Antonio Felix Da Costa a tenu parole

Pour la première fois vainqueur d’une course en DTM, le week-end dernier sur le circuit de Zandvoort, Antonio Felix Da Costa ne cachait pas sa joie dimanche soir, lui qui avait déjà eu la satisfaction de monter pour la première fois sur le podium la veille, en décrochant la deuxième place lors de la course 1.

2015 est décidément une année faste pour Antonio Felix Da Costa. En janvier dernier, le natif de Lisbonne décrochait déjà son premier succès en Formule E sur le circuit urbain de Buenos Aires, au volant de sa monoplace de l’écurie Amlin Aguri.

Son expérience en DTM était pourtant jusque là plus compliquée en ce début de saison. Pour sa deuxième campagne dans la discipline avec BMW, le Portugais avait souffert du manque de compétitivité des M4 lors des premières courses de l’année. Alors qu’il n’avait pu intégrer le top 10 qu'une seule fois lors des six premières courses de la saison, Da Costa signait son meilleur résultat en qualifications lors de la séance du samedi, avec le 3e meilleur chrono, avant d’accéder pour la première fois au podium lors de la course 1 grâce à une belle deuxième place entre ses collègues de chez BMW, le vainqueur Marco Wittmann et Maxime Martin, troisième.

Dimanche, ce fut l’apothéose pour Da Costa, qui signait sa toute première pole position dans la discipline, avant de parachever son œuvre en remportant la course, après avoir résisté à la pression d’un autre pilote BMW, celle de Bruno Spengler, durant la première partie de l’épreuve.

"C’est un sentiment fantastique", se réjouit le pilote portugais. "Lorsque je suis arrivé en DTM il y a un an et demi, tout me semblait simple. La voiture était superbe, BMW était très fort, et j’ai pu immédiatement me battre pour les premières places. Mais j’ai rencontré des problèmes par la suite. J’ai commencé à avoir du mal à trouver les bons réglages sur la voiture, ce qui a fait que je ne pouvais plus montrer à BMW et au DTM ce dont j’étais capable. La deuxième partie de saison 2014 fut vraiment difficile".

Mes batailles dans le peloton, et toutes ces courses difficiles ont fait de moi un meilleur pilote DTM.

Antonio Felix Da Costa.

"Durant l’hiver, j’ai passé une étape, et j’ai vraiment analysé ma situation de près", poursuit Da Costa. "Après quelques problèmes pour BMW durant les premières courses, tout s’est mis dans le bon ordre à Zandvoort, et je me retrouve en haut du podium, j’en suis évidemment très fier".

Pour Antonio Felix Da Costa, toutes ces courses passées à se battre dans le ventre mou du peloton ont tout de même été bénéfiques, et l’ont aidé à se construire. "Mes batailles dans le peloton, et toutes ces courses difficiles, ont fait de moi un meilleur pilote DTM. C’est une expérience que vous devez acquérir pour aller de l’avant encore plus fort. Dans le même temps, je n’ai jamais douté du fait de pouvoir mener et remporter des courses si tout se mettait en place. Ce fut finalement le cas ici, et j’ai tenu parole et prouvé que je pouvais gagner".

A propos de cet article
Séries DTM
Événement Zandvoort
Circuit Zandvoort
Pilotes António Félix da Costa
Type d'article Résumé de course
Tags bmw, da costa, dtm, zandvoort