DTM - Un podium au goût de victoire pour Schumacher

Jusqu'à ce dimanche, le meilleur classement jamais obtenu par Ralf Schumacher était une cinquième place à Dijon-Prenois en 2009

Jusqu'à ce dimanche, le meilleur classement jamais obtenu par Ralf Schumacher était une cinquième place à Dijon-Prenois en 2009. Rrès critiqué depuis ses débuts chez HWA au volant d'une Classe-C officielle, l'Allemand s'est enfin montré à la hauteur ce week-end.

A Hockenheim, il y a eu la victoire de Spengler, la belle performance Tomczyk et la folle remontée de Paffett. Pourtant, ce que l'on retiendra avant tout de ce 1er mai 2011, c'est le premier podium de Schumacher en DTM. Un podium qui s'est fait attendre mais qui est ô combien mérité vu le regain de forme de l'ex-pilote de F1.

Aux abonnés absents depuis ses débuts dans la compétition, Schumacher avait déjà étonné la saison dernière, au Norisring. Auteur d'une improbable pole position, on aurait pu croire qu'il s'était enfin retrouvé. C'était sans compter sur un départ totalement manqué qui l'avait privé de victoire et même de podium avant même le premier virage. Après des essais libres prometteurs et une facile qualification en super-pole, nous étions en droit de douter de lui. Et pourtant, à la surprise générale, Schumacher s'est montré rapide, constant et propre. Une première qui, espérons le, en inspire d'autres !

"Mercedes m'a toujours soutenu", déclare le cadet des Schumacher sur Motorsport-Total. "Ca a pris longtemps. Les interrogations de chacun étaient justifiées car les résultats n'étaient pas à la hauteur, tout simplement. Je suis heureux d'être enfin tranquille mais la saison est encore longue. Je pense que les nouveaux pneus me conviennent parfaitement car la voiture est restée très constante. Nous avons plus de grip maintenant qu'avant."

Schumacher n'est pas le seul à être satisfait de cette performance. Toute l'équipe HWA ainsi que Norbert Haug, vice-président de Mercedes-Benz Motorsport, se réjouissent du premier podium de l'Allemand. "Nous avions bien estimé Ralf. C'est un grand pilote, qui est vu en tant que tel à l'étranger mais qui est plus critiqué en Allemagne", admet Haug, qui n'a cependant jamais l'atout commercial qu'était son "vieux" poulain.

Troisième du championnat, Schumacher n'est toutefois pas encore un légitime prétendant au titre. Pourtant, avec une voiture championne et une telle carrière derrière lui, l'Allemand dispose à n'en pas douter des outils nécessaires pour réussir. A Zandvoort, dans deux semaines, il faudra confirmer...

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries DTM
Pilotes Ralf Schumacher , Norbert Haug
Type d'article Actualités