Lawson et Red Bull remportent la grande première

Liam Lawson a décroché la victoire pour la grande première du DTM dans sa nouvelle ère GT3, à Monza.

Lawson et Red Bull remportent la grande première

Pour la première course de l'ère GT3 du DTM, disputée ce samedi à Monza, Liam Lawson s'est imposé au volant de sa Ferrari 488 GT3. Le pilote Red Bull a devancé pas moins de quatre Mercedes après avoir observé un arrêt au stand plutôt précoce. 

Avant la course, Audi, BMW et Ferrari avaient tous reçu un surplus de performance via le système de BoP, après la domination en qualifications de Mercedes, qui avait monopolisé les quatre premières places de la grille de départ. 

Une fois le départ de cette première course donné, Vincent Abril a emmené le peloton après s'être élancé depuis la pole position, devançant Daniel Juncadella, Maximilian Götz et Lucas Auer. 

Parti septième, Lawson est bien remonté en gagnant deux places au premier tour, avant que la hiérarchie en tête de peloton ne se stabilise. 

La valse des arrêts au stand a été ouverte par les pilotes Audi Nico Müller et Mike Rockenfeller, ainsi que par Esmee Hawkey (Lamborghini), dès la fin du cinquième des 28 tours de course. Lawson les a imités quatre boucles plus tard. Ce choix a permis au Néo-Zélandais de repartir avec une piste dégagée, ce qui s'est avéré décisif en vue de la victoire. 

Lorsqu'Abril a plongé aux stands dans le 11e tour, il n'a pas pu résister au retour de Lawson ensuite, à cause de ses pneus froids, et a dû céder le leadership dans le virage 2. Dès lors, Lawson a filé vers la victoire sans jamais être réellement inquiété, même si Abril est parvenu à revenir à 1"6 dans les derniers tours grâce à des pneus moins usés. Derrière les deux hommes, Götz a pris la troisième place pour compléter le podium.

Parti seulement 14e, Alexander Albon a réalisé une très belle remontée jusqu'au quatrième rang, au volant de l'autre Ferrari alignée par Red Bull. Le Thaïlandais s'était arrêté au stand un tour avant son coéquipier mais a dû se frayer un chemin dans le trafic lors de son tour de sortie. Il est notamment sorti vainqueur de sa lutte face aux pilotes Audi. 

Müller a plus tard été victime d'un tête-à-queue à la deuxième chicane, après un contact avec Juncadella, mais il est parvenu à terminer huitième. Dans le clan BMW, la course s'est mieux passée que les qualifications : le double champion de DTM Marco Wittmann a terminé neuvième, devant Rockenfeller. Auer a terminé hors des points à cause d'un arrêt au stand qui s'est éternisé en raison d'un problème à l'arrière gauche. Deux abandons sont à déplorer, ceux de Dev Gore et Philip Ellis. 

Italy DTM Monza - Course 1

P. Pilote Voiture Tours Ecart Stands
1 New Zealand Liam Lawson
Ferrari 488 GT3 Evo 2020 28 1
2 France Vincent Abril
Mercedes-AMG GT3 Evo 28 1.630 1
3 Germany Maximilian Götz
Mercedes-AMG GT3 Evo 28 2.636 1
4 Thailand Alexander Albon
Ferrari 488 GT3 Evo 2020 28 7.076 1
5 Spain Daniel Juncadella
Mercedes-AMG GT3 Evo 27 1 Lap 1
6 South Africa Kelvin van der Linde
Audi R8 LMS Evo 28 16.378 1
7 Germany Maximilian Buhk
Mercedes-AMG GT3 Evo 28 17.615 1
8 Switzerland Nico Müller
Audi R8 LMS Evo 28 19.402 1
9 Germany Marco Wittmann
BMW M6 GT3 28 20.517 1
10 Germany Mike Rockenfeller
Audi R8 LMS Evo 28 23.181 1

partages
commentaires
Comment suivre le DTM en direct ce week-end

Article précédent

Comment suivre le DTM en direct ce week-end

Article suivant

Van der Linde l'emporte, doublé Audi à Monza

Van der Linde l'emporte, doublé Audi à Monza
Charger les commentaires