Vincent Gonzalez : "Un premier objectif atteint"

partages
commentaires
Vincent Gonzalez : "Un premier objectif atteint"
Par :
, Motorsport.com Switzerland
11 janv. 2020 à 15:05

22e du classement général des SSV, le pilote suisse et son navigateur Stéphane Duple ont remporté une première victoire, celle d’atteindre la journée de repos à Riyadh, à l’issue d’une première semaine plus que satisfaisante à bord de son buggy Can-Am.

Pour sa première participation au Dakar, à 60 ans tout juste, Vincent Gonzalez n’a pas été déçu. Cette première semaine de course s’est déroulée sans soucis notables, hormis trois crevaisons – une moyenne basse comparée à bon nombre d’autres concurrents -, et un Waypoint manqué lors de la journée du jeudi, ce qui lui a valu à lui et son navigateur français Stéphane Duple une pénalité de 40 minutes.

C’est ainsi à la 22e place du classement des SSV que les deux hommes ont atteint la capitale saoudienne, Riyadh, pour la journée de repos, qui constituait un premier objectif atteint pour l’équipage #434.

Lire aussi:

"Une journée de repos bien méritée !", confiait Vincent Gonzalez le samedi depuis Riyahd à Motorsport.com Suisse. "Nous avons atteint le premier objectif que nous nous étions fixé avant le départ, à savoir atteindre Riyadh après une première semaine de course."

"C’est même une deuxième victoire pour moi, la première étant d’avoir pu m’aligner sur ce Dakar."

Diapo
Liste

Vincent Gonzalez, Stéphane Duple, Can-Am, El Blanco Rosso Racing Team

Vincent Gonzalez, Stéphane Duple, Can-Am, El Blanco Rosso Racing Team
1/6

Photo de: Jose Mario Dias

Vincent Gonzalez, Stéphane Duple, Can-Am, El Blanco Rosso Racing Team

Vincent Gonzalez, Stéphane Duple, Can-Am, El Blanco Rosso Racing Team
2/6

Photo de: Magnus Torquato

Vincent Gonzalez, Stéphane Duple, Can-Am, El Blanco Rosso Racing Team

Vincent Gonzalez, Stéphane Duple, Can-Am, El Blanco Rosso Racing Team
3/6

Photo de: Victor Eleuterio Costa

Vincent Gonzalez, Stéphane Duple, Can-Am, El Blanco Rosso Racing Team

Vincent Gonzalez, Stéphane Duple, Can-Am, El Blanco Rosso Racing Team
4/6

Photo de: Jose Mario Dias

Vincent Gonzalez, Stéphane Duple, Can-Am, El Blanco Rosso Racing Team

Vincent Gonzalez, Stéphane Duple, Can-Am, El Blanco Rosso Racing Team
5/6

Photo de: Victor Eleuterio Costa

Vincent Gonzalez, Stéphane Duple, Can-Am, El Blanco Rosso Racing Team

Vincent Gonzalez, Stéphane Duple, Can-Am, El Blanco Rosso Racing Team
6/6

Photo de: Jose Mario Dias

La première semaine n’a bien évidemment pas été de tout repos pour les concurrents du Dakar, mais l’équipage helvético-français a su mener sa barque sans soucis majeurs, et prendre un maximum de plaisir dans des paysages somptueux.

"La première partie du parcours était assez roulante", continue Vincent Gonzalez. "Avec des routes parfois très caillouteuses, très cassantes, ce qui a provoqué de nombreuses crevaisons chez les concurrents, nous y compris."

"Jeudi, nous avons manqué un Waypoint de nuit, cela nous a valu 40 minutes de pénalité, mais c’est le rallye. Hormis cela, tout s’est bien passé."

"Maintenant, nous nous préparons à aborder la deuxième semaine, où ce sont cette fois de nombreuses dunes qui nous attendent. Hier [vendredi], nous avons franchi les premières ‘dunettes’, mais cela va se corser dans les jours qui suivent, avec des gros morceaux à affronter."

Contrairement à ce que l’on pourrait croire, on a davantage souffert du froid que du chaud en Arabie Saoudite, surtout dans le nord du pays, où la température frôle les zéro degré certaines nuits.

Vincent Gonzalez.

Le pilote suisse vit un rêve éveillé sur son premier Dakar. Si l’exercice est des plus difficiles physiquement, sa bonne préparation en amont lui a permis d’affronter cette première partie de parcours sans trop de problème.

"C’est difficile, on s’y attendait, mais on tient le coup", poursuit-il. "Nous roulons beaucoup sur une journée, plus de six heures parfois dans nos petits SSV. Et, contrairement à ce que l’on pourrait croire, on a davantage souffert du froid que du chaud en Arabie Saoudite, surtout dans le nord du pays, où la température frôle les zéro degré certaines nuits. Là, en descendant vers le sud, cela va se radoucir un peu."

"Mais nous avons surtout pris beaucoup de plaisir, dans un décor exceptionnel. Même en roulant en spéciale, entre deux virages, on a le temps de lever les yeux et d’apprécier le paysage."

Ce samedi, les mécaniciens de l’équipe El Blanco Rosso Racing Team se sont affairés à réviser l’ensemble du Can-Am et à changer son turbo en prévision de la deuxième semaine de course. Et Vincent Gonzalez et Stéphane Duple s’élanceront demain dimanche dès 7h du matin à l’assaut de la septième étape. Avec en point de mire l’arrivée à Qiddiya le 17 janvier. Pour une troisième victoire sur ce Dakar ?

 

Related video

Article suivant
Alonso attend des problèmes pour les leaders en seconde semaine

Article précédent

Alonso attend des problèmes pour les leaders en seconde semaine

Article suivant

Photos - Une semaine dans les paysages d'Arabie saoudite

Photos - Une semaine dans les paysages d'Arabie saoudite
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Dakar
Événement Dakar
Pilotes Stéphane Duple , Vincent Gonzalez
Auteur Emmanuel Rolland