Di Resta : "Piloter ces voitures est excitant"

partages
commentaires
Di Resta :
Par : Emmanuel Rolland
22 avr. 2017 à 12:30

Paul Di Resta, qui constituera l'un des six pilotes qui représenteront Mercedes en DTM en 2017, se réjouit de la hausse de performances des nouvelles voitures, tout en redoutant les nouveaux challenges qu'elles imposeront.

Paul Di Resta, Mercedes-AMG Team HWA, Mercedes-AMG C63 DTM
Paul di Resta, pilote d'essais Williams
Paul Di Resta, Mercedes-AMG Team HWA, Mercedes-AMG C63 DTM
Paul Di Resta, Mercedes-AMG Team HWA, Mercedes-AMG C63 DTM
Paul Di Resta, Mercedes-AMG Team HWA, Mercedes-AMG C63 DTM
Détails de la Mercedes-AMG C63 DTM
Paul Di Resta, Mercedes-AMG Team HWA, Mercedes-AMG C63 DTM

Le DTM fait peau neuve en 2017 avec l'introduction d'une nouvelle réglementation technique qui veut donner priorité au spectacle avec trois axes principaux de développement sur les voitures : une puissance revue à la hausse (désormais plus de 500 chevaux), une réduction des charges aérodynamiques (pour faciliter les dépassements) et l'introduction de pneus tendres.

Après avoir testé les nouveaux éléments sur des voitures hybrides durant l'hiver, les équipes du DTM ont aligné leurs nouvelles voitures lors de la dernière session de tests collectifs début avril à Hockenheim, où Timo Glock (BMW) a signé la meilleure performance au cumul des trois journées.

Une dernière répétition générale qui a permis aux pilotes de prendre leurs marques au volant de leurs nouvelles montures, comme l'explique Paul Di Resta, qui a pu prendre la mesure des changements apportés sur sa nouvelle Mercedes-AMG C63 DTM.

"La plus grande surprise pour moi est à quel point ces voitures sont rapides", explique le pilote écossais. "Les temps au tour étaient bien plus bas. Avec à la nouvelle réglementation, il y a moins d'appui aérodynamique, mais davantage de puissance et des pneus avec davantage de grip. Piloter ces voitures est excitant, mais gérer les pneus sera un challenge majeur, c'est certain !"

Gérer les pneus sera un challenge majeur, c'est certain !

Paul Di Resta.

Si Mercedes a dominé les trois premières journées d'essais, la firme à l'étoile a finalement laissé le meilleur temps à BMW, qui signait le meilleur temps de la semaine grâce à Timo Glock lors de la quatrième et dernière journée, Paul Di Resta n'échouant qu'à un peu plus de trois centièmes du pilote allemand, pour se classer deuxième au cumul des quatre jours.

"C'était un test très productif", continue le Britannique. "Nous avons amassé de nombreuses données, et nous pouvons être confiants quant à l'avenir. Bien sûr, les choses peuvent changer, mais nous sommes mieux préparés que nous ne l'avons été depuis longtemps, et j'espère que nous pourrons disputer le titre."

L'an passé, Paul Di Resta a conclu au cinquième rang du championnat, avec une victoire au compteur, décrochée lors du meeting d'ouverture à Hockenheim.

Prochain article DTM
Juncadella nommé pilote de réserve chez Mercedes

Previous article

Juncadella nommé pilote de réserve chez Mercedes

Next article

Berger : 18 voitures, "le minimum absolu" pour le DTM

Berger : 18 voitures, "le minimum absolu" pour le DTM

À propos de cet article

Séries DTM
Événement Hockenheim
Lieu Hockenheimring
Pilotes Paul Di Resta
Auteur Emmanuel Rolland
Type d'article Preview