DTM
23 août
-
25 août
Événement terminé
13 sept.
-
15 sept.
Événement terminé
04 oct.
-
06 oct.
Événement terminé

Le directeur sportif Abt Audi à propos de Müller : "C'était la décision du pilote"

partages
commentaires
Le directeur sportif Abt Audi à propos de Müller : "C'était la décision du pilote"
Par :
, Writer
14 août 2019 à 07:38

Thomas Biermaier, directeur sportif de Audi Abt, explique pourquoi Nico Müller n'a pas attaqué son rival au titre René Rast, mais comprend que le pilote suisse puisse être amer.

De nombreux spectateurs du DTM présents dimanche à Brands Hatch ont été surpris de voir que Nico Müller, le pilote de l'Abt-Audi Nico Müller, est resté environ 20 tours derrière son rival au titre René Rast, malgré un rythme plus élevé, en s'abstenant d'essayer de doubler ce dernier.

L'ancien champion DTM et pilote Audi Timo Scheider accuse Audi d'avoir donné des consignes à ses pilotes et de ne pas les laisser courir librement les uns contre les autres afin de ne pas mettre en danger la quête pour le titre en fin de saison.

Lire aussi:

Müller ne voulait pas ou n'avait pas le droit d'attaquer Rast ? "Bien sûr que nous voulons gagner, c'est très clair", déclare Thomas Biermaier, directeur d'Abt Sport, dont l'équipe est en compétition interne chez Audi avec l'équipe Rosberg de Rast, à "ran.de".

"Mais il faut faire attention, car, bien évidemment, il ne faut pas que l'on se retrouve avec un duel qui se finirait avec les deux pilotes dans le bac à graviers. Nico ne voulait tout simplement pas risquer quoi que ce soit, il voulait ménager ses pneus sur la fin - et puis il n'a tout simplement pas attaqué à nouveau à la fin".

Nico Müller, Thomas Biermaier

Abt-Sportdirektor Biermaier mit seinem Schützling Nico Müller

Foto: Audi

C'est "la décision d'un pilote sur la piste, très clairement", souligne Biermaier, au sujet du fait que Müller n'a pas attaqué Rast, mais de son plein gré. Mais Scheider a répondu : "Nico aurait certainement voulu gagner mais il savait ce que cela allait impliquer au niveau des discussions d'après-course. Je sais par expérience comment cela fonctionne."

La course laisse tout de même un goût amer. Pour Biermaier, c'est "certainement compréhensible de l'extérieur, mais vous devez aussi le comprendre." Le directeur sportif de l'équipe Abt fait référence aux événements de la course du dimanche au Norisring, lorsque Müller et Rast se sont touchés et que les deux leaders du championnat n'ont terminé qu'aux septième et huitième places en raison de cet incident, au lieu de monter sur le podium.

Podium: Le vainqueur René Rast, Audi Sport Team Rosberg, le deuxième Nico Müller, Audi Sport Team Abt Sportsline, le troisième Robin Frijns, Audi Sport Team Abt Sportsline

Podium: Le vainqueur René Rast, Audi Sport Team Rosberg, le deuxième Nico Müller, Audi Sport Team Abt Sportsline, le troisième Robin Frijns, Audi Sport Team Abt Sportsline

Photo de: Alexander Trienitz

Quels rôles ont joué les discussions après le Norisring ?

"Vous avez vu au Norisring ce qui peut arriver si vous roulez l'un contre l'autre ", dit Biermaier, suggérant que l'incident a provoqué une discussion interne. "Tout le monde se dit naturellement qu'il faut être prudent, respectueux et fair-play, c'est aussi simple que ça".

Mais comment l'équipe Abt-Audi gère-t-elle la situation en interne ? Après tout, il s'agit aussi de vaincre l'entité Rosberg-Audi et de rétablir l'ordre hiérarchique de l'ancienne formation de pointe de la marque aux anneaux. "Bien sûr, nous voulons devenir champions - et nous allons tout donner pour cela", promet Biermaier.

L'auto-critique de Abt-Audi

"Mais nous devons fournir un travail irréprochable à 100% - et nous ne l'avons pas fait lors des qualifications ou lors de l'arrêt aux stands. On doit d'abord corriger nos propres erreurs. Et si nous faisons 100% de notre travail, alors nous serons probablement aussi devant."

Une allusion aux modestes 8e et 6e places de Müller sur la grille de départ, tandis que Rast est parti de la première ligne dans les deux courses, mais aussi à l'arrêt au stand, où l'équipe perdu environ trois secondes et demie à cause d'une mauvaise manipulation sur la voiture du pilote suisse.

 

"L'arrêt n'était pas le meilleur, bien sûr. Nous aurions pu dépasser René, mais malheureusement, nous n'avons pas réussi ", admet-il. "Et nous devons finir par être devant René en qualifications, alors peut-être que la course prendra une tournure complètement différente. C'est notre problème et nous devons y travailler."

Article suivant
Nico Müller : "Il faut prendre les courses les unes après les autres"

Article précédent

Nico Müller : "Il faut prendre les courses les unes après les autres"

Article suivant

Berger, le patron de DTM, contre les consignes d'équipe : la réputation de Müller est en jeu !

Berger, le patron de DTM, contre les consignes d'équipe : la réputation de Müller est en jeu !
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries DTM
Événement Brands Hatch
Catégorie Course 2
Pilotes Nico Müller
Équipes Audi Sport Team Abt
Auteur Sven Haidinger