Glock compare la moquerie des fans par Mercedes au dopage en cyclisme

partages
commentaires
Glock compare la moquerie des fans par Mercedes au dopage en cyclisme
Stefan Ehlen
Par : Stefan Ehlen
Traduit par: Emmanuel Rolland
29 sept. 2015 à 09:45

Timo Glock (BMW) a eu des mots durs à l'encontre de Mercedes sur les consignes d'équipe appliquées lors de la course 2 par la marque à l'étoile pour favoriser Pascal Wehrlein.

Podium : le vainqueur Timo Glock, BMW Team MTEK BMW M3 DTM
Edoardo Mortara, Audi Sport Team Abt Audi RS 5 DTM
Pascal Wehrlein, HWA AG Mercedes-AMG C63 DTM
Pascal Wehrlein, HWA AG Mercedes-AMG C63 DTM
Edoardo Mortara, Audi Sport Team Abt Audi RS 5 DTM
Timo Glock, BMW Team MTEK BMW M4 DTM

Les pilotes Mercedes Maximilian Götz et Daniel Juncadella avaient en effet ralenti considérablement afin de laisser revenir leur équipier, et leader du championnat, Pascal Wehrlein, qui passait finalement les deux hommes.

Timo Glock n'a pas caché son opinion au sujet de cette stratégie, soutenant que la tactique employée par Mercedes n'était "pas juste".

C'est comme sur le Tour de France lorsque les gens utilisent des produits dopants pour gagner.

Timo Glock.

"C'est vraiment se moquer des fans dans les tribunes", a-t-il déclaré. "Ce n'est pas de la course propre et correcte. Vous ne devez pas faire ça".

"Vous ne pouvez pas remporter un championnat comme cela. Mercedes doit être critiqué pour cela. Ils remporteront peut-être le championnat, mais pas de belle manière".

"C'est ce que je pense à ce sujet", a ajouté Glock. "C'est comme sur le Tour de France lorsque les gens  utilisent des produits dopants pour gagner".

D'un autre côté, Glock loue la philosophie de son équipe, BMW.

"Nous ne faisons pas de choses comme cela, nous l'avons déjà montré à plusieurs reprises, comme lorsque j'ai gagné à Oschersleben devant Bruno Spengler", ajoute le pilote allemand. "Ou quand Maxime Martin a gagné [la première course] devant Bruno".

 

Le sujet a été abordé durant la conférence de presse à l'issue de la course 1, lorsque Dieter Gass, le responsable du programme DTM de Audi, critiquait l'usage de consignes de course par Mercedes.

Wehrlein compte aujourd'hui 37 points d'avance sur son plus proche poursuivant, Edoardo Mortara, avant la finale à Hockenheim. Mattias Ekström est 3e à un point derrière alors que Bruno Spengler, 4e, est le dernier pilote à demeurer mathématiquement encore en course pour le titre, avec tout de même 46 points de retard. Avec 50 points encore à attribuer, Wehrlein pourrait ainsi s'assurer le titre dès la course 1 à Hockenheim s'il décroche un podium.

Prochain article DTM
DTM - BMW déroge à la règle du Parc Fermé

Previous article

DTM - BMW déroge à la règle du Parc Fermé

Next article

L'introduction des nouveaux moteurs en DTM repoussée à 2019

L'introduction des nouveaux moteurs en DTM repoussée à 2019
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries DTM
Événement Nürburgring
Lieu Nürburgring
Pilotes Timo Glock
Auteur Stefan Ehlen
Type d'article Actualités