Vukovic Motorsport... constructeur : la force de l'indépendance

partages
commentaires
Vukovic Motorsport... constructeur : la force de l'indépendance
Peter Wyss
Par : Peter Wyss
4 mai 2017 à 17:07

Le champion DTC 2016 travaille à la construction d'une voiture pour la classe TCR. Le mandat obtenu par un important constructeur automobile rend fier le pilote-constructeur de Saint-Gall : "Le juste prix pour le dur travail".

Sieger Milenko Vukovic, Audi A3
Sieger Milenko Vukovic, Audi A3
Milenko Vukovic, Audi A3
Milenko Vukovic, Audi A3
Milenko Vukovic, Audi A3
Milenko Vukovic, Audi A3
Milenko Vukovic, Audi A3
Sieger Milenko Vukovic, Audi A3
#209 Besaplast Racing Audi TTRS: Franjo Kovac, Philip Geipel, Cora Schumacher, Milenko Vukovic
#233 Besaplast Racing, Audi TTRS: Franjo Kovac, Milenko Vukovic, Tomás Pekar
Milenko Vukovic, Audi A3

Ce sera une période de grand travail pour la société Vukovic Motorsport. La société et garage de Saint-Gall est au travail pour construire une voiture de course pour un important constructeur du monde de l'automobilisme.

Milenko Vukovic, propriétaire de la société, ne veut pas révéler d'autres détails. "Ce n'est pas le bon moment. Nous devons nous concentrer seulement sur le travail, c'était mon rêve de collaborer avec un grand constructeur".

 

Le moteur sur lequel Vukovic devra travailler ensuite sera fourni par une autre société considérable dans le panorama automobile. "Notre meilleure arme, c'est l'indépendance. Nous faisons presque tout nous-mêmes, sans rendre compte à rien et à personne. Notre dur travail est enfin reconnu par les clients et les sociétés", a déclaré Milenko, extrêmement satisfait du travail effectué par son personnel.

Honnêtement, le Saint-gallois n'est pas le dernier arrivé dans le monde des moteurs, tout au contraire. Le Suisse-Yougoslave de 42 ans a déjà montré d'avoir une aptitude marquée et en qualité de constructeur et comme pilote.

En effet, pendant la saison dernière, le San-gallois a vaincu le titre dans la DTC avec l'Audi A3 Turbo. En 2017, le championnat qu'il dominait ne se déroulera plus à cause du fort intérêt pour la catégorie TCR et du boom d'inscrits au championnat TCR Germany.

Suite à la sortie de scène du DTC, Vukovic a essayé de s'inscrire au championnat international ETCC, mais ni l'Audi ni Volkswagen lui ont mis à disposition une voiture avec laquelle rivaliser.

Sans solution, Milenko n'est pas decouragé. "J'aurais voulu courir même cette année. Rester les bras croisés l'année après avoir vaincu un titre, ce n'est pas le maximum. Toutefois, j'ai du temps pour me dédier corps et âme à ce nouveau et important projet".

Prochain article DTC Procar

À propos de cet article

Séries DTC Procar
Pilotes Milenko Vukovic
Équipes Vukovic Motorsport
Auteur Peter Wyss
Type d'article Actualités