Course 1 - Spengler renoue avec la victoire, doublé BMW

partages
commentaires
Course 1 - Spengler renoue avec la victoire, doublé BMW
Par :
, Motorsport.com Switzerland
1 juil. 2017 à 13:23

Bruno Spengler a offert à BMW sa première victoire de la saison, et même un doublé avec la deuxième place de Maxime Martin alors que Mattias Ekström (Audi), troisième, est le nouveau leader du classement.

Bruno Spengler, BMW Team RBM, BMW M4 DTM
Bruno Spengler, BMW Team RBM, BMW M4 DTM
Maxime Martin, BMW Team RBM, BMW M4 DTM
Mattias Ekström, Audi Sport Team Abt Sportsline, Audi A5 DTM
Marco Wittmann, BMW Team RMG, BMW M4 DTM
Timo Glock, BMW Team RMG, BMW M4 DTM
Tom Blomqvist, BMW Team RBM, BMW M4 DTM
Jamie Green, Audi Sport Team Rosberg, Audi RS 5 DTM
Edoardo Mortara, Mercedes-AMG Team HWA, Mercedes-AMG C63 DTM
Nico Müller, Audi Sport Team Abt Sportsline, Audi RS 5 DTM
Gary Paffett, Mercedes-AMG Team HWA, Mercedes-AMG C63 DTM

La pluie s'est invitée sur le circuit du Norisring après la séance qualificative, et la piste est encore bien détrempée lorsqu'est donné le départ de la Course 1. De sa deuxième ligne, Bruno Spengler (BMW) prend un envol parfait pour virer en tête au premier virage devant Mattias Ekström (Audi) et le poleman Maxime Martin (BMW).

Derrière, le deuxième du championnat Lucas Auer (Mercedes) perd gros lorsque, après avoir tiré tout droit à la première épingle, le pilote autrichien revient en piste pour se faire tasser dans le mur par son équipier Robert Wickens, lui-même bousculé par une Audi. Wickens abandonne immédiatement, et Lucas Auer en fait de même quelques tours plus tard.

Alors que Spengler creusait rapidement l'écart en tête, Maxime Martin s'emparait de la deuxième place au détriment de Ekström au neuvième tour, avant de semer petit à petit le Suédois. Alors que la piste commençait déjà à s'assécher, les deux hommes stoppaient au même moment pour monter les pneus slicks, le leader Spengler en faisant de même au tour suivant.

Les trois hommes de tête poursuivaient leur course roue dans roue, mais Spengler recommençait à hausser le rythme après quelques tours, et le Canadien n'allait plus jamais être rejoint.

L'intérêt se portait alors sur la lutte pour la deuxième place, Ekström demeurant dans le sillage de Martin, avant de porter une attaque à six tours de la fin au premier freinage. Mais le pilote Audi virait trop large, ce qui permettait à la BMW de reprendre son bien.

Bruno Spengler s'imposait ainsi à l'issue des 62 tours de course, signant son premier succès en DTM depuis juin 2013 à Spielberg. Le Québécois décroche également sa quatrième victoire sur le Norisring, après y avoir remporté son premier succès en 2006, puis signé deux autres victoires en 2007 et 2011, à chaque fois avec Mercedes. C'est la première fois en revanche qu'il s'y impose avec BMW.

Derrière, Maxime Martin conclut au second rang à 4,3 secondes de son équipier, après avoir défendu sa position jusqu'au bout face à Mattias Ekström. Troisième, ce dernier s'empare du même coup de la première place du championnat.

Carton plein pour BMW, soupe à la grimace chez Mercedes

Les BMW ont réalisé un véritable carton plein sur le Norisring. Sur un circuit qui ne leur avait guère souri jusqu'ici, les voitures du constructeur bavarois, aidées il est vrai par les conditions de course, ont toutes terminé dans le top 6, hormis Augusto Farfus, contraint à l'abandon en fin de course sur problème mécanique. Ainsi, Marco Wittmann se classe quatrième devant ses équipiers Timo Glock et Tom Blomqvist.

Jamie Green (Audi) se classe septième, une position qui lui permet de rester dans la course au titre, et de pointer au troisième rang à six points d'Ekström, et à une seule unité de René Rast, 12e et en dehors de la zone des points après avoir écopé d'un drive-through pour avoir franchi la ligne jaune à la sortie des stands, tout comme son équipier Mike Rockenfeller, qui finit 14e.

Alors que Mercedes a connu une véritable déroute sur ce qui aurait dû être l'un de ses circuits favoris, Edoardo Mortara sauve l'honneur de la firme de Stuttgart avec une huitième place. Le top 10 est complété par Nico Müller (Audi) et Gary Paffett (Mercedes).

Parti dernier, Loïc Duval a fait le pari de stopper en premier pour monter des pneus slicks, mais sa stratégie n'a guère porté ses fruits, et le pilote français se classe 15e, et dernier pilote en piste.

DTM 2017 Norisring

Cla #PiloteVoitureTempsÉcart
1   7 canada Bruno Spengler  BMW M4 DTM 53'15.532  
2   36 belgium Maxime Martin  BMW M4 DTM 53'19.917 4.385
3   5 sweden Mattias Ekström  Audi RS5 DTM 53'20.308 4.776
4   11 germany Marco Wittmann  BMW M4 DTM 53'26.344 10.812
5   16 germany Timo Glock  BMW M4 DTM 53'27.683 12.151
6   31 united_kingdom Tom Blomqvist  BMW M4 DTM 53'28.360 12.828
7   53 united_kingdom Jamie Green  Audi RS5 DTM 53'34.105 18.573
8   48 switzerland Edoardo Mortara  Mercedes-AMG C63 DTM 53'35.860 20.328
9   51 switzerland Nico Muller  Audi RS5 DTM 53'36.887 21.355
10   2 united_kingdom Gary Paffett  Mercedes-AMG C63 DTM 53'50.239 34.707
11   3 united_kingdom Paul di Resta  Mercedes-AMG C63 DTM 53'50.518 34.986
12   33 germany René Rast  Audi RS5 DTM 53'50.889 35.357
13   99 germany Mike Rockenfeller  Audi RS5 DTM 53'56.819 41.287
14   63 germany Maro Engel  Mercedes-AMG C63 DTM 53'58.060 42.528
15   77 france Loïc Duval  Audi RS5 DTM 53'44.387 1 tour
Ab   15 brazil Augusto Farfus  BMW M4 DTM 10'42.518 52 tours
Ab   22 austria Lucas Auer  Mercedes-AMG C63 DTM 1'40.694 60 tours
Ab   6 canada Robert Wickens  Mercedes-AMG C63 DTM    
Article suivant
Qualifications 1 - BMW de retour, Maxime Martin en pole

Article précédent

Qualifications 1 - BMW de retour, Maxime Martin en pole

Article suivant

Spengler, une si longue attente

Spengler, une si longue attente
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries DTM
Événement Norisring
Lieu Norisring
Pilotes Mattias Ekström , Bruno Spengler , Maxime Martin
Équipes BMW Team RBM Boutique
Auteur Emmanuel Rolland
Soyez le premier à recevoir toute l'actu