Aleix Espargaró Villà
Spain
Pilote

Aleix Espargaró Villà

1989-07-30 (âge : 32)
41

Une Aprilia renouvelée en 2020 ? Espargaró attend de voir

Aleix Espargaró ne veut plus se contenter de promesses, mais voir de ses propres yeux les nouveautés qui feront progresser Aprilia. L'Espagnol juge que l'équipe italienne a les moyens de dépenser autant qu'elle le veut pour faire évoluer sa machine, mais demande aux ingénieurs de ne pas tout changer si ce n'est pas nécessaire.

Espargaró s'inquiète du comportement de l'Aprilia en qualifs

Satisfait du rythme de l'Aprilia en course lors du Grand Prix d'Allemagne, Espargaró espère comprendre pourquoi sa moto ne se comporte pas comme il le voudrait en qualifications.

Malgré du positif, pour Espargaró "cela ne va pas de mieux en mieux"

Bien qu'il se soit montré satisfait de sa course au Sachsenring, le pilote Aprilia ne se fait guère d’illusion sur sa saison. Reste à l’équipe italienne à faire ce qu’il faut pour lui permettre de rouler aux avant-postes.

10e à Assen, Iannone veut démontrer qu'il n'est pas là pour l'argent

Le pilote italien a rallié l'arrivée du Grand Prix des Pays-Bas à la dixième place, de quoi le motiver et le conforter dans le défi qu'il relève avec Aprilia.

Viñales : "J'ai trouvé Marc et Dovi en piste, très lents"

Les qualifications "nerveuses" du Grand Prix des Pays-Bas ont agacé certains pilotes, qui ont tantôt rencontré du trafic et tantôt servi de lièvres.

Limité par son genou blessé, Aleix Espargaró a pris un nouveau choc

Les deux pilotes Aprilia sont partis à la faute pendant la première journée du Grand Prix des Pays-Bas. Aleix Espargaró subit sans conteste les conséquences de sa blessure de Barcelone, tandis qu'Andrea Iannone se voit déjà à la limite.

Aleix Espargaró content d'aller plutôt bien après sa blessure

S'il ne gardera pas un souvenir impérissable du Grand Prix de Catalogne, le pilote Aprilia se satisfait de se sentir relativement bien grâce aux soins auxquels il s'est soumis ces derniers jours.

Aleix Espargaró va faire le déplacement à Assen

Moins de dix jours après son accident du GP de Catalogne, qui lui a occasionné des microfractures au genou gauche, le pilote Aprilia va tenter de courir aux Pays-Bas.

Plusieurs microfractures pour Espargaró après l'accrochage du 1er tour

Heurté par la moto de Bradley Smith dans le premier tour du Grand Prix de Catalogne, le pilote Aprilia souffre de la jambe gauche, où une entorse ligamenteuse et des microfractures ont été découvertes.

Smith accroche Espargaró et met Aprilia en difficulté

Contraint à l'abandon dès le premier tour de son Grand Prix à domicile après avoir été heurté par son collègue, Aleix Espargaró doit soigner un genou blessé. Dans le même temps, Aprilia doit tenter d'apaiser une situation interne tendue.

Espargaró : "L'un des pires samedis à domicile de ma carrière"

Le pilote Aprilia ne s'est qualifié qu'en 17e position hier, une véritable déception sur ses terres, où il espérait prouver les progrès de sa RS-GP.

Espargaró : "La balle est dans le camp des ingénieurs d’Aprilia"

Le pilote Aprilia s’impatiente quelque peu de voir des progrès sur sa moto, et fait tout ce qu’il peut pour compenser les défauts de cette dernière en attendant que les ingénieurs de Noale amènent des évolutions.

Pas jaloux, Aleix Espargaró salue les avancées de son frère Pol

Le pilote Aprilia a rendu hommage aux progrès de son frère chez KTM, ce dernier évoluant désormais devant lui au championnat.

Espargaró satisfait de son résultat malgré une touchette avec Zarco

Le pilote Aprilia a bouclé le GP d'Italie en 11e position, après un départ depuis le fond de grille et ce en dépit d'un léger accrochage avec son homologue de chez KTM en début de course.

Espargaró, la lassitude de "rouler sur la moto de 2017"

Comme il l'a indiqué jeudi, Aleix Espargaró a passé une journée à rouler sur une moto ressemblant dans son feeling à l'Aprilia de 2017, vendredi au Mugello.

Pour Espargaró, l'Aprilia n'est que la "version 2" de celle de 2017

Le pilote espagnol regrette que l'Aprilia ne progresse pas suffisamment vite en comparaison de la concurrence. Il balaye aussi les commentaires de son coéquipier en s'en remettant au factuel : il est plus rapide et le devance au championnat...

Espargaró en appelle à l'aide d'Aprilia, Iannone reste patient

À l'approche du Grand Prix d'Italie, Aleix Espargaró voudrait l'aide d'Aprilia afin de faire évoluer de manière plus drastique la RS-GP, alors qu'il a une nouvelle fois été confronté lors du Grand Prix de France à un manque d'adhérence et de traction.

Espargaró : "J'applaudis des deux mains ce qu'a fait Valentino"

Le pilote Aprilia, auteur de sa meilleure qualification de l'année au Mans dans des conditions difficiles, reconnaît admirer la démarche de Valentino Rossi d'avoir chaussé les slicks.

Miller ironise : "C'est bien d'avoir des gens sportifs comme Espargaró"

Près de deux semaines après les faits, le feu continue de couver entre les deux pilotes, impliqués dans un accrochage à la fin du GP d'Espagne.

Chez Aprilia, une nouvelle organisation qui tarde à porter ses fruits

Malgré du mieux en ce début d'année, la marque italienne n'a pas encore réussi à rejoindre les autres constructeurs en haut de la hiérarchie.

Le travail de Smith, une grande aide pour Aprilia

Le pilote britannique est arrivé cette saison dans la structure italienne en tant que pilote d’essais, et son rôle, bien que difficile et physique, est très apprécié par le constructeur ainsi que par les deux pilotes officiels.

L'Aprilia à l'accélération ? Comme faire du rodéo pour Espargaró

Le pilote espagnol s'est montré très critique le week-end dernier quant à sa monture, qui présente encore de nombreuses faiblesses et ne lui permet pas de venir se mêler à la lutte aux avant-postes.

Pour Espargaró et Miller, une course gâchée par un accrochage tardif

Les deux hommes ont vu leur résultat respectif compromis en Espagne, suite à un accident survenu dans les derniers tours de course.

Iannone refuse les compromis d'Espargaró : "Ça n'est pas productif"

Pour mener l'Aprilia vers le podium, Iannone choisit de suivre une approche différente de celle d'Espargaró, qui en s'adaptant aux problèmes risque de les contourner au lieu de véritablement les régler.

Aprilia, un important travail de fond sur le point de payer

C'est un fait : l'équipe italienne affiche de biens meilleures dispositions cette année. Performances et moral en hausse, celle-ci compte bien progresser dans la hiérarchie cette saison après avoir validé ses avancées au cours des trois premières courses extra-européennes.

À bientôt 30 ans, Aleix Espargaró "gère bien mieux la situation"

Le pilote espagnol semble au meilleur moment de sa carrière, à la fois soutenu par sa famille et par une équipe Aprilia restructurée et en progrès, et vise désormais le haut du classement.

Márquez, une supériorité qui plane sur le MotoGP 2019

Malgré le petit événement qu'a constitué l'abandon du pilote Honda à Austin, beaucoup dans le paddock estiment que ce dernier est en mesure de survoler à nouveau les débats cette saison.

Une chute à l'accélération, "inadmissible" pour Espargaró

Se plaignant de son électronique, le pilote Aprilia a subi une chute dès le deuxième tour du Grand Prix des Amériques et a été contraint à l'abandon.

Espargaró : Austin, une piste "dangereuse", "pas au niveau du MotoGP"

Le pilote Aprilia est vent debout contre le Circuit of the Americas, trop dégradé à ses yeux pour garantir la tenue d'un Grand Prix MotoGP en toute sécurité.

Aleix Espargaró se sent plus fort que jamais

Le pilote Aprilia ne peut pas encore exprimer tout son potentiel, devant toujours faire avec une machine qui manque de traction, mais il affiche une grande détermination après les deux premières courses de l’année.

Aprilia doit encore progresser sur l'accélération selon Espargaró

L'Espagnol se dit satisfait en ce début de saison des gains en vitesse de pointe obtenus par sa RS-GP, mais reste sur sa faim en matière d'accélération.

Un nouveau top 10 chanceux pour Espargaró et Aprilia

L'Espagnol a fini dans les dix premiers pour la deuxième fois de suite dimanche, après avoir bénéficié de l'accrochage entre Viñales et Morbidelli dans le dernier tour.

Des podiums, l'objectif d'Aprilia pour ces deux prochaines années

Avec des résultats stagnants depuis son retour dans la discipline en 2015, le constructeur italien a placé la barre haut pour les prochaines saisons.

Espargaró : "Pas si mal pour une première course"

Le pilote Aprilia a mené une course solide pour boucler le top 10, sur une piste qui a permis de lever les derniers doutes sur la puissance du nouveau moteur de Noale.

Márquez : Des "risques inutiles" pris avec le départ tardif

Les efforts des pilotes MotoGP pour tenter de modifier l'heure de départ du GP du Qatar n'ont pas amené à un changement, au grand regret de plusieurs pilotes.

Espargaró par sûr qu'Aprilia puisse viser le top 10 à chaque GP

L'heure est bientôt à la course, après une intersaison rythmée par quatre séances d'essais mises à profit par Aprilia pour travailler en particulier sur les longues distances. Le verdict final reste mitigé, mais les zones de progression sont identifiées.

Aprilia, ce David parmi les Goliath chez les constructeurs

L'équipe italienne entend repartir dans le droit chemin en 2019, et a opéré des changements profonds durant l'hiver pour atteindre cet objectif.

Opération rédemption chez Aprilia avec la nouvelle RS-GP

Après une saison 2018 à oublier, le constructeur italien entend repartir du bon pied cette année avec une nouvelle machine ainsi qu'un nouveau line-up.

Une Aprilia meilleure qu'en 2018, mais sur laquelle "il y a du travail"

Aleix Espargaró et Andrea Iannone découvrent la version 2019 de la RS-GP, une machine en progrès par rapport à l'an dernier mais qu'ils veulent encore voir évoluer, notamment sur le moteur. Pas simple toutefois de mener à bien des essais aussi importants lorsque l'on est affaibli.

Shakedown Sepang - Les frères Espargaró en tête avec Aprilia et KTM

Les frères Aleix et Pol Espargaró ont dominé le Shakedown qui s'est tenu sur le circuit de Sepang avant le début du test officiel mercredi.

Espargaró prévient Iannone : difficile de ne pas être frustré

Le pilote Aprilia a averti son nouveau coéquipier quant à la difficulté de rester motivé lorsque l'on évolue en bas de classement. Une situation qu'il a lui-même connue cette année.

Avec Iannone et Smith, Aprilia n'aura plus d'excuses en 2019

Le constructeur italien voit ses effectifs renforcés pour l'an prochain, avec les arrivées de l'Italien et de l'Anglais, qui devraient profiter au développement de la RS-GP.

Pour Espargaró, Aprilia va devoir beaucoup travailler cet hiver

L'Espagnol n'a pas été satisfait par le nouveau châssis que lui a proposé Aprilia lors des essais à Valence, et attend d'autres avancées durant les futurs essais hivernaux.

Le frein moteur, la "clé" pour Aprilia en 2019 selon Espargaró

L'Espagnol est convaincu que pour retrouver un niveau de performance correct l'an prochain, son équipe doit travailler sur le frein moteur.

Pour Espargaró, Valence sonne la fin du calvaire de 2018

Le pilote Aprilia aborde la dernière manche d'une saison 2018 cauchemardesque. Il entend néanmoins rebondir dès que possible, en début de semaine prochaine, avec la tenue des premiers essais officiels.

L'Aprilia passe au rouge pour le GP de Valence

Pour la troisième année consécutive, Aprilia disputera le dernier Grand Prix de la saison avec une livrée spéciale, afin d'offrir une visibilité précieuse à un organisme investi dans la lutte contre le sida.

Aprilia déjà à l'heure 2019 pour redresser la barre

Le constructeur italien, passé à coté de son sujet cette saison, met les bouchées doubles pour rattraper le terrain perdu sur le plan technique, et arriver fin prêt pour les premières échéances de la saison prochaine.

Sans un départ laborieux, Espargaró aurait pu viser un nouveau top 10

Le pilote Aprilia a terminé à la 11e place du Grand Prix de Malaisie, mais est passé à côté d'un meilleur résultat en raison d'un envol délicat.

Espargaró a été touché par des débris de la moto de Zarco

Le pilote Aprilia est revenu des tréfonds de la grille pour aller empocher son quatrième top 10 de l'année, mais il a également été touché par des éléments de la Yamaha du Français en début d'épreuve.

Nouvelle Aprilia : le sentiment de rouler sur le mouillé... par temps sec

Aleix Espargaró a souffert en piste lors des essais libres, à Phillip Island, ne trouvant aucune bonne sensation au guidon des deux Aprilia 2018 et 2019.

Espargaró : 2018, "un désastre" pour Aprilia, qui doit réagir

Abattu par ses résultats, le pilote espagnol ne veut en aucun cas revivre une saison aussi difficile avec Aprilia. En Australie, il testera de nouveautés pour 2019.

Espargaró : "Trop compétitif pour juste remplir une place sur la grille"

Aleix Espargaró pousse Aprilia à réagir pour 2019 et à concevoir une moto qui règle les nombreux problèmes de la version actuelle.

Espargaró se satisfait de sa 13e place après "avoir fait le maximum"

Auteur d'un audacieux pari en course, celui du pneu arrière tendre, l'Espagnol a terminé à une lointaine 13e position, mais juge qu'il lui était impossible de faire mieux.

En Aragón, Espargaró a voulu piloter avec l'Aprilia de 2017

À l'aise l'an dernier avec la dernière version de la RS-GP, l'Espagnol a dans un premier temps voulu recourir à celle-ci lors du Grand Prix.

Un autre changement à prévoir dans le team d'Aleix Espargaró en 2019

La saison prochaine, le pilote Aprilia changera à nouveau de chef mécanicien, pour la deuxième fois en quelques mois.

Aleix Espargaró a dû attaquer "au-delà de la limite" pour terminer 6e

Le pilote Aprilia a déjoué les pronostics sur le Grand Prix d'Aragón, mais ce résultat a beaucoup reposé sur sa hargne et son attaque.

GP d'Aragón : le point sur les duels entre coéquipiers

Marc Márquez a rompu la série de victoires de Ducati, alors que chez les Rouges Dovizioso a profité de la chute de Lorenzo pour reprendre la main sur le plan des statistiques. Le point équipe par équipe.

Après Ponsson, Torres : les pilotes veulent un test pour les débutants

L'identité des pilotes remplaçants choisis par Avintia continue de faire débat. Les titulaires MotoGP souhaitent que l'occasion soit saisie pour mettre en place des règles plus strictes.

Fenati traité "comme un meurtrier" : certains pilotes s'insurgent

Face à la déferlante médiatique au cœur de laquelle s'est trouvé Romano Fenati après avoir appuyé sur le frein d'un adversaire en pleine course, certains pilotes MotoGP sont choqués par la tournure qu'ont pris les événements.

Smith ? Un bon choix pour Aprilia selon les frères Espargaró

Que ce soit pour l'actuel coéquipier chez KTM ou pour son futur chez Aprilia, l'arrivée du Britannique au sein du constructeur italien devrait se faire ressentir au niveau du développement de la RS-GP.