DTM - Zandvoort, c'est (presque) des vacances

Le championnat DTM fait escale aux Pays-Bas ce week-end, et plus précisément à Zandvoort, où se disputera la sixième des onze manches de la saison

Le championnat DTM fait escale aux Pays-Bas ce week-end, et plus précisément à Zandvoort, où se disputera la sixième des onze manches de la saison.

Pas le temps pour les pilotes de se reposer sur la plage de la petite ville hollandaise car deux semaines après le Nürburgring, les hostilités reprennent déjà, sur l'un des tracés les plus difficiles du calendrier.

"Le circuit est très exigeant d'un point de vue technique et très rapide à la fois", rapporte Oliver Jarvis, second ici-même la saison passée. "Pour les six victoires qu'il reste à jouer, il y a encore 60 points à attribuer. Nous ferons tout ce qui est en notre pouvoir pour gagner à nouveau à Zandvoort et reprendre du terrain au championnat", rappelle de son côté Wolgang Ullrich, patron d'Audi Motorsport.

Car il est vrai qu'Audi n'y est pas depuis le début de la saison, laissant Mercedes survoler le championnat. Une victoire et une seconde place, à mettre au crédit d'Ekström, voilà le maigre butin de la firme d'Ingolstadt depuis avril dernier. Autant dire qu'Audi est attendu au tournant et va devoir réagir sur ce circuit atypique qui lui a tant réussi ces dernières années.

De leur côté, les pilotes Mercedes se montrent confiants, à commencer par Bruno Spengler, solide leader du championnat, qui n'a toujours pas quitté le podium cette saison. "Après ma victoire au Nürburgring, je veux si possible augmenter mon avance au championnat à Zandvoort", avoue le Canadien, qui a recalé son plus proche poursuivant, Jamie Green, à 16 longueurs.

"On n'est même pas encore à la mi-saison, et plutôt que de penser au titre, je me concentre sur l'obtention du meilleur résultat possible à chaque course", déclare encore le natif de Schiltigheim, cinquième à Zandvoort en 2009.

Meilleur, et sans doute seul espoir d'Audi, Mattias Ekström espère obtenir un bon résultat ce dimanche après sa terrible désillusion d'il y a deux semaines. Parti en pole au Nürburgring, le Suédois avait dégringolé dans le classement dès le premier virage pour finalement finir septième et chuter au classement général, accusant maintenant un retard conséquent de 19 points sur Spengler.

"Zandvoort sera intéressant. J'ai toujours été fort là-bas", estime le champion 2004 et 2007. "Je suis donc encore plus impatient de voir ce que nous allons réussir à faire aux Pays-Bas cette année. Mais une chose est certaine maintenant : je suis décidé à prendre ma revanche ! "

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries DTM
Pilotes Mattias Ekström , Bruno Spengler , Oliver Jarvis , Jamie Green
Type d'article Actualités