Course 1 - Wehrlein emmène un quadruplé Mercedes au Norisring

Mercedes a mis fin à l'invincibilité de Audi depuis le début de saison en signant non pas seulement la victoire, mais un quadruplé à l'issue de la course 1 du Norisring, remportée par Pascal Wehrlein devant Robert Wickens et Gary Paffett.

L’orage venu s’abattre dix minutes avant le départ de la course a semé la pagaille au sein du peloton, certains pilotes choisissant de partir en pneus pluie pour le début de course. Alors que Gary Paffett prend un meilleur envol que le poleman Christian Vietoris au départ, ce dernier parvient à reprendre son bien au sortir du premier virage. En queue de peloton, c’est la bousculade et deux voitures restent sur le carreau : la Mercedes de Lucas Auer, et l’Audi de Miguel Molina. Un incident qui amène l’intervention de la voiture de sécurité pendant deux tours.

Au redémarrage, Vietoris conserve la tête devant ses équipiers Paffett, Wickens et Di Resta. Le pilote canadien s’empare de la deuxième place rapidement. Après un quart d’heure, l’incertitude concernant la météo prend fin : les équipes savent maintenant qu’il ne pleuvra plus, et les pilotes ayant fait le pari des pneus pluie en sont pour leurs frais. Vietoris et Wickens, les deux pilotes de tête, font partie des pilotes contraints de repasser aux stands pour monter des pneus slicks.

Pascal Wehrlein s’installe ainsi au commandement à l’issue des changements de gommes des hommes de tête. Derrière, Paul Di Resta est contraint à l’abandon après un contact avec l’Audi de Jamie Green.

Wehrlein est toujours en tête, mais Wickens, qui a remonté position après position dans le peloton, revient maintenant à grandes enjambées sur son équipier, et semble en mesure de prendre la tête de la course, alors que dix minutes restent à l’horloge. Mais Pascal Wehrlein tient bon et décroche sa deuxième victoire en DTM devant Robert Wickens, alors que Gary Paffett complète le podium, et que Christian Vietoris vient compléter le triomphe Mercedes en décrochant la quatrième place.

Cinquième, Bruno Spengler est le meilleur représentant du clan BMW. Le Québécois signe également son meilleur résultat de la saison, après s’être élancé du 11e rang. Spengler devance une autre BMW, celle de Martin Tomczyk, et l’Audi du leader du championnat Jamie Green. Augusto Farfus (BMW), Marco Wittmann (BMW) et Daniel Juncadella (Mercedes) complètent le top 10, ce dernier faisant partie des pilotes à avoir été contraints à changer de pneumatiques durant la course.

A l’issue de cette première manche sur le Norisring, Jamie Green étend même son avance en tête du championnat puisque ses suivants immédiats au classement, Edoardo Mortara et Mattias Ekström, n’ont marqué aucun point sur cette course.

Norisring - Classement de la course 1 :

 Cla   Nº   Pilote   Voiture   Retard/Abandon 
1 94  Pascal Wehrlein Mercedes 41'02.170 
2 Robert Wickens Mercedes 0.356
3 Gary Paffett Mercedes 0.742
4 C.Vietoris Mercedes 1.362
5 Bruno Spengler BMW 2.784
6 77  Martin Tomczyk BMW 4.902
7 53  Jamie Green Audi 5.279
8 18  Augusto Farfus BMW 8.572
9 Marco Wittmann BMW 8.943
10 12  D.Juncadella Mercedes 9.262
11 48  Edoardo Mortara Audi 11.482
12 13  A.F.da Costa BMW 13.318
13 16  Timo Glock BMW 15.990
14 99  M.Rockenfeller Audi 17.695
15 22  Lucas Auer Mercedes 17.935
16 10  Timo Scheider Audi 20.717
17 Mattias Ekström Audi 21.469
18 51  Nico Müller Audi 25.638
19 27  Adrien Tambay Audi 40.423
20 17  Miguel Molina Audi 47.794
 
(20) Paul Di Resta Mercedes Abandon
(22) 84  Maximilian Götz Mercedes Abandon
(23) 31  Tom Blomqvist BMW Abandon
(23) 36  Maxime Martin BMW Abandon
A propos de cet article
Séries DTM
Événement Norisring
Circuit Norisring
Pilotes Bruno Spengler , Gary Paffett , Robert Wickens , Christian Vietoris , Jamie Green , Pascal Wehrlein
Type d'article Résumé de course
Tags dtm, mercedes, paffett, spengler, wehrlein, wickens