DTM - Nissan confirme avoir entamé des négociations

Ce n'est plus une surprise pour personne, le championnat DTM intéresse fortement les constructeurs japonais, qui devraient pouvoir aligner les mêmes voitures en tourisme allemand et en Super GT grâce à la règlementation commune

Ce n'est plus une surprise pour personne, le championnat DTM intéresse fortement les constructeurs japonais, qui devraient pouvoir aligner les mêmes voitures en tourisme allemand et en Super GT grâce à la règlementation commune.

Outre Toyota, qui prendra une décision sous deux mois, Nissan était souvent cité comme étant un candidat potentiel. Aujourd'hui, le vice-président de la marque nippone a confirmé que des négociations ont débuté avec l'ITR, détentrice du championnat DTM.

"Il y avait des discussion avec l'ITR mais jusqu'ici aucune décision n'a été prise", déclare Carlos Tavares, vice-président de Nissan. "Cependant, nous avons des idées intéressantes pour l'avenir. Le DTM est intéressant pour des raisons différentes que le GT1. L'une de ces raisons est le nombre important de spectateurs lors des courses."

Si Nissan décidait de rejoindre le championnat de tourisme allemand, ce serait vraisemblablement la GT-R qui servirait de base. Cette dernière participe d'ailleurs au championnat GT-1, qui ne rentre visiblement pas dans les plans du constructeur japonnais. Affaire à suivre...

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries DTM
Pilotes Carlos Tavares
Type d'article Actualités