DTM - Spengler veut voir les BMW devant

La saison 2012 de DTM débute dans à peine plus de deux semaines sur le célèbre circuit de l'Hockenheiming

La saison 2012 de DTM débute dans à peine plus de deux semaines sur le célèbre circuit de l'Hockenheiming. Malgré huit jours de tests officiels chronométrés, bien malin celui qui saurait tirer quelconque conclusion ou même lancer un pronostique car, soyons francs, les temps effectués sur ce tracé d'Hockenheim la semaine passée n'ont aucune signification et ni Audi, ni BMW, ni Mercedes n'ont dévoilé toutes leurs cartes.

Certes, les voitures utilisées de lundi à jeudi derniers sont bien des versions définitives, mais comment savoir où se situent les trois constructeurs en terme de performances ? Quoi qu'il en soit, la logique veut qu'Audi et Mercedes soient davantage attendus au tournant que BMW, nouveau venu dans la compétition et donc forcément étiqueté comme étant l'outsider...

Mais les trois équipes BMW-Motorsport peuvent-elles réellement être traitées comme tels ? L'étagère de trophées bien fournie du constructeur bavarois laisse penser le contraire, d'autant plus qu'avec une M3 GT2 championne ALMS la saison passée, les hommes de Jens Marquart avaient une excellente base de travail. En embauchant le champion DTM en titre ainsi que son second dauphin, BMW a également frappé un grand coup côté line-up. Martin Tomczyk et Bruno Spengler, les hommes forts de la firme à l'hélice, savent que la pression repose sur leurs épaules.

"Pour nous, il n'y a pas de duels internes dans les équipes. Nous voulons tous ensemble arriver devant les autres constructeurs et le plus important c'est que BMW soit aussi rapide que possible et loin devant", explique Bruno Spengler, du team Schnitzer. "Les duels internes entre nos équipes ne sont vraiment pas notre priorité. Notre but est de placer le plus de voitures possibles à l'avant. On espère juste qu'un éventuel échec ne va pas se produire", poursuit le Canadien.

"Lors de mon premier test avec BMW, je m'attendais à voir plein de défauts car tout était nouveau. Mais j'ai été étonné de voir combien la voiture était fiable. Il faudra attendre pour voir ce que ça donne en course car les conditions seront bien différentes mais une chose est sûre : les constructeurs présents font parti des plus grands constructeurs au monde et font tout pour préparer au mieux leurs voitures. C'est pour cette saison qu'il y avait si peu de problèmes techniques ces dernières années", achève l'ancien pilote Mercedes-Benz.

Premiers éléments de réponse sur la fiabilité et la performance des différentes voitures dans tout juste deux semaines... D'ici là, les 22 acteurs de cette campagne 2012 de DTM auront à coeur de faire vibrer les spectateurs de Wiesbaden lors de la présentation officielle de la saison, dimanche prochain.

Via DTMLive

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries DTM
Pilotes Martin Tomczyk , Bruno Spengler
Type d'article Actualités