DTM - Schumacher avait confiance en sa voiture

C'est à la surprise générale que Ralf Schumacher s'était montré impérial presque tout le week-end de la quatrième manche DTM de la saison, au Norisring

C'est à la surprise générale que Ralf Schumacher s'était montré impérial presque tout le week-end de la quatrième manche DTM de la saison, au Norisring.

Déjà très en forme lors des essais libres, le cadet des Schumacher s'était offert le samedi sa première pole position dans le championnat de tourisme allemand. Et malgré un départ anticipé qui a ruiné sa course, il retient beaucoup de choses positives de ce week-end.

"Certains peuvent sur-virer, d'autres sous-virer. Il y a des pilotes qui préfèrent une voiture qui réagit vite quand on appuie sur les freins, d'autres préfèrent appuyer à fond sur la pédale pour avoir une réaction", explique l'Allemand à Motorsport-Total. "C'est ce qui fait que telle voiture conviendra à un pilote ou non."

"C'est comme ça en DTM. Je me suis senti en confiance dans la voiture et je pouvais freiner deux mètres plus tard, frôler d'un peu plus près les murs. Toutes ces petites choses peuvent te faire gagner deux dixièmes sur un tour", achève l'ancien pilote de F1, qui n'a toujours pas inscrit le moindre point cette saison avec sa Mercedes Classe C officielle du team HWA. Au Nürburgring peut-être ?

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries DTM
Pilotes Ralf Schumacher
Type d'article Actualités