DTM - Course : Mais d'où sort ce Tomczyk ?!

La quatrième manche de la saison 2011 de DTM va bientôt débuter sur ce tracé de l'EuroSpeedway Lausitzring

La quatrième manche de la saison 2011 de DTM va bientôt débuter sur ce tracé de l'EuroSpeedway Lausitzring. Déjà en tête du championnat, Bruno Spengler a l'occasion ce dimanche d'accroitre son avance étant donné qu'il s'élancera depuis la pole position.

Le soleil est au rendez-vous ce dimanche, mais il ne fait que 19°C dans l'air pour tout de même 31°C sur la piste. Première indication pour cette course : Susie Stoddart ne pourra pas courir cet après-midi en raison de problèmes de freins sur sa Classe-C.

Les voitures prennent maintenant position sur la grille et la procédure de départ peut être lancée. Excellent départ de Spengler et Green, qui déposent littéralement Ekström. Le Suédois se fait passer par Ekström et Paffett tandis que Kristensen est juste derrière. Très vite, le Danois laisse jarvis et Scheider le dépasser. Il ne disputera que cette course et n'a aucun objectif précis.

Magnifique dépassement de Tomczyk sur Green au bout de trois tours. Menaçant depuis le départ, l'actuel dauphin de Spengler s'est engouffré dans le premier virage et a freiné au dernier moment pour se débarrasser de la Classe-C officielle. Ekström n'y est pas du tout, il se fait très vite dépasser par ses équipiers Jarvis et Scheider, qui mettent maintenant la pression sur Paffett.

Spengler ne parvient pas à prendre le large, les pilotes se suivent de près. Tour après tour, c'est au contraire Tomczyk qui grappille du terrain sur le Canadien. Ekström bouchonne vraiment, le Suédois n'est pas le rythme et rencontre des problèmes avec ses pneumatiques. Kristensen puis Molina parviennent à le passer et c'est maintenant Albuquerque qui klaxonne derrière le champion 2004 et 2007.

Dépassement musclé de Coulthard sur Mortara. schumacher en profite également pour passer. Ces trois hommes sont en lutte pour la treizième place. Un peu plus tôt, Mortara s'était déjà frotté à Vietoris et Engel. Déjà treize tours de couvert et les stands sont ouverts. Paffett s'engouffre dans la voie des stands, imité par Molina. Ekström ne tarde pas à faire de même alors que devant, Spengler semble en difficulté. Tomczyk et Green sont désormais dans son aspiration. Il s'arrête, Tomczyk vire en tête.

3.7s d'arrêt pour Spengler, c'est un peu lent mais il repart tout de même devant Paffett ! Green passe par les stands un tour plus tard, ce qui laisse le champ libre à Jarvis, Scheider et Kristensen. Le leader aux stands ! le team Phoenix a sans doute attendu trop longtemps... et non, Tomczyk ressort en tête d'un rien ! Il creuse maintenant l'écart sur Spengler, visiblement plus lent que Paffett et Green.

Kristensen, alors troisième, effectue son premier arrêt. Il repart en neuvième position. C'est maintenant au tour de Jarvis de changer de pneumatiques. Il retourne en piste juste derrière les Mercedes de Paffett et Green. A noter la grosse contre-performance d'Ekström, actuellement en treizième position et complètement transparent. L'affrontement entre Green et Jarvis se précise, le pilote Audi s'impatiente et pousse son compatriote à la limite.

Nous sommes à la mi-course, Scheider ne s'est toujours pas arrêté contrairement à tous les autres pilotes. Ekström est le premier à se décharger de son second arrêt obligatoire. Jarvis, qui ne trouve pas l'ouverture sur Green, s'arrête à son tour. Il faut attendre le 29ème tour pour voir enfin Scheider s'engouffrer dans la voie des stands ! Où va sortir l'Allemand ? C'est la troisième place provisoire pour lui ! Il s’intercale entre Spengler et Green.

C'est maintenant au tour de Spengler d'effectuer son second arrêt ! Un arrêt éclair en à peine 2.7 qui lui permet de rester devant Paffett et Jarvis. Au 34ème tour, c'est Tomczyk qui change de pneumatiques. Sauf soucis, l'Allemand est bien parti pour remporter sa deuxième course consécutive. Green aux stands, il ne reste que Scheider et sa stratégie complètement décalée qui doit encore s'arrêter. Mortara rentre dans son garage, c'est l'abandon pour le jeune rookie d'Audi.

Green retourne en piste mais perd deux positions au profit de Jarvis et de Molina ! Scheider arrive enfin aux stands. 3.1s, un arrêt relativement rapide qui lui permet de ressortir largement devant Spengler. Le doublé se précise pour Audi. Tomczyk parait imbattable ce dimanche, il a près de sept secondes d'avance sur Scheider et dix sur Spengler.

Tomczyk, Scheider, Spengler, voila le trio de tête. Derrière ces trois hommes, rien n'est joué. Gary Paffett, quatrième, est sous la menace d'Oliver Jarvis. Idem pour la sixième place, toujours indécise entre Miguel Molina et Jamie Green. Soucis technique pour Molina, contraint à l'abandon ! Green repasse ainsi en sixième position, devant Kristensen et Albuquerque, qui marqueraient tous deux leurs premiers points de la saison si l'on en restait là.

Il ne reste que huit tours à couvrir et Vietoris se fait menaçant sur Albuquerque. Les positions restent figées dans ces derniers tours de course, il ne se passe plus grand chose. Green, longtemps chassé par Jarvis, devient le chasseur de ce dernier. Il ne se montre cependant pas très menaçant et ne semble pas vouloir prendre de risque à seulement trois tours du drapeau à damier.

Tomczyk entre dans son dernier tour. Il est véritablement la grosse surprise et la grande révélation de cette saison, lui qui sortait d'une saison 2010 compliquée avec le team Abt et qui va offrir au team Phoenix sa deuxième victoire. C'est fait, Tomczyk s'impose et prend les reines du championnat, avec une voiture 2008 s'il vous plait ! Un exploit de plus pour l'Allemand, qui devient le premier pilote à remporter deux courses (de rang qui plus est) avec une voiture d'ancienne génération !

Timo Scheider termine en seconde position grâce à une stratégie décalée et une course parfaitement maîtrisée. Bruno Spengler complète le podium du jour. Suivent Gary Paffett, Oliver Jarvis, Jamie Green, Tom Kristensen et Filipe Albuquerque. Tom Kristensen inscrit donc deux points pour son unique course la saison. Une belle performance pour le recordman de victoires aux 24h du Mans. C'est encore mieux pour Filipe Albuquerque, qui inscrit là son tout premier point en DTM et revient à deux longueurs de son équipier.

Prochain rendez-vous dans à peine deux semaines, au Norisring. Tomczyk va-t-il enchainer ? Green sera-t-il en mesure de s'imposer une troisième fois consécutive sur ce circuit que l'on appelle "le Monaco allemand" ? Spengler va-t-il reprendre la tête du championnat ? Tout ça, nous le saurons dans deux semaines !

Ci-dessous, retrouvez le classement complet de cette quatrième course de la saison, disputée sur le circuit de l'EuroSpeedway Lausitzring, en Allemagne :

Pos Pilote Team Ecart

01

M. Tomczyk
team Phoenix
A4 2008
52 tours

02

T. Scheider
team Abt
A4 2009
+ 5.436

03

B. Spengler
team HWA
Classe-C 2009
+ 14.300

04

G. Paffett
team HWA
Classe-C 2009
+ 17.604

05

O. Jarvis
team Abt
A4 2009
+ 18.633

06

J. Green
team HWA
Classe-C 2009
+ 19.397

07

T. Kristensen
team Abt
A4 2009
+ 23.259

08

F. Albuquerque
team Rosberg
A4 2008
+ 24.956

09

C. Vietoris
team Persson
Classe-C 2008
+ 25.846

10

M. Engel
team Mücke
Classe-C 2008
+ 26.674

11

M. Ekström
team Abt
A4 2009
+ 29.182

12

R. Schumacher
team HWA
Classe-C 2009
+ 31.737

13

D. Coulthatd
team Mücke
Classe-C 2008
+ 44.504

14

R. van der Zande
team Persson
Classe-C 2008
+ 46.956

15

R. Frey
team Phoenix
A4 2008
+ 59. 739

16

M. Molina
team Abt Jr
A4 2008
+ 10 tours

17

E. Mortara
team Rosberg
A4 2008
+ 17 tours

18

S. Stoddart
team Persson
Classe-C 2008
n'a pas
participé

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries DTM
Pilotes Tom Kristensen , Timo Scheider , Bruno Spengler , Gary Paffett , Oliver Jarvis , Filipe Albuquerque , Miguel Molina , Jamie Green
Type d'article Actualités