BMW veut sa part ce week-end sur le Lausitzring

partages
commentaires
BMW veut sa part ce week-end sur le Lausitzring
Par : Emmanuel Rolland
18 mai 2017 à 16:05

Après avoir vu Mercedes puis Audi s'imposer lors des deux courses d'ouverture de la saison à Hockenheim, BMW entend bien ouvrir son score à son tour sur un circuit particulier dans son histoire.

Marco Wittmann, BMW Team RMG, BMW M4 DTM
Marco Wittmann, BMW Team RMG, BMW M4 DTM
Pole position pour Timo Glock, BMW Team RMG, BMW M4 DTM
Timo Glock, BMW Team RMG, BMW M4 DTM
Bruno Spengler, BMW Team RBM, BMW M4 DTM
Bruno Spengler, BMW Team RBM, BMW M4 DTM
Augusto Farfus, BMW Team RMG, BMW M4 DTM
Tom Blomqvist, BMW Team RBM, BMW M4 DTM

Ce week-end, alors que le Lausitzring s'apprête à accueillir la deuxième manche du championnat DTM, BMW aura pour objectif de décrocher son premier succès de la saison, un succès qui lui a échappé il y a quinze jours à Hockenheim, alors que les équipes Mercedes et Audi ont en revanche déjà goûté aux joies de la victoire grâce à Lucas Auer et Jamie Green, respectivement.

Lors de ce premier meeting de la saison, c'est Timo Glock qui s'est imposé comme fer de lance de la marque à l'hélice. L'ancien pilote de F1 n'est pas passé loin de la victoire lors de la course du samedi, mais a échoué de peu dans sa remontée derrière le vainqueur Auer, après s'être élancé du quatrième rang. La frustration était encore plus grande pour le pilote allemand le lendemain : parti de la pole position, il se retrouvait englué à la suite du restart controversé du début de course, et concluait à une décevante huitième place. Il reste le meilleur pilote BMW au classement, en quatrième position.

Le Lausitzring représente un souvenir particulier pour le clan BMW. C'est là que le constructeur allemand avait décroché son premier succès après son retour en DTM (pour sa deuxième course seulement) en 2012 avec Bruno Spengler. Ce jour-là, Spengler avait également offert à son nouvel employeur son 50e succès en DTM. Un moment qui reste gravé dans les mémoires.

Paradoxalement, BMW ne s'est plus jamais imposé sur le Lausitzring depuis ce jour historique. Un manque que l'équipe entend bien combler ce week-end, à commencer par le double champion Marco Wittmann, actuel dixième du classement après ses dixième et troisième places à Hockenheim il y a deux semaines.

De bons souvenirs pour Wittmann

"Les choses sont allées relativement bien pour moi sur le Lausitzring par le passé", commente le pilote allemand. "C'est là que j'ai décroché mon premier titre en 2014. Et j'ai plutôt bien réussi ici en 2016 avec une quatrième et une sixième places, même si cette piste ne nous a jamais vraiment réussi."

"Je suis extrêmement confiant et je pense que, avec la nouvelle voiture et les nouvelles règles, il y a une incertitude sur toutes les pistes cette année. Il va sans dire que nous y allons pour décrocher de gros résultats."

Prochain article DTM
EL1 - Rockenfeller en pointe, BMW en difficulté

Previous article

EL1 - Rockenfeller en pointe, BMW en difficulté

Next article

Un rendez-vous spécial pour Lucas Auer

Un rendez-vous spécial pour Lucas Auer

À propos de cet article

Séries DTM
Événement Lausitzring
Lieu EuroSpeedway Lausitz
Pilotes Bruno Spengler , Timo Glock , Marco Wittmann
Auteur Emmanuel Rolland
Type d'article Preview