DTM - Audi : Un peu plus près des étoiles (+photos)

Pas de victoire pour Audi à Zandvoort, mais de quoi nourrir beaucoup d'espoirs, et de regrets

Pas de victoire pour Audi à Zandvoort, mais de quoi nourrir beaucoup d'espoirs, et de regrets. Le team Abt a pu placer ses cinq voitures dans les points (comprenant l'A4 2008 de Molina), ce qui n'était encore jamais arrivé.

Mais voila, avec un Timo Scheider en pole, et d'une incroyable constance en course (sans compter que l'Allemand a réalisé de loin le meilleur tour en course), il y avait de la place pour mieux. Tout s'est joué au départ, quand le double tenant du titre a calé à l'extinction des feux.

Auteur ensuite d'une formidable remontée, Timo Scheider s'est affirmé ce dimanche à Zandvoort, tandis que Mattias Ekström échoue au pied du podium. Mention spéciale également à Miguel Molina, cinquième au volant d'une voiture 2008 et qui s'offre le luxe de devancer Martin Tomczyk et Ralf Schumacher au classement général.

En conclusion, on ne peut pas dire que la course d'Audi fut catastrophique, loin de là. Il y avait seulement de la place pour mieux, les pilotes en sont conscients et feront tout pour gagner à nouveau, dès Brands Hatch dans deux semaines.

- Audi Sport team Abt : 19pts
- Audi Sport team Phoenix : 0pts
- Audi Sport team Rosberg : 0pts

Timo Scheider (3e) :


"Toutes mes excuses pour mon erreur au départ ! J'en prend clairement la responsabilité. Après avoir redémarré le moteur, j'avais une voiture incroyablement bonne à conduire. J'ai pu passer de la onzième à la troisième place. Merci aux gars, qui ont tout donné malgré mon mauvais départ."

"Nous aurions pu faire mieux que troisième avec de la chance, mais ça reste mon premier podium de l'année. Il faut que l'on continue comme ça le reste de la saison. Nous devons continuer à travailler et il ne faut pas que renouveler ce genre d'erreur à nouveau."

Mattias Ekström (4e) :


"Le départ a été correct, mais sans être spécial. Dans le premier relais, j'ai pu piloter à mon rythme mais l'équilibre de la voiture n'était pas totalement parfait. Après les deux arrêts aux stands, j'ai pu choisir mon propre rythme plus ou moins bien."

"Sur cette course, nous n'étions clairement pas assez rapide pour la victoire. C'est un peu décevant. Mais j'ai marqué des points importants. Mon écart avec le leader du classement s'est réduit, mais juste un peu. Au moins, nous y sommes parvenus."

Miguel Molina (5e) :


"Mon départ a été très bon alors que Timo a eu un problème. J'ai essayé de doubler Paul Di Resta. J'étais en troisième position et j'étais vraiment à la limite tout le temps. Après les deuxième et troisième relais, j'ai perdu un total de deux places. Mais avec une cinquième place au final, ça a été ma meilleure course jusqu'à maintenant. Nous devons continuer comme ça parce que c'est vraiment bien de se retrouver devant."

Oliver Jarvis (6e) :


"J'ai pris un bon départ mais je me suis retrouvé coincé entre Miguel Molina et Gary Paffett, ce qui a permis à Eki de passer devant moi par l'extérieur. Le premier relais était bon. J'ai pu sortir des stands devant Bruno. Il s'est arrêté un peu plus tôt que moi et j'ai pu le passer dans les stands."

"Nous avons alors décidé de faire un second arrêt aux stands très tôt et nous avons gagné deux places de cette façon. Mais Miguel était juste devant moi à nouveau. Après, je devais faire attention aux pneus pendant un long moment et j'étais mis sous pression par Bruno. La seule chose qui comptait était de ne plus faire d'erreur."

Martin Tomczyk (8e) :


"En fait, la course avait plutôt bien commencé. J'ai gagné beaucoup de positions. Avant le premier arrêt, j'ai eu une crevaison. Malheureusement, c'est arrivé dans le tour juste avant mon arrêt aux stands et j'ai perdu beaucoup de temps dans l'histoire. Ensuite, j'ai bien piloté, les temps au tour étaient bons."

"A la fin, il y avait beaucoup de duels avec Bruno Spengler et Ralf Schumacher. Ralf a vraiment attaqué fort, il était vraiment très limite. J'ai encore fini à la huitième place, c'est le mieux que je pouvais faire sur cette course."

Alexandre Prémat (11e) :


"Malheureusement, mon moteur a calé au départ et j'ai un drive throught pour avoir anticipé le départ. C'est un peu bizarre. Ensuite, j'ai commencé ma progression et les temps étaient très bons. Mais je suis désolé pour le team Phoenix et Audi. Normalement, finir dans les points était possible. Nous aurions pu reprendre quelques à Mercedes. Je suis vraiment déçu."

Mike Rockenfeller (13e) :


"Mon départ n'était pas vraiment bon. J'ai perdu une place au profit de Martin et regagné cette position grâce à Timo. La voiture était bonne, les arrêts aux stands ont été parfait. La stratégie a elle aussi été bonne. Nous sommes passé de la neuvième à la septième place. Je me suis ensuite retrouvé coincé derrière Oliver."

"Je pense que j'étais plus rapide mais on ne peut pas forcer le passage à moins que le pilote devant commette une erreur. Puis Bruno était derrière mois et m'a fait partie en tête à queue. Il n'a pas de place pour la discussion à ce sujet là selon moi. Il devrait y avoir une sanction pour une telle action, je suis déçu."

Katherine Legge (15e) :


"L'équipe a mis au point une stratégie sensationnelle. Je suis rentrée le plus tôt possible, j'ai reçu des pneus neufs et réussi à dépasser trois ou quatre concurrents de cette façon. Je me suis retrouvée à la onzième place à certains moments. Le second relais était vraiment très bon."

"Dans le dernier tiers de la course, je suis à nouveau sortie devant Coulthard, mais mes pneus n'étaient plus en état. C'était donc une bonne course, jusqu'au deuxième arrêt aux stands ! Mais nous avons appris quelque chose sur cette course."

Markus Winkelhock (n'a pas pris le départ) :


"Lorsque nous avons remarqué des vibrations sur la voiture pendant le warm up, nous avons décidé de changer la transmission, l'embrayage et le différentiel. Quand j'ai repris la piste pour me rendre sur la grille de départ, il y avait à nouveau des vibrations. Les gars ont essayé de changer l'arbre de transmission avant le début de la course mais il ne restait plus assez de temps. Cependant, je tiens à remercier l'équipe."

Wolfgang Ullrich, Audi Motorsport :


"En fin de compte, le résultat est décevant parce qu'en voyant la performance de Timo, nous pouvions réellement gagner la course. Après le Nürburgring, j'ai pensé qu'il ne pouvait pas y avoir quelque chose de pire que de tomber de la première à la septième place dès le premier virage."

"Mais une telle situation ne peut se produire que si les choses vont vraiment mal. Timo a ensuite mené une course fantastique. La stratégie et les arrêts aux stands ont été à la hauteur. Nous avons donc fait du mieux possible avec cette situation, mais bien sûr ce n'était pas encore assez."

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries DTM
Pilotes Ralf Schumacher , Martin Tomczyk , Timo Scheider , Mattias Ekström , Katherine Legge , Bruno Spengler , Gary Paffett , Alexandre Prémat , Mike Rockenfeller , Oliver Jarvis , Markus Winkelhock , Miguel Molina
Type d'article Actualités