BMW encore en difficulté

Déjà en retrait lors des deux courses de Hockenheim, BMW a encore vécu une journée difficile lors de la course 1 du Lausitzring. La marque bavaroise n'a placé qu'un seul pilote dans les points lors de la première manche, Maxime Martin, qui a terminé l'épreuve au 7e rang.

Lors des qualifications, c'est Marco Wittmann qui s'était posé comme fer de lance du clan BMW en signant le 6e meilleur chrono. Mais le champion en titre était pénalisé pour avoir gêné Timo Scheider, et écopait de cinq places de pénalité : il rétrogradait ainsi au 11e rang.

Dès lors, c'est Maxime Martin, initialement qualifié en 8e position mais qui grimpait d'un rang suite à la pénalité de Wittmann, qui défendait le mieux les intérêts de la marque à l'Hélice. Très bien parti, le pilote belge se portait en 5e position et se calait dans le sillage des trois Audi de tête. Accroché aux basques des voitures de la marques aux anneaux durant une bonne partie de la course, Martin perdait pied lors des derniers tours, avec des pneus usagés, et perdait deux positions coup sur coup au profit des Mercedes de Pascal Wehrlein et Robert Wickens en fin de course pour passer la ligne d'arrivée au 7e rang. Le deuxième "meilleur" pilote BMW était Bruno Spengler qui échouait au 11e rang, à la porte des points.

Pas vraiment un résultat satisfaisant pour Jens Marquardt, le directeur de la compétition chez BMW. "Après des qualifications difficiles, nous avons connu une course tout aussi compliquée", expliquait ce dernier après la course. "C'est évidemment loin d'être satisfaisant. Maxime Martin a réussi à se porter jusqu'à la 5e place, mais des problèmes de pneumatiques juste avant l'arrivée ont fait qu'il n'était plus en mesure de suivre le rythme des leaders sans le DRS. Notre problème est que nous n'arrivons pas à exploiter la performance des pneumatiques sur la distance. Nous devons analyser pourquoi".

"Le point positif est que je termine dans les points", commente pour sa par Maxime Martin. "Malgré tout, ce n'est pas assez pour atteindre les objectifs que s'est fixé BMW. Sur la fin, je ne pouvais pas suivre le rythme de mes rivaux. Nous devons travailler dur pour rectifier cela dans le futur. Terminer meilleur pilote BMW pour la deuxième fois est évidemment une bonne chose pour moi. J'ai beaucoup plus d'expérience qu'en 2014 et je m'en sors bien. Malgré cela, nous ne pouvons pas être satisfaits pour le moment".

BMW espère prendre sa revanche lors de la course 2 sur le Lausitzring. 

A propos de cet article
Séries DTM
Événement Lausitz
Circuit EuroSpeedway Lausitzring
Pilotes Bruno Spengler , Maxime Martin , Marco Wittmann
Type d'article Résumé de course
Tags bmw, dtm