DTM - Audi : Un premier tour qui fait mal (+photos)

Malmené par Mercedes en qualification, Audi n'a pas pu réagir en course

Malmené par Mercedes en qualification, Audi n'a pas pu réagir en course. L'accrochage du départ entre Ekström, Scheider et Prémat n'a vraiment pas arrangé les choses.

Comme à Hockenheim, c'est la Audi A4 R14 de Mike Rockenfeller, du team privé Phoenix, qui a obtenu le meilleur résultat pour la firme aux quatre anneaux. Des résultats décevants, d'autant plus que c'est pas moins de trois pilotes Mercedes qui occupent les trois premières positions au classement général.

- Audi Sport team Phoenix : 5pts
- Audi Sport team Abt : 4pts
- Audi Sport team Rosberg : 0pts

Mike Rockenfeller (4e) :


J'ai pris un bon départ et me suis retrouvé quatrième avec Gary Paffett juste derrière moi. Ensuite, il y a eu la voiture de sécurité. Quand celle-ci est rentrée aux stands, Jamie Green était affreusement lent dans l'avant-dernier virage et les deux pilotes en tête se sont retrouvé avec une belle avance, on ne les voyait déjà presque plus.

C'est frustrant, bien sûr. Avec mes deux premiers trains de pneus, je devais beaucoup attaquer parce que Gary était juste derrière et me mettait la pression. Avec le dernier train, j'ai pris le large et pris une avance confortable sur lui. L'équipe a fait un travail formidable, les deux ravitaillements ont été parfaits. La stratégie était excellente et dans l'ensemble c'était une bonne course pour moi.

Martin Tomczyk (6e) :


Si j'ai obtenu ce résultat, c'est parce que trois de mes collègues devant moi se sont touchés et ont perdu des places. De toute évidence, nous n'étions pas très bons, je n'ai pas été capable d'attaquer aujourd'hui. J'ai pu tenir le rythme des pilotes qui me devançaient, mais en aucun cas je n'aurais pu les attaquer.

Timo Scheider (8e) :


Le départ était normal mais j'ai bien pris le premier virage. Et puis quelques virages plus loin, Prémat a tapé "Eki" à l'arrière, qui m'a touché moi aussi. Je me suis retrouvé dernier. La voiture était endommagée, mais le rythme était bon. J'ai raté l'un de mes deux arrêts en calant. J'ai réussi à dépasser sept pilotes, ce qui était assez amusant, du moins pour ceux que j'ai passé en piste.

Markus Winkelhock (10e) :


Au départ je suis bien parti et j'ai décidé de passer vers l'intérieur. La neuvième place quand il y avait la voiture de sécurité était très bien. mon rythme était meilleur qu'il ne l'a été pendant tout le reste du week-end, la voiture était plus fun à piloter également.

Je rentre chez moi avec un meilleur feeling et je suis sûr que ça me servira pour la prochaine course. La stratégie n'a pas été parfaite, j'aurais pu finir devant Schumacher mais finir 10ème alors que je partais 15ème reste un bon résultat.

Oliver Jarvis (11e) :


J'ai pris un excellent départ et je me suis retrouvé à l'intérieur dans le premier virage. Je pense que je devais être 6ème ou 7ème. Mais "Eki" et prémat se sont touché et j'ai dû freiner. on m'a tapé à l'arrière, ce qui a endommagé ma voiture. Un élément aérodynamique frottait sur ma roue arrière gauche pendant 200 mètres avant de casser.

Après ce qu'il s'est passé, je peux dire que c'était une course difficile. La voiture n'était pas très équilibrée et j'ai dû me battre jusqu'au bout et je n'ai vraiment pas été assez rapide sur cette course.

Miguel Molina (13e) :


Le départ était très bon. Dans le troisième tour, j'ai endommagé l'avant de ma voiture en touchant un autre pilote. Par conséquent, la voiture a perdu beaucoup d'équilibre. Ça a rendu ma course assez difficile et le seul point positif est que j'ai fini la course. Maintenant, je me tourne vers le Norisring.

Katherine Legge (14e) :


Je n'ai malheureusement pas pu voir les feux sur la grille de départ. Certains d'entre nous ont commencé avec un peu de retard. Ensuite ce fut le chaos dans le premier tour et je me suis frayé un chemin tant bien que mal. Malheureusement mes pneus ont pris la poussière et je ne pouvais rien faire pendant la période du safety car.

Impossible de faire quoi que ce soit pendant 10 ou 15 tours. Je pouvais juste rattraper le terrain perdu. Mon dernier relai a été assez bon. Nous aurions dû pouvoir courir comme ça pendant toute la course, le résultat final aurait été bien meilleur !

Mattias Ekström (abandon - collision) :


Ce fut une course très courte. J'ai pris un mauvais départ mais après je pensais que tout irait bien. Puis l'arrière de ma voiture a été touché et je suis parti en tête à queue. Je pensais que ça n'aurait pas plus de conséquences que ça mais je me suis retrouvé arrêté au milieu de la piste et David Coulthard m'est rentré dedans lui aussi.

Alexandre Prémat (abandon - collision) :


Ce fut une course catastrophique parce que malheureusement il y a eu un accident dès le premier tour. Je m'excuses auprès de "Eki" et d'Audi. Je pensais que tout était sous contrôle mais ce n'était pas le cas. c'est une déception pour lui, pour moi et surtout pour Audi.

Dr. Wolfgang Ullrich (Audi Motorsport) :


Dès les qualifications nous avons vu que nous serions en difficulté ce week-end. Mais ce qu'il s'est passé dans le premier tour est un vrai cauchemar. Quelque chose comme ça ne doit pas arriver dans le premier tour, et surtout pas entre pilotes pour le même constructeur.

Tout ce que nous pouvons faire maintenant, c'est nous tourner vers l'avenir et faire en sorte que des choses comme ça ne se reproduisent plus. La performance de Mike Rockenfeller est l'aspect le plus positif. Il a été le meilleur pilote Audi et a décroché la quatrième place. Il a aussi réalisé le meilleur tour en course.

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries DTM
Pilotes David Coulthard , Martin Tomczyk , Timo Scheider , Mattias Ekström , Katherine Legge , Gary Paffett , Alexandre Prémat , Mike Rockenfeller , Oliver Jarvis , Markus Winkelhock , Miguel Molina , Jamie Green
Type d'article Actualités