DTM
04 oct.
-
06 oct.
Événement terminé

Rossi face à Dovizioso, un duel qui n'aura pas lieu en DTM

partages
commentaires
Rossi face à Dovizioso, un duel qui n'aura pas lieu en DTM
Par :
, Featured writer
23 mai 2019 à 08:25

Les deux pilotes italiens avaient sans doute la possibilité de s'affronter à Misano, mais plusieurs facteurs ont joué contre la tenue d'une telle confrontation.

Audi a annoncé un peu plus tôt ce mois-ci qu'Andrea Dovizioso participerait à la course DTM de Misano, bien aidé par l'association de la marque allemande avec Ducati, les deux entreprises faisant partie du groupe Volkswagen. Le patron du DTM, Gerhard Berger, a cependant admis qu'il y avait eu une tentative pour que le pilote MotoGP livre un duel face à Valentino Rossi lors de la course italienne dans l'idée d'accroître la popularité du championnat.

Lire aussi :

Les sources de Motorsport.com ne se sont pas montrées vraiment claires sur le niveau d'implication de BMW dans la tentative du DTM d'aligner Rossi sur l'une de ses épreuves, mais le contrat du pilote Yamaha avec son équipe l'a sans doute empêché de profiter d'une telle opportunité.

Interrogé pour savoir si le DTM avait également invité Rossi, Berger a répondu sans détour : "Pour être honnête, oui [nous lui avons proposé]. Mon rêve était d'avoir Valentino dans la BMW et Dovizioso dans l'Audi. Je n'ai qu'un demi-rêve [à présent] !" a lancé l'Autrichien, avant de plaisanter : "On verra l'an prochain…"

Favoriser l'exportation du DTM

Les manches du DTM à Brands Hatch et Misano sont perçues comme clés dans l'internationalisation de la catégorie, mais les deux événements ont eu des difficultés à attirer un large public jusqu'ici. L'an dernier, BMW avait invité Alessandro Zanardi à Misano, et le DTM avait organisé une course nocturne qui n'a finalement pas été reconduite pour 2019.

"Misano avait aussi le potentiel pour avoir cette ambiance [similaire à la popularité de Zolder, le week-end dernier], mais en Italie, s'il ne s'agit pas de MotoGP ou de Ferrari, c'est difficile [d'attirer les fans]", poursuit Berger.

Lire aussi :

Le patron de l'équipe BMW RBM, Bart Mampaey, a quant à lui expliqué auprès de Motorsport.com qu'un engagement de Rossi en tant qu'invité aurait été "fantastique", mais craint que l'Italien n'ait pas été informé de l'invitation qui lui avait été faite.

 

Interrogé lui aussi par Motorsport.com sur le fait d'avoir été approché ou non en vue d'une pige de Rossi, Rudolf Dittrich, le patron du développement des véhicules de compétition chez BMW, a pour sa part déclaré : "Bien sûr que nous cherchons un pilote invité intéressant cette année. L'an dernier, nous avons eu du succès avec Alessandro Zanardi, et nous voulons évidemment continuer dans cette voie. Vous parlez à différentes personnes, et regardez avec quel calendrier cela est faisable, ainsi que les possibilités [d'un pilote donné], et si ses préférences conviennent. Nous sommes en discussion avec des personnes, voyons ce que la saison va nous réserver."

La nouvelle équipe R-Motorsport Aston Martin a vu ses quatre Vantage construites tardivement, et tente de faire avec un nombre limité de pièces de rechange. Mais le patron de la structure, Florian Kamelger, a pour sa part expliqué à Motorsport.com qu'il était "ouvert" à la possibilité d'avoir dans ses rangs un pilote invité en 2019. Kamelger n'a pas confirmé ou nié que l'équipe avait préparé une cinquième Vantage à cet effet.

Article suivant
Encore sur le podium, Nico Müller opportuniste à Zolder

Article précédent

Encore sur le podium, Nico Müller opportuniste à Zolder

Article suivant

Rossi confirme son souhait de courir prochainement en DTM

Rossi confirme son souhait de courir prochainement en DTM
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries DTM , MotoGP
Pilotes Andrea Dovizioso Boutique , Valentino Rossi Boutique
Auteur Tom Errington