L'introduction des nouveaux moteurs en DTM repoussée à 2019

partages
commentaires
L'introduction des nouveaux moteurs en DTM repoussée à 2019
Par : Emmanuel Rolland
22 janv. 2016 à 12:15

Le nouveau moteur 4 cylindres deux litres qui devait être instauré en DTM pour 2017 a été reporté de deux ans.

Martin Tomczyk, BMW Team Schnitzer BMW M4 DTM
Jamie Green, Audi Sport Team Rosberg Audi RS 5 DTM
Bruno Spengler, BMW Team MTEK BMW M4 DTM
Paul di Resta, HWA AG Mercedes AMG C-Coupé DTM

Ce nouveau bloc devait initialement permettre un rapprochement de la réglementation technique entre les voitures du DTM, celles du Super GT japonais et celles du championnat IMSA américain sous la même dénomination "Class One", avec la possibilité de voir les deux séries se confronter sur quelques courses communes.

Mais, depuis quelques mois déjà, ce projet semblait avoir pris du plomb dans l'aile, les trois constructeurs impliqués en DTM (Audi, Mercedes et BMW) mettant l'accent sur les coûts importants qui résulteraient du développement de ces nouveaux blocs, appelés à remplacer les actuels moteurs V8 utilisés dans la série allemande, avec un gain de puissance de l'ordre de 200 cv.

En contrepartie, les moteurs V8 ainsi maintenus pourraient bénéficier de 50 cv supplémentaires dès la saison prochaine.

Article suivant
Bilan 2015 – Mercedes, une si longue attente

Article précédent

Bilan 2015 – Mercedes, une si longue attente

Article suivant

BMW remanie ses équipes pour 2016

BMW remanie ses équipes pour 2016
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries DTM
Auteur Emmanuel Rolland