Gary Paffett - Tomczyk mérite une pénalité pour la course 2

Gary Paffett ne cachait pas sa colère à l'issue de la course 1 à Hockenheim. Percuté par la BMW de Martin Tomczyk en perdition, le pilote Mercedes, aligné sous la bannière de l'équipe ART Grand Prix, a vu sa course s'arrêter brutalement.

Une frustration d'autant plus grande pour l'expérimenté pilote britannique que cet incident, qui n'est pas son premier avec le pilote allemand, a mis fin à une belle remontée depuis la dernière ligne, après qu'il a écopé d'une pénalité pour infraction de son équipe à la règle du Parc Fermé.

"Ça fait partie des choses stupides qu’il a déjà faites en piste", ruminait Paffett après la course. "Il me sort à Zandvoort, il me sort aussi ici, à chaque fois je ne suis qu’un passager innocent dans ces incidents. Je ne sais pas pourquoi c’est toujours moi qu’il percute, il ne le fait pas exprès j’imagine bien mais bon…"

"Malgré tout, nous avons eu une bonne course avant cela. Pour moi, ce n’était pas de chance d’avoir été contraint de m’élancer du fond de la grille. Beaucoup de gens ont fait des choses stupides au départ de la course. Il y avait beaucoup de débris, plusieurs voitures ont dû abandonner. Moi, j’ai essayé de rester propre, nous sommes allés de l’avant et le safety car nous a aussi aidé à remonter en 12e position et commencer à viser les points car c’était l’objectif avant tout".

Il a mis deux pilotes hors course et il n’y a aucune excuse pour cela.

Gary Paffett.

"J’étais derrière Bruno [Spengler] cherchant une opportunité pour le dépasser", poursuit Paffett. "Lorsque j’ai pris le virage de l’épingle, j’ai subi un violent impact de l’arrière qui m’a poussé en tête-à-queue, je n’ai pas compris ce qu’il se passait. Nous  avons une course demain (aujourd’hui), il y a beaucoup de dégâts sur sa voiture, sur la mienne, sur celle de Lucas. C’est une chose stupide et il l’a faite tout seul. Vous pouvez dire ce que vous voulez, que vous avez bloqué les roues ou je ne sais quoi, mais vous devez être responsable de votre voiture. C’est vous qui la pilotez, vous savez comment elle se comporte, comment agissent les freins. Il a mis deux pilotes hors course et il n’y a aucune excuse pour cela. De mon point de vue, il devrait recevoir une pénalité sur la grille pour la seconde course. Il doit être puni".

Gary Paffett s'était quant à lui montré prudent au volant de sa Mercedes C63. Rétrogradé en fond de grille par les commissaires, le champion 2005 a su éviter les embûches des premiers tours pour se rapprocher de la zone des points au fil des tours. De belles performances, de bon augure pour la course 2 de dimanche.

"J’ai essayé d’être prudent, patient, de rester en dehors des problèmes", conclut Gary Paffett. "Demain nous avons une course encore, et il aurait été idiot de partir à fond et de casser la voiture. Notre rythme en course était bon, et nous pouvons viser un bon résultat et il aurait été dommage de tout compromettre en détruisant la voiture". 

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries DTM
Événement Hockenheim
Sous-évènement Course 1
Circuit Hockenheim
Pilotes Martin Tomczyk , Gary Paffett
Type d'article Résumé de course