DTM - Course : Paffett s'impose, Scheider cale

Les conditions météo ont beaucoup changé par rapport à hier à Zandvoort

Les conditions météo ont beaucoup changé par rapport à hier à Zandvoort. Un ciel particulièrement gris surplombe le circuit hollandais ce dimanche et le vent souffle particulièrement fort.

Rappelons que Susie Stoddart, 15ème hier lors des qualifications, partira en dernière position après

la pénalité que lui ont infligé les commissaires

de course.

Il fait 22°C dans l'air et 27°C sur la piste, des températures sensiblement identiques à celles de la veille pour les qualifications. A noter que Markus Winkelhock n'est pas présent sur la grille de départ, pour une raison encore inconnue.

La procédure de départ est lancée, les feux s'éteignent, c'est parti ! Scheider cale dès le départ, c'est terrible pour le poleman ! Paffett prend les commandes, suivi comme son ombre par Di Resta. Bon départ d'Ekström, qui se retrouve au pied du podium, juste derrière Molina. Scheider se retrouve maintenant 10ème, c'est un départ catastrophique pour le double tenant du titre.

Engel rentre aux stands, c'est l'abandon pour le pilote Allemand tandis que Prémat écope lui d'un drive throught pour départ anticipé. Sur la piste, Scheider se débarrasse de Rockenfeller et s'attaque maintenant à Ralf Schumacher, dernier pilote dans les points. Le double champion en titre pousse le pilote Mercedes à la faute et en profite pour gagner une position.

Paffett et Di Resta creusent l'écart sur Molina, déjà relégué à plus de six secondes. Pendant ce temps, Scheider poursuit sa remontée et passe Tomczyk, qui n'insiste pas, pour se retrouver maintenant dans les échappements de Spengler. Le Canadien s'engouffre d'ailleurs dans les stands dès l'ouverture de la fenêtre de ravitaillements alors que Scheider reste logiquement en piste un tour de plus.

Jarvis et Schumacher aux stands, ce qui profite à Spengler. Le leader du championnat a réussi à passer Jarvis dans les stands et à gagner une position. Paffett s'arrête au 14ème tour et sort très largement devant Molina. Scheider et Tomczyk occupent provisoirement la tête de la course mais ne se sont pas encore arrêté.

Le second rentre le premier aux stands tandis que Scheider continue d'attaquer pour finalement s'arrêter au tour suivant. C'est chaud à la sortie des stands ! Molina crée un vrai bouchon et Scheider s'intercale de peu entre Spengler et Jarvis pour finalement attaquer le Canadien, qui tient tant bien que mal sa position.

Le point après la première salve des ravitaillements : Paffett est solidement accroché à la tête de la course. Di Resta et Ekström complètent provisoirement le podium tandis que Molina, Spengler, Scheider, Rockenfeller et Schumacher se partagent les points restants.

Molina chausse son dernier train de pneus et laisse le duo Spengler/Scheider s'expliquer. Quelques tours plus tard, Spengler rentre aux stands et effectue un arrêt éclair de 3.8s pour finalement ressortir derrière Jarvis et Rockenfeller. C'est deux positions de perdues pour le leader du championnat. Molina continue lui de surprendre et regagne la position qu'il avait perdu sur Ekström quelques tours plus tôt.

Tous les pilotes à l'exception de Scheider et de Schumacher ont effectué leurs deux arrêts obligatoires alors qu'il ne reste que deux tours pour s'arrêter. Scheider s'arrête enfin et retrouve Ekström dès son retour en piste. C'est limite entre les deux hommes mais le champion en titre conserve l'avantage.

Il reste 12 tours et tout le monde a observé ses arrêts obligatoires. Le point : Paffett est toujours en tête, devant Di Resta et Scheider. Ekström, Molina, Jarvis, Rockenfeller et Spengler sont dans les points. Attention toutefois pour Spengler, suivi de très près par Tomczyk. Rockenfeller part en tête à queue après une petite touchette avec Spengler.

Cet incident de course est sous investigation. Plus loin devant, Scheider peut se mordre les doigts d'avoir raté son départ. Le pilote Audi est le plus rapide en piste et vient de signer le meilleur tour en course. 1:32.967 pour lui tandis que le meilleur tour de Paffett, le leader, n'est que de 1:33.646.

Les commissaires de course ont décidé de ne pas sanctionner Spengler pour son incident avec Rockenfeller. Il ne reste que cinq tours et la pluie pourrait tomber sur cette toute fin de course. Schumacher est chaud sur cette fin de course. Après s'être débarrassé de Green, il tape l'arrière de la voiture de Tomczyk, qui lui ferme la porte au virage suivant. Green tente d'en profiter mais ne parvient pas à reprendre sa position.

Le dépassement d'Ekström sur Molina est sous investigation. Les commissaires soupçonnent Audi d'avoir donné des consignes d'équipes, comme ce fut le cas ici même la saison passée.

Paffett entame son dernier tour, toujours suivi par Di Resta, qui ne l'aura pas lâché d'une semelle tout au long de la course. C'est terminé, Paffett s'impose pour la deuxième fois de la saison et c'est une nouvelle victoire pour Mercedes. Paul Di Resta termine second pour la troisième fois de la saison.

Suivent une armée d'Audi, à savoir celles de Scheider, qui renoue avec le podium, d'Ekström, de Molina et de Jarvis. Bruno Spengler termine finalement septième tandis que Martin Tomczyk récupère le point de la huitième place. Prochain rendez-vous dans tout juste deux semaines, à Brands Hatch.

Pos Pilotes Team Tours Ecart
01 G. Paffett   team HWA (09) 42  
02 P. Di Resta   team HWA (09) 42 + 0.396
03 T. Scheider   team Abt (09) 42 + 12.238
04 M. Ekström   team Abt (09) 42 + 18.659
05 M. Molina   team Abt (08) 42 + 19.310
06 O. Jarvis   team Abt (09) 42 + 20.568
07 B. Spengler   team HWA (09) 42 + 20.886
08 M. Tomczyk   team Abt (09) 42 + 21.706
09 R. Schumacher   team HWA (09) 42 + 22.113
10 J. Green   team Persson (08) 42 + 22.880
11 A. Prémat   team Phoenix (08) 42 + 33.747
12 D. Coulthard   team Mücke (08) 42 + 36.578
13 M. Rockenfeller   team Phoenix (08) 42 + 44.528
14 K. Legge   team Rosberg (08) 42 + 48.892
15 S. Stoddart   team Persson (08) 42 + 49.235
16 C. Cheng   team Persson (08) 42 + 1:19.178
17 M. Engel   team Mücke (08) 2 + 40 tours

Markus Winkelhock n'a pas participé à la course suite à un problème mécanique

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries DTM
Pilotes Ralf Schumacher , Martin Tomczyk , Bruno Spengler , Markus Winkelhock
Type d'article Actualités