Green veut conjurer le sort à Zandvoort

Actuel leader du championnat DTM, protagoniste du championnat DTM depuis la saison 2005, Jamie Green (Audi) n'a jamais été en mesure de monter sur le podium en dix courses disputées à Zandvoort, son meilleur résultat demeurant une quatrième place en 2011, alors qu'il évoluait sous les couleurs de Mercedes. Une mauvaise habitude qu'il compte bien lâcher ce week-end, alors que le DTM s'apprête à poser ses valises sur le tracé néerlandais, pour sa quatrième étape du championnat.

"Il est temps de changer cela", commente le pilote britannique, qui avait vu sa stratégie ruinée l'an passé aux Pays-Bas alors qu'il évoluait en deuxième position. "Cette année, nous avons une voiture parfaite, et le lest nous est plus favorable qu'il ne l'était au Norisring".

Revanche après deux courses difficiles au Norisring ?

Après avoir aligné trois victoires lors des quatre premières courses de la saison, à Hockenheim et au Lausitzring, Jamie Green, comme ses équipiers de chez Audi, avait embarqué un lest conséquent il y a quinze jours à Nuremberg. 7e de la course 1, puis lointain 19e dans la course 2 après avoir été accroché par la BMW de Maxime Martin, Green occupe toujours la première place du classement avant de se rendre à Zandvoort, un circuit sur lequel il n'a jamais connu la réussite, mais qu'il affectionne pourtant. 

"Zandvoort est une piste assez sympa, avec une configuration fantastique et naturelle", poursuit Green. "Ses caractéristiques sont uniques, et ses virages rapides proposent aux pilotes un réel challenge". 

Le natif de Leicester se souvient également que, en 2004, il s'était imposé en Formule 3 lors de la seconde manche disputée sur le circuit du bord de la Mer du Nord, s'assurant du même coup, par anticipation, le titre dans la catégorie qui lui ouvrait ensuite les portes du DTM. Pour la petite histoire, on retiendra également que l'un de ses plus farouches rivaux de l'époque fut un certain Nico Rosberg, aujourd'hui pilote Mercedes en Formule 1, et accessoirement fils de Keke Rosberg, l'actuel propriétaire de l'équipe Audi Sport Team Rosberg, dans laquelle évolue Jamie Green.

A propos de cet article
Séries DTM
Événement Zandvoort
Circuit Zandvoort
Pilotes Jamie Green
Type d'article Preview
Tags audi, dtm, green, zandvoort