DTM - Ces constructeurs qui ne sont jamais venus

Avec le très probable retour de BMW en DTM (voir l'article de ce matin), le championnat de tourisme allemand va enfin repasser à trois constructeurs

Avec le très probable retour de BMW en DTM (voir l'article de ce matin), le championnat de tourisme allemand va enfin repasser à trois constructeurs.

Une situation qui ravit Audi, Mercedes et surtout les fans de la compétition car après le départ d'Opel, fin 2005, rien ne promettait la pérennité de la série.

C'est grâce aux efforts d'Audi Sport et de Mercedes-Benz Motorsport que le DTM a survécu à cette crise, qui touche depuis quelques années la totalité des compétitions automobiles. La F1 a perdu Honda, Toyota et BMW tandis que le WRC doit faire sans Subaru et Skoda. Même constat pour le WTCC, où Seat s'est officiellement retiré à l'issue de la saison 2009, tout comme Lada, pendant que BMW décidait de n'engager que deux voitures officielles au lieu de quatre.

Le DTM a donc survécu et semble avoir de beaux jours devant lui, surtout que bon nombre de constructeurs avaient envisagé la piste du tourisme allemand par le passé. Mais qui sont-ils ? Et pourquoi ne sont-ils pas venu ? ToileF1.com essaye de vous apporter un semblant de réponse à ces questions.

Tout d'abord, Volvo aurait pu devenir le troisième constructeur en DTM dès l'an 2000, lorsque le championnat à refait surface (Audi n'étant arrivé qu'en 2002). Zakspeed, qui préparait depuis des années déjà des modèles conçus pour le championnat de tourisme allemand, avait travaillé sur la berline de Volvo. Cependant, Volvo n'a jamais donné son feu vert ni même son soutien à ce projet et n'aura donc pas pris part au championnat.

En 2005, c'était au tour de MG-Rover de préparer un prototype DTM. La marque Britannique avait d'ailleurs officialisé ce projet et dévoilé des photos de cette ZT DTM. Cette voiture n'a finalement jamais pris le départ à Hockenheim au printemps 2005, suite à la mise en faillite de MG en début d'année, racheté par un groupe chinois au courant de l'été. Dommage...

Officiellement, aucun autre constructeur n'a jamais préparé une éventuelle arrivée en DTM, mais il fut un temps question du retour d'Alfa Roméo, déjà présente par le passé, mais la marque italienne n'a jamais confirmé ces rumeurs lancées par des passionnés de la mythique 155 DTM, victorieuse à 38 reprises en tourisme allemand.

Plus récemment, il était question d'une arrivée de Citroën avec une C5 DTM pour 2009 ou 2010. Olivier Quesnel, team principal de Citroën Sport, avait d'ailleurs fait part de son intérêt pour le DTM."Je suis allé à Hockenheim regarder la course DTM et cette série est à mille lieues de ce qui se fait dans le championnat du monde des rallyes" avait déclaré le Français en 2008. Finalement, l'arrivée de la C5 pour affronter l'A4 et la Classe C n'est plus à l'ordre du jour.

Reste les rumeurs, un peu plus récentes cette fois, d'une éventuelle arrivée de plusieurs constructeurs nippons. On parle notamment de Nissan et du groupe Toyota, qui pourrait exploiter sa marque de prestige Lexus. D'ailleurs, si les négociations entre dirigeants du championnat DTM et dirigeants du championnat Super GT aboutissent, une arrivée de ces constructeurs n'est pas à négliger en cas de règlementation commune.

Pour finir, il y a ce retour annoncé de BMW, qui faisait part ce printemps de son envie de retrouver le championnat de tourisme allemand après l'avoir boudé pendant plus de 15 longues années. BMW en DTM aux côtés d'Audi et de Mercedes, ce fantasme de longue date devenu réalité cette année, alors que Mario Theissen, patron de BMW-Motorsport, annonçait l'ambition certaine de la firme bavaroise à revenir, avec deux BMW M3 DTM.

Si la saison prochaine aucun nouveau constructeur ne devrait s'engager en DTM, la saison 2012 promet de gros changements. En attendant, il reste encore deux couronnes à se disputer entre Audi, triple tenant du titre, et Mercedes, au palmarès sans pareil depuis le renouveau de ce championnat, en 2000.

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries DTM
Pilotes Mario Theissen , Olivier Quesnel
Type d'article Actualités