DTM - Audi : Une fessée avec un grand "F" (+photos)

C'est avec une grande frustration qu'Audi quitte le Nürburgring, son Nürburgring

C'est avec une grande frustration qu'Audi quitte le Nürburgring, son Nürburgring. Souvent brillante sur les terres de l'Eifel, la firme d'Ingolstadt n'a placé que deux voitures dans les points, et n'est même pas monté sur le podium.

Tout avait pourtant bien commencé, avec des essais libres dominés une fois encore par Audi, qui s'est laissé piéger en qualifications. Après l'élimination précoce de Prémat dès Q1, puis l'élimination surprise de Tomczyk en Q2, Ekström parvenait néanmoins à redonner le sourire à la marque aux Anneaux en s'emparant de la pole, devant une armée de Mercedes.

Après un départ raté et un premier virage catastrophique, le meilleur espoir d'Audi se retrouvait septième. Une position qu'il conserva jusqu'à la fin de la course, laissant Mercedes filer vers le triplé. Seul Timo Scheider aurait pu empêcher cela, mais le double champion en titre a échoué au pied du podium, réalisant tout de même sa meilleure performance de l'année. A Zandvoort, Audi n'aura plus le choix et devra réagir pour continuer à rêver de titre...

- Audi Sport team Abt : 7pts
- Audi Sport team Phoenix : 0pts
- Audi Sport team Rosberg : 0pts

Timo Scheider (4e) :


"J'ai pris un bon départ et je me suis retrouvé quatrième après le premier tour. Ensuite, il y a eu plusieurs duels assez chauds entre Jamie, Gary et moi. Grâce à une bonne stratégie et une voiture rapide, j'ai pu rester proche de la troisième place une bonne partie de la course."

"La quatrième place est acceptable vu mon début de parcours mais ce n'est pas ce que nous avions attendu. Nous devons analyser pourquoi nous n'étions pas en mesure de montrer notre performance du vendredi lors de la course. En tout cas, je peux vous garantir que nous n'abandonnerons pas !"

Mattias Ekström (7e) :


"Ce n'était pas ce que nous avions espéré. Mon départ a été mauvais. Ensuite, je n'ai pas été en mesure de rétrograder correctement lors du freinage au premier virage. Mes roues avant ont bloqué et j'ai perdu plusieurs positions. Après, tout s'est déroulé comme prévu mais nous étions simplement trop lents."

Mike Rockenfeller (9e) :


"La neuvième place était le maximum que nous pouvions obtenir. Maro Engel a été plus raide. La performance nous a simplement fait défaut et apparemment, ce fut le cas pour tout le monde chez Audi. Comparé aux autres, mon rythme n'était pas si mal. Mais c'est toujours décevant de ne pas marquer de points. La mauvaise position sur la grille de départ a beaucoup joué."

Oliver Jarvis (11e) :


"La course a été catastrophique et je voudrais l'oublier au plus vite. Le départ a été correct. Dans le premier virage, j'ai dû prendre l'extérieur et ensuite je me suis battu avec une voiture, perdant deux positions après une erreur. Et puis il y a malheureusement cet incident. Je dois des excuses à Alexandre Prémat et au team Phoenix pour cela. Ce n'était pas intentionnel, je m'excuse de ce qu'il s'est passé. Pour la suite de la course, je n'étais simplement pas assez rapide."

Martin Tomczyk (13e) :


"C'était terrible. Dans le premier virage, je tourne et l'arrière de ma voiture a été endommagé après une touchette. Ensuite je me suis retrouvé avant-dernier et j'ai dû regagner du terrain. Je suis ensuite entré en collision avec Cheng dans la chicane, ce qui a endommagé l'avant de ma voiture. Après ça, la voiture ne marchait plus du tout, mes temps au tour étaient vraiment mauvais. J'ai vécu un week-end noir sans avoir eu de chance."

Miguel Monlina (14e) :


"Une course mauvaise, pleine d'erreurs. Tout a commencé quand j'ai écopé un drive throught pour avoir anticipé le départ. Au premier tour j'ai été trop prudent. J'ai besoin de devenir plus agressif. Il y a beaucoup de choses à améliorer pour la prochaine fois."

Katherine Legge (15e) :


"La course a été une catastrophe. J'ai anticipé le départ. Mon rythme n'était pas si mauvais, mais j'ai rencontré de gros problèmes avec ma radio. J'entendais parfois les communications des autres équipes puis plus rien du tout. J'ai débranché et rebranché la radio. Une voix m'a ensuite dit que je devais m'arrêter à ce tour. Je suis rentré et ce n'était pas mon équipe, personne n'était prêt. Après ça, le panneau des stands était le seul moyen de communication."

Alexandre Prémat (abandon - accrochage) :


"Après un très bon départ, la course a malheureusement été écourté. J'étais déjà bien placé, huitième ou neuvième, et donc en position de marquer des points. J'ai attaqué Oliver et me suis retrouvé à côté de lui. Il m'a fait quelques touchettes et ma voiture est devenue instable pour le freinage. Nous arrivions cote à cote dan sle virage et il ne m'a pas laissé de place, je me suis retrouvé dans le mur de pneus. C'est vraiment une honte."

Markus Winkelhock (abadon - accrochage) :


"Mon départ était très bon. J'ai vu que Katherine avait anticipé le départ et je savais que j'avais déjà gagné une place. Susie a pris un mauvais départ et j'ai pu la dépasser. Au premier virage, j'étais derrière Martin, qui est sorti relativement large. J'allais lui faire l'intérieur quand j'ai senti un impact. Susie Stoddart a frappé de plein fouet le côté de ma voiture. Les suspensions avant et arrière ont rompu, ma course était ruinée."

Wolfgang Ullrich, Audi Motorsport :


"Ce fut une course très décevante pour nous, la pire que nous ayons connu cette année, surtout que nous sommes arrivés ici avec de grosses attentes. Le départ a été très important mais pas essentiel. Au courant de la course, nous avons vu qu'aucune de nos voitures n'étaient performantes comme nous le souhaitions. Surtout qu'après la qualifications d'Ekström la veille nous étions confiants."

"Maintenant, nous devons regarder devant nous, travailler sur le problème et le résoudre afin d'être capable de gagner à Zandvoort. Il va encore y avoir 60 points à atttribuer pour les victoires dans ce championnat."

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries DTM
Pilotes Martin Tomczyk , Timo Scheider , Mattias Ekström , Katherine Legge , Alexandre Prémat , Mike Rockenfeller , Oliver Jarvis , Markus Winkelhock , Maro Engel
Type d'article Actualités