Le DTM trop "technique" et trop "politique" pour Tomczyk

partages
commentaires
Le DTM trop "technique" et trop "politique" pour Tomczyk
Par :
, Motorsport.com Switzerland
16 sept. 2016 à 07:30

Le pilote allemand a fait part des raisons qui l'ont poussé à décider de quitter le DTM à l'issue de la saison, après 16 années passées dans la discipline, et avant une nouvelle carrière en GT avec BMW.

Press Conference, Martin Tomczyk, BMW Team Schnitzer, BMW M4 DTM
Martin Tomczyk, BMW Team Schnitzer, BMW M4 DTM
Martin Tomczyk, BMW Team Schnitzer, BMW M4 DTM
Martin Tomczyk, BMW Team Schnitzer, BMW M4 DTM
Maximilian Götz, Mercedes-AMG Team HWA, Mercedes-AMG C63 DTM and Martin Tomczyk, BMW Team Schnitzer, BMW M4 DTM
Martin Tomczyk, BMW Team Schnitzer, BMW M4 DTM

Martin Tomczyk, qui avait disputé pas moins de onze saisons sous les couleurs d'Audi, avant de passer chez BMW en 2012, a décidé de quitter le DTM, une série qu'il a marqué de son empreinte avec notamment sept victoires et surtout un titre de champion en 2011.

Ces dernières années cependant, Tomczyk s'est davantage habitué au fond du peloton, son dernier podium remontant à Zandvoort en 2014. En 2016, le pilote BMW n'est entré dans les points qu'à trois reprises, son meilleur résultat étant une 5e place lors de la course 1 de Spielberg.

Vendredi, avant les deux manches disputées sur le Nürburgring, le Bavarois a ainsi expliqué les raisons de son départ, alors qu'il s'apprête à poursuivre sa collaboration avec BMW en compétition GT lors des années à venir.

"C'est une réflexion longuement murie", a-t-il ainsi confié en conférence de presse. "Seize ans, c'est assez long, et j'ai vu le développement du DTM au cours de ces 16 années. Et j'ai commencé à me dire : 'Est-ce que nous allons bien ensemble ?'"

"Au final, je dirais que le DTM est assez technique, et assez politique, et ce n'est pas ce que je considère comme un environnement parfait pour la course, de mon point de vue."

 

"C'est mon point de vue personnel et, au final, je ne pouvais pas atteindre les objectifs sportifs que je m'étais fixés", poursuit Tomczyk. "Et c'est aussi une autre raison [de se retirer]."

2011 et 2012, les meilleures années 

Le titre 2011 restera bien évidemment gravé dans l'esprit de Martin Tomczyk, tout comme son passage chez BMW l'année suivante. "Bien sûr, remporter le titre DTM en 2011 fut quelque chose de spécial, et j'ai un grand sourire à chaque fois que j'y repense. Le passage de Audi à BMW fut également un grand moment pour moi, car la marque revenait en DTM après plusieurs années, et bâtir toute la structure du projet avec BMW, remporter les trois titres [constructeurs, équipe et pilote avec Bruno Spengler] lors de cette première année, c'était vraiment très spécial", a-t-il conclu.

Avec Stefan Ehlen

Article suivant
Mattias Ekström pourrait faire l'impasse sur la finale à Hockenheim

Article précédent

Mattias Ekström pourrait faire l'impasse sur la finale à Hockenheim

Article suivant

Mercedes confirme Rosenqvist jusqu'à la fin de saison

Mercedes confirme Rosenqvist jusqu'à la fin de saison
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries DTM
Pilotes Martin Tomczyk
Auteur Emmanuel Rolland
Soyez le premier à recevoir toute l'actu