DTM - Le come back d'Albers en 2012 ?

Ancien pilote de DTM et de Formule 1, Christijan Albers n'a pas tiré un trait sur le championnat de tourisme allemand après un retour en demi-teinte lors de la saison 2008

Ancien pilote de DTM et de Formule 1, Christijan Albers n'a pas tiré un trait sur le championnat de tourisme allemand après un retour en demi-teinte lors de la saison 2008.

D'après AutoSportsNieuws.be, le Néerlandais pourrait retrouver un volant dès 2012 et la venue d'un ou plusieurs nouveaux constructeurs en DTM (BMW, dont la venue est quasi-assurée, mais également Opel, Lexus, Nissan...).

Arrivé en tourisme en 2001 chez Mercedes, il a rejoint le team officiel HWA en 2003, saison lors de laquelle il rate de peu le sacre face à Bernd Schneider malgré ses quatre victoires. L'année suivante, il échoue à la troisième place du championnat DTM mais ses bonne performances lui permettent d'intégrer les rangs de Minardi en F1.

En 2005, il inscrit ses premiers points lors du Grand Prix des Etats-Unis, en l'absence de écuries équipées de pneus Michelin. L'année suivante, il trouve un volant chez Midland puis chez Spyker. Dominé par Sutil en 2007, il est remplacé par Markus Winkelhock avant le Grand Prix d'Europe et retourne en DTM en 2008. Au volant d'une Audi A4 privée 2007 du team Kolles, il ne crée pas d'exploit et passe totalement inaperçu.

Malgré ce retour d'une saison manqué, la piste Christjian Albers est à prendre très au sérieux pour les nouveaux constructeurs susceptibles de s'engager en tourisme allemand. Expérimenté et rapide, l'ex-pilote Spyker a une revanche à prendre, assurément. Et il ne cache pas son intérêt pour ce championnat qu'il connait sur le bout des doigts. Affaire à suivre...

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries DTM
Pilotes Bernd Schneider , Christijan Albers , Markus Winkelhock
Type d'article Actualités