Auer : "Une étape importante dans ma carrière"

A 20 ans, Lucas Auer s'apprête à effectuer cette saison ses débuts dans le championnat DTM au volant d'une Mercedes C-Class alignée par l'écurie française ART.

Quatrième du championnat d'Europe de Formule 3 de la FIA l'an passé, le neveu de Gerhard Berger est conscient de la chance qui lui est donnée par Mercedes cette saison en DTM, et entend bien aborder ce challenge avec humilité.

A six ans, Lucas Auer effectuait déjà ses débuts en karting, une discipline dans laquelle il a effectué ses classes jusqu'en 2010, avant de débuter sa carrière en monoplace en 2011 en JK Racing Asia Series.

Après avoir terminé vice-champion de la Formule 3 Allemande en 2012, Auer s'attaquait au championnat d'Europe de Formule 3 de la FIA en 2013 et 2014, concluant ces deux saisons au 4e rang du championnat. Le Tyrolien a également effectué plusieurs piges en World Endurance Challenge au volant de la Lotus l'an passé, avant d'être convié à un test sur la Mercedes C-Class de DTM à Jerez début décembre. Un test concluant, qui lui ouvert les portes du DTM et de la marque à l'Etoile.

"Parvenir en DTM représente un pas important dans ma carrière. Et je suis très fier de faire partie de la famille Mercedes. Il va sans dire qu'il me reste encore beaucoup à apprendre avant le début de la saison, mais cela m'a beaucoup aidé d'aligner une centaine de tours au volant d'une voiture de DTM", expliquait Lucas Auer à l'occasion des essais collectifs de Portimao début mars.

Frédéric Vasseur, le directeur de l'équipe ART, qui alignera Lucas Auer mais aussi l'expérimenté Gary Paffett cette année en DTM, n'a pas caché sa satisfaction envers sa nouvelle recrue. "Beaucoup de choses étaient nouvelles pour Lucas, mais il a réalisé des progrès constants tout au long de la journée. Nous allons dans la bonne direction".

 

A propos de cet article
Séries DTM
Pilotes Gerhard Berger , Gary Paffett , Frederic Vasseur , Lucas Auer
Type d'article Actualités
Tags frédéric vasseur