Sign up for free

  • Get quick access to your favorite articles

  • Manage alerts on breaking news and favorite drivers

  • Make your voice heard with article commenting.

Motorsport prime

Discover premium content
S'abonner

Edition

Suisse
Max Verstappen
1
Netherlands

Max Verstappen

Date of birth
1997-09-30
Age
26
Nationalité
Pays-Bas
Pays
Pays-Bas
Date of birth
1997-09-30

Max Verstappen Biography

le 30/09/1997 à Hasselt (Belgique)

Aujourd'hui triple Champion du monde, Max Verstappen a connu une ascension fulgurante vers les sommets de la Formule 1, pulvérisant de nombreux records pour devenir celui qui domine actuellement la discipline.

Fils de l'ancien pilote Jos Verstappen (passé par Bennetton, Simtek, Arrows Stewart, Tyrrell et Minardi), Max a fait ses débuts en F1 en 2015 avec la Scuderia Toro Rosso pour ce qui n'était alors que sa deuxième saison complète en monoplace.

Arrivé directement du championnat d'Europe de F3, son très jeune âge (17 ans et 166 jours quand il a fait ses débuts au Grand Prix d'Australie) et sa faible expérience ont fait jurisprudence et conduit la FIA à revoir les critères d'obtention d'une Super Licence afin d'éviter de voir ce schéma se reproduire à l'avenir.

Malgré la controverse, Verstappen a réussi sa première année chez Toro Rosso, qui a précédé sa promotion chez Red Bull Racing cinq courses seulement après le début de la saison 2016 de F1. Une opportunité qu'il a historiquement marquée en remportant une première victoire inattendue lors de ses débuts avec sa nouvelle écurie.

En 2021, les planètes se sont alignées pour Verstappen, lorsque la Red Bull RB16B à moteur Honda s'est avérée compétitive face à Mercedes. Engagé dans un bras de fer − parfois rude − tout au long de la saison avec Lewis Hamilton, le Néerlandais a été sacré à l'issue d'un dernier Grand Prix très controversé à Abu Dhabi, dépassant son rival dans le dernier tour après l'intervention de la voiture de sécurité. Il est depuis invaincu, ayant dominé les championnats 2022 et 2023.

2023 - Oracle Red Bull Racing

1er - 575 points

Verstappen était l’homme à battre en 2023. Dès la premier Grand Prix à Bahreïn, l’écart entre Red Bull et la concurrence s’est creusé. La supériorité de la RB19 a duré toute l’année, avec trois doublés pour l’écurie lors des quatre premières manches, les seules lors desquelles le double Champion du monde en titre s’est heurté à la concurrence de son coéquipier Sergio Pérez.

À Miami, Verstappen a définitivement inversé la tendance et a entamé une série record de dix victoires consécutives, battant ainsi le record de neuf victoires de rang établi par Sebastian Vettel en 2013. Rien n’allait pouvoir empêcher le Néerlandais de remporter un troisième titre mondial. C’est toutefois Carlos Sainz qui a interrompu sa marche victorieuse en s’imposant à Singapour : la seule défaite de la saison pour Red Bull !

Max Verstappen a été sacré dès le Grand Prix du Qatar et a, au total, décroché 19 succès sur l'ensemble de la saison, un nouveau record.

Max Verstappen, l'homme de tous les records en 2023.

Photo de: Glenn Dunbar / Motorsport Images

Max Verstappen, l'homme de tous les records en 2023.

2022 - Oracle Red Bull Racing

1er - 454 points

Laissant derrière lui la controverse entourant son premier titre, Max Verstappen s'est attelé à consolider la défense de cette couronne.

Le tout nouveau Règlement Technique de la Formule 1 a certes posé des problèmes à Red Bull au début, avec aussi des soucis de fiabilité qui l'ont fait abandonner deux fois lors des trois premiers Grands Prix, mais Verstappen a ensuite enchaîné les bons résultats.

Repoussant la menace naissante de Ferrari en début de saison, il a remporté huit victoires avant la pause estivale, puis trois de plus à la reprise. Il s'est ainsi assuré un deuxième titre mondial dès la manche de Suzuka, à cinq Grands Prix de la fin, et a bouclé la saison avec pas moins de 15 victoires à son actif, un nouveau record en F1.

2021 - Red Bull Racing Honda

1er - 395,5 points

Après avoir joué les seconds rôles face à Mercedes dès le début de l'ère hybride, Red Bull Racing a profité du gel réglementaire de l'hiver pour amener sa RB16 au niveau de la Mercedes W12, donnant ainsi à Verstappen sa première véritable chance de remporter le titre.

Alors qu'Hamilton avait l'avantage au début de la saison, Verstappen a remporté sa première victoire à Imola, sous la pluie, avant qu'une deuxième à Monaco ne lance la dynamique, avec un total de trois victoires lors des quatre courses suivantes. Cependant, alors que leur rivalité s'intensifiait, Verstappen et Hamilton se sont retrouvés au cœur de plusieurs controverses, notamment à Silverstone.

Alors qu'un résultat décevant en Hongrie a freiné Verstappen avant la pause estivale, ses deux victoires à la reprise − notamment sur ses terres, à Zandvoort − ont fait pencher la balance en sa faveur. Après un nouvel accrochage lors du Grand Prix d'Italie, les deux hommes ont poursuivi leur chassé-croisé. Verstappen a remporté ses huitième et neuvième victoires de l'année aux États-Unis et au Mexique, mais Hamilton est revenu dans le match grâce à des succès au Brésil et au Qatar.

Les tensions ont atteint des sommets lors de la visite inaugurale de la F1 en Arabie saoudite, quand Verstappen, qui devançait Hamilton mais avait été informé qu'il devait céder sa position à la suite d'un dépassement illégal, a réduit brusquement sa vitesse à l'approche du dernier virage dans une tentative tactique de détection DRS. Ce freinage soudain a pris Hamilton par surprise et lui a fait heurter l'arrière de la Red Bull. Malgré les dégâts, le Britannique a poursuivi sa route vers la victoire, devant un Verstappen pénalisé, ce qui a permis aux deux pilotes d'arriver à la finale d'Abu Dhabi à égalité de points.

Verstappen s'est qualifié en pole position pour la finale, mais un départ raté a permis à Hamilton de prendre l'avantage. Le Néerlandais a réagi en tentant un dépassement plus loin dans le tour, ce qui a poussé Hamilton à couper la chicane afin d'éviter tout contact entre les deux pilotes. Malgré les protestations de Red Bull, le pilote Mercedes a conservé son avance, qu'il n'a cessé de creuser jusqu'à la fin de la course.

Alors que le Britannique n'était plus qu'à quelques tours d'un huitième titre de Champion du monde de F1, la course a basculé quand la voiture de sécurité est sortie pour permettre le nettoyage de débris. Cependant, tandis que la plupart des concurrents sont rentrés au stand pour chausser des pneus neufs, Hamilton ne l'a pas fait.

Encore leader, il avait donc derrière lui un Verstappen en pneus neufs. À l'approche du dernier tour, une controverse a éclaté lorsque Michael Masi, directeur de course de la FIA, n'a autorisé qu'une poignée de voitures − celles qui se trouvaient entre Hamilton et Verstappen − à se dédoubler, plaçant la Red Bull juste derrière la Mercedes avant la relance pour un dernier tour. Après avoir dépassé Hamilton au virage 5, Verstappen s'est imposé et a été sacré Champion du monde de Formule 1, devenant ainsi le premier Néerlandais de l'Histoire à décrocher le titre.

Max Verstappen, Champion du monde dans la controverse au GP d'Abu Dhabi 2021.

Max Verstappen, Champion du monde dans la controverse au GP d'Abu Dhabi 2021.

2020 - Aston Martin Red Bull Racing

3e - 214 points

Après avoir commencé la saison 2020 de F1 par un échec sur les terres de Red Bull, en Autriche, Verstappen a enchaîné plusieurs belles performances qui ont consolidé son statut de rival le plus proche de Mercedes. Il a remporté une victoire à Silverstone lors du Grand Prix du 70e anniversaire, puis une deuxième lors du Grand Prix d'Abu Dhabi qui a clôturé la saison. À l'exception du Grand Prix de Turquie, il a terminé sur le podium de toutes les courses dont il a vu l'arrivée, mais il a toutefois enregistré cinq abandons en 17 courses, sans jamais pouvoir prétendre au titre.

2019 - Aston Martin Red Bull Racing

3e - 278 points

La fin du partenariat fructueux mais parfois houleux entre Red Bull Racing et Renault a marqué le début d'une nouvelle ère pour l'écurie en 2019, avec Honda. L'arrivée du motoriste japonais a été observée de près après ses trois saisons malheureuses avec McLaren, entachées de problèmes de fiabilité et de désaccords internes. Et le tandem Red Bull-Honda s'est avéré à la fois compétitif et fiable en 2019, Verstappen n'ayant abandonné qu'à deux reprises, à chaque fois sur accrochage.

Son podium lors du Grand Prix d'ouverture, en Australie, a été le premier d'une F1 à moteur Honda depuis le GP de Grande-Bretagne 2008, et Verstappen a ensuite fait mieux avec une première victoire pour Honda depuis le GP de Hongrie 2006 quand il s'est imposé en Autriche.

Une deuxième victoire a suivi peu après, lors du Grand Prix d'Allemagne, qui s'est déroulé sous la pluie, puis une troisième au Grand Prix du Brésil. Avec neuf podiums au total, Verstappen a terminé la saison à la troisième place du championnat, derrière les pilotes Mercedes.

2018 - Aston Martin Red Bull Racing

4e - 249 points

Un début de saison difficile a mis Verstappen et Red Bull en difficulté, avec un seul podium lors des six premiers Grands Prix. Mais l'équipe a su développer son package pour retrouver une certaine dynamique, jusqu'à s'imposer en Autriche. Un redressement qui, en seconde partie de saison, a permis à Verstappen de s'affirmer sur fond de tensions avec Daniel Ricciardo en raison d'un accrochage entre les deux coéquipiers en Azerbaïdjan.

Après avoir été fermement réprimandé par son patron Christian Horner lors de cet épisode, Verstappen a rebondi pour terminer l'année avec une deuxième victoire au Mexique, totalisant sept podiums sur les neuf dernières courses afin de se hisser à la quatrième place du championnat.

2017 - Red Bull Racing

6e - 168 points

Pour sa première saison complète chez Red Bull, Verstappen voulait poursuivre sur sa lancée de 2016, mais il a commis plusieurs erreurs tandis que la RB13 à moteur Tag Heuer (Renault) s'est parfois montrée peu fiable.

Après un seul podium lors des 14 premiers Grands prix, sa saison s'est mieux terminée grâce à une deuxième victoire en carrière décrochée lors du Grand Prix de Malaisie, puis une troisième signée au Mexique. Ses trois podiums lors des six dernières manches ont permis au Néerlandais de terminer sixième du championnat.

2016 - Scuderia Toro Rosso - Red Bull Racing

5e - 204 points

Après une première saison en F1 réussie, Verstappen a entamé la seconde avec davantage de confiance chez Toro Rosso. Il a bien commencé l'exercice, en marquant des points lors de trois des quatre premiers Grands Prix. Puis, à la surprise générale, il a été promu chez Red Bull Racing pour remplacer Daniil Kvyat dès le Grand Prix d'Espagne.

Impressionnant d'emblée avec une quatrième place sur la grille, il a profité à merveille de l'accrochage entre les Mercedes de Lewis Hamilton et Nico Rosberg dès le premier tour. Positionné derrière Daniel Ricciardo, il a bénéficié du choix de Red Bull de décaler les stratégies. En tête malgré des pneus se dégradant, Verstappen a résisté à la pression mise par Kimi Räikkönen en fin de course pour décrocher sa première victoire. Il est ainsi devenu le plus jeune pilote à remporter une course de F1, à 18 ans et 228 jours.

Par la suite, Verstappen a maintenu un niveau de performance qui a mis Ricciardo sous pression, signant six podiums au total.

Max Verstappen, plus jeune vainqueur en F1 au GP d'Espagne 2016.

Max Verstappen, plus jeune vainqueur en F1 au GP d'Espagne 2016.

2015 - Scuderia Toro Rosso

12e - 49 points

Red Bull a fait sensation en choisissant Verstappen comme titulaire chez Toro Rosso pour la saison 2015. L'annonce est intervenue quelques mois plus tôt, alors qu'il n'avait que 16 ans. Pour l'aider à se préparer, Verstappen a roulé lors d'essais libres du vendredi en 2014, au Japon, aux États-Unis et au Brésil. Bien que de solides performances aient contribué à dissiper les craintes qu'il ne soit pas à la hauteur, le scepticisme suscité par son recrutement précoce a conduit la FIA à revoir ses critères d'attribution de la Super Licence.

À 17 ans et 166 jours, les débuts de Verstappen au Grand Prix d'Australie en 2015 ont fait de lui le plus jeune pilote à prendre le départ d'une course de F1, avec près de deux ans de moins que le précédent détenteur du record, Jaime Alguersuari, déjà chez Toro Rosso.

Associé à Carlos Sainz, un pilote très apprécié par Red Bull, Max Verstappen s'est bien défendu contre l'Espagnol et en a impressionné plus d'un en marquant des points dès son deuxième départ, au Grand Prix de Malaisie. Bien qu'il se soit attiré les foudres de certains rivaux lors de plusieurs manœuvres ou incidents controversés, il a convaincu de son potentiel futur. Ainsi, même très critiqué pour avoir percuté l'arrière de la Lotus de Romain Grosjean lors du Grand Prix de Monaco, il a été félicité pour avoir été l'un des rares pilotes à effectuer des manœuvres de dépassement sur ce tracé compliqué.

Après la pause estivale, Verstappen a marqué des points lors de six des huit derniers Grands Prix, avec notamment une quatrième place aux États-Unis. Terminant la saison à la 12e place du championnat, loin devant son coéquipier Sainz, il a également été salué pour ses dépassements non conventionnels, inédits en F1 depuis plusieurs années.

Le palmarès de Max Verstappen en F1

Saison Écurie Position
2023 Oracle Red Bull Racing 1er
2022 Oracle Red Bull Racing 1er
2021 Red Bull Racing Honda 1er
2020 Aston Martin Red Bull Racing 3e
2019 Aston Martin Red Bull Racing 3e
2018 Aston Martin Red Bull Racing 4e
2017 Red Bull Racing 6e
2016 Scuderia Toro Rosso / Red Bull Racing 5e
2015 Scuderia Toro Rosso 12e
Jos Verstappen : Red Bull "risque de se déchirer" si Horner reste

Jos Verstappen : Red Bull "risque de se déchirer" si Horner reste

Formule 1
Formule 1

Jos Verstappen : Red Bull "risque de se déchirer" si Horner reste Jos Verstappen : Red Bull "risque de se déchirer" si Horner reste

Verstappen, un "parfait" Grand Chelem pour commencer !

Verstappen, un "parfait" Grand Chelem pour commencer !

Formule 1
Formule 1
GP de Bahreïn

Verstappen, un "parfait" Grand Chelem pour commencer ! Verstappen, un "parfait" Grand Chelem pour commencer !

La pole "inattendue" qui permet à Verstappen d'égaler Clark et Prost

La pole "inattendue" qui permet à Verstappen d'égaler Clark et Prost

Formule 1
Formule 1
GP de Bahreïn

La pole "inattendue" qui permet à Verstappen d'égaler Clark et Prost La pole "inattendue" qui permet à Verstappen d'égaler Clark et Prost

Verstappen et Red Bull ont masqué leur rythme derrière des modes moteur

Verstappen et Red Bull ont masqué leur rythme derrière des modes moteur

Formule 1
Formule 1
GP de Bahreïn

Verstappen et Red Bull ont masqué leur rythme derrière des modes moteur Verstappen et Red Bull ont masqué leur rythme derrière des modes moteur

Hamilton : L'enquête sur Horner, un moment "important" pour la F1

Hamilton : L'enquête sur Horner, un moment "important" pour la F1

Formule 1
Formule 1
GP de Bahreïn

Hamilton : L'enquête sur Horner, un moment "important" pour la F1 Hamilton : L'enquête sur Horner, un moment "important" pour la F1

Verstappen et Red Bull nommés aux Laureus Awards

Verstappen et Red Bull nommés aux Laureus Awards

Formule 1
Formule 1

Verstappen et Red Bull nommés aux Laureus Awards Verstappen et Red Bull nommés aux Laureus Awards

Red Bull balaie toute provocation envers Mercedes avec la RB20

Red Bull balaie toute provocation envers Mercedes avec la RB20

Formule 1
Formule 1

Red Bull balaie toute provocation envers Mercedes avec la RB20 Red Bull balaie toute provocation envers Mercedes avec la RB20

Verstappen : Avec les F1 à effet de sol, c'est "pire" au niveau des plaques

Verstappen : Avec les F1 à effet de sol, c'est "pire" au niveau des plaques

Formule 1
Formule 1
Essais hivernaux

Verstappen : Avec les F1 à effet de sol, c'est "pire" au niveau des plaques Verstappen : Avec les F1 à effet de sol, c'est "pire" au niveau des plaques

Red Bull en grande confiance avec une RB20 "très, très impressionnante"

Red Bull en grande confiance avec une RB20 "très, très impressionnante"

Formule 1
Formule 1
Essais hivernaux

Red Bull en grande confiance avec une RB20 "très, très impressionnante" Red Bull en grande confiance avec une RB20 "très, très impressionnante"

Sign up for free

  • Get quick access to your favorite articles

  • Manage alerts on breaking news and favorite drivers

  • Make your voice heard with article commenting.

Motorsport prime

Discover premium content
S'abonner

Edition

Suisse