Loïc Duval : "À moi de faire mon analyse"

partages
commentaires
Loïc Duval :
Par : Emmanuel Rolland
9 mai 2017 à 18:00

Victime innocente de la bousculade du premier virage lors de la Course 2 à Hockenheim, Loïc Duval dresse un bilan mitigé de son premier week-end de course en DTM, mais garde la satisfaction d'une belle progression au fil du meeting.

Loic Duval, Audi Sport Team Phoenix, Audi RS 5 DTM
Loic Duval, Audi Sport Team Phoenix, Audi RS 5 DTM
Loic Duval, Audi Sport Team Phoenix, Audi RS 5 DTM
Loic Duval, Audi Sport Team Phoenix, Audi RS 5 DTM
Loic Duval, Audi Sport Team Phoenix, Audi RS 5 DTM
Lucas Auer, Mercedes-AMG Team HWA, Mercedes-AMG C63 DTM, Loic Duval, Audi Sport Team Phoenix, Audi RS 5 DTM
Loic Duval, Audi Sport Team Phoenix, Audi RS 5 DTM

Après s'être élancé 18e et dernier, puis conclu en-dehors de la zone des points (13e) lors de la Course 1 du samedi, Loïc Duval repartait à l'attaque lors de la deuxième journée du meeting d'ouverture à Hockenheim, et démarrait du bon pied avec un encourageant huitième meilleur temps lors des EL2 du matin, sous un ciel menaçant.

Lors des qualifications, le Français était dans le rythme des habitués de la discipline, mais les conditions de piste (humide, mais s'asséchant) ont fait de la séance une véritable loterie, et le pilote Audi a été piégé par un mauvais timing : il a finalement signé le 13e chrono.

"Il y a eu un peu de progression par rapport à hier", expliquait-il dimanche soir. "Je fais huitième à la séance d'essais libres du matin, en qualifications nous étions dans un bon rythme, j'avais même le meilleur secteur à un moment donné. La piste s'améliorait mais j'étais l'un des premiers à passer sous le drapeau à damier à l'issue de la séance, et les autres pilotes sont passés devant au classement après, sinon je pense qu'en performance pure on se plaçait entre huitième et dixième. On a fait de gros changements niveau réglages, qui ont porté leurs fruits."

En course, Duval a pris un bon départ, se portant à la hauteur de son équipier Nico Müller, qui s'élançait juste devant lui, mais le pilote suisse a été bousculé par la Mercedes de Robert Wickens au premier virage, et son Audi a été poussée sur celle du tricolore, qui a tiré tout droit avant de reprendre la piste au ralenti, et finalement abandonner quelques boucles plus tard après un passage au stand.

"En course, le point positif est le fait que j'ai pu prendre un bon départ, ce qui est important en DTM", poursuit Loïc Duval. "Mais ensuite, on arrive au premier virage, je laisse un peu de place pour Nico, mais il est poussé par Wickens. C'est un incident de course, mais je ne sais pas ce qu'espérait Wickens en freinant si tard et autant à l'intérieur, je pense qu'il n'y avait pas la place."

"Cela fait longtemps que je n'avais pas connu un premier virage comme ça."

"L'objectif pour la prochaine course est de faire une meilleure qualification, ça évitera les problèmes."

"J'ai appris. Cela fait longtemps que je n'avais pas connu un premier virage comme ça. À moi de faire mon analyse même si, très clairement, je ne suis responsable de rien. À moi d'agir différemment, de me positionner différemment dans le futur."

"Un week-end négatif en termes de résultats, c'était difficile samedi, mais aujourd'hui (dimanche) cela aurait pu être bien différent, et j'aurais pu marquer mes premiers points au vu du rythme que l'on avait globalement en course. Mais je vois une vraie évolution, les résultats en performances pures étaient meilleurs d'un jour à l'autre."

"L'autre paramètre difficile à prendre en compte est que j'ai un ingénieur qui est très compétent, mais qui n'a aucune expérience en DTM. Je ne peux pas me reposer sur lui, ni lui sur moi, et il va falloir que l'on travaille cela et que l'on grandisse ensemble." 

Article suivant
Müller : "Début positif, mais j'aurais pu ramasser de plus"

Article précédent

Müller : "Début positif, mais j'aurais pu ramasser de plus"

Article suivant

Green ne comprend pas sa pénalité dans la course 2

Green ne comprend pas sa pénalité dans la course 2
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries DTM
Événement Hockenheim
Lieu Hockenheimring
Pilotes Loïc Duval
Auteur Emmanuel Rolland