Al-Attiyah , Mathieu Baumel
Équipes Gazoo Racing , Overdrive Racing
Auteur Sergio Lillo