Le DTM abandonne son système de lest de compensation

partages
commentaires
Le DTM abandonne son système de lest de compensation
Par : Emmanuel Rolland
Co-auteur: Julia Spacek
15 sept. 2017 à 16:27

Suite à un accord trouvé entre les constructeurs impliqués dans le championnat, le DTM abandonne son système de lest de compensation avec effet immédiat.

Jamie Green, Audi Sport Team Rosberg, Audi RS 5 DTM
Gerhard Berger, directeur de l'ITR
Tom Blomqvist, BMW Team RBM, BMW M4 DTM, Gary Paffett, Mercedes-AMG Team HWA, Mercedes-AMG C63 DTM
Dieter Gass, directeur du département sport auto d'AUDI AG
Jens Marquardt, BMW Motorsport Director
Timo Glock, BMW Team RMG, BMW M4 DTM
Ulrich Fritz, HWA AG
Le départ

Après de longues semaines de tractations entre les trois constructeurs du DTM, Audi, BMW et Mercedes, ainsi que l'ITR, organisme promoteur du championnat présidé par Gerhard Berger, les lests de compensation vont disparaître dès maintenant. Une décision prenant donc effet avant même les deux dernières étapes de cette saison 2017, à Spielberg puis Hockenheim, mais qui doit tout de même encore être validée par la DMSB, la fédération allemande.

Depuis son arrivée à la tête de l'ITR en mars dernier, Gerhard Berger n'avait pas caché sa volonté de faire disparaître le lest de compensation en DTM pour favoriser l'aspect sportif, et éviter des manœuvres visant à minimiser les performances. "Nous allons soumettre le projet à la DMSB", a ainsi indiqué Berger. "Mais ils soutiennent déjà cette requête unanime de la part des constructeurs, je m'attends donc à ce que la décision soit validée."

"Toutes les personnes impliquées ont écouté le point de vue des fans, et je suis heureux que les constructeurs aient décidé d'aller vers ce qui est le mieux pour le sport", poursuit l'ancien pilote de F1. "C'est un signal fort pour le DTM."

Une réglementation retouchée pour 2018

Dans le cadre de leurs négociations, les trois constructeurs se sont entendus pour reprendre certaines parties de la réglementation technique du DTM pour 2018, avec notamment une standardisation de certaines parties aérodynamiques des voitures.

"Je suis heureux que les discussions sur les lests de performances soient finalement conclues", se félicite pour sa part Dieter Gass, le directeur de la compétition chez Audi. "Maintenant, nous pouvons à nouveau nous concentrer sur le sport. Il reste quatre courses et cela restera serré jusqu'au bout."

"C'est une bonne journée pour le DTM", se réjouit de son côté Jens Marquardt, le directeur de la compétition chez Audi. "Tout le monde ressort gagnant aujourd'hui. Nous avons finalement trouvé une solution sur laquelle nous voulons nous appuyer lors des prochains mois. Nous voulons que le DTM soit taillé pour le futur."

Alors que Mercedes disputera sa dernière saison en DTM en 2018, Ulrich Fritz, le directeur du programme dans la série allemande de la marque à l'étoile, a ajouté : "Avant tout, nous sommes heureux que nous ayons finalement fini de parler des lests. C'est ce que les fans et les pilotes voulaient de nous. Je suis certain que nous aurons une course au titre excitante."

Prochain article DTM
Nico Müller fait 50 dans le DTM : "Maintenant je suis un pilote meilleur !"

Previous article

Nico Müller fait 50 dans le DTM : "Maintenant je suis un pilote meilleur !"

Next article

Les voitures du Super GT en piste à Hockenheim

Les voitures du Super GT en piste à Hockenheim
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries DTM
Équipes Audi Sport Team Abt , BMW Team RMG Shop Now , BMW Team RBM Shop Now , HWA AG
Auteur Emmanuel Rolland
Type d'article Actualités