Wittmann frustré par les arrêts plus rapides des Ferrari

Marco Wittmann appelle les dirigeants du DTM à prendre des mesures pour garantir une meilleure équité dans les stands, Ferrari et Mercedes pouvant faire des arrêts plus rapides que les autres marques.

Wittmann frustré par les arrêts plus rapides des Ferrari

Après avoir signé la pole, Marco Wittmann a mené les premiers tours de la seconde course du Red Bull Ring en DTM, devant Liam Lawson. Ce dernier a pris l'avantage dans les stands grâce à un arrêt en 6"8, soit 1"9 de mieux que celui de Wittmann, qui n'a pas pu repasser devant dans la dernière partie de la course.

À Monza, AF Corse, l'équipe de Lawson, a mis en place une procédure pour gagner du temps dans les stands : le mécanicien en charge du pistolet pneumatique dévisse la roue avant puis se déplace vers la roue arrière pour la dévisser puis fixer la nouvelle, pendant qu'un autre mécanicien remplace le pneu avant. Le premier mécanicien revient vers l'avant de la voiture pour visser la roue.

Les arrêts des Ferrari sont ainsi plus rapides puisque le mécanicien n'a pas à attendre le changement du premier pneu. Mercedes a copié cette approche dès le Lausitzring mais les autres marques, comme BMW, ne peuvent pas le faire puisque leurs roues ne sont pas équipées d'un dispositif assurant que l'écrou ne tombera pas.

Lire aussi :

Wittmann a appelé les dirigeants du championnat à prendre en compte les performances dans les changements de pneus afin de garantir une meilleure équité entre les différents constructeurs. "On a perdu la première place dans les stands, ce qui est un peu dommage", a déclaré le double Champion du DTM. "Ça a été un sujet toute la saison, les Mercedes et les Ferrari ont un avantage dans leur façon de faire les arrêts."

"C'est un peu dur à avaler quand on perd une victoire comme ça, mais il y a une perte de 1"5 à 2"0 à chaque arrêt, et ça détermine vraiment les victoires donc je suis assez frustré. Mais je dois reconnaitre que Liam a fait un bon travail. Il a évité les erreurs et c'était impossible de l'attaquer à la fin. Nos deux voitures avaient un rythme similaire."

"Finalement, on a surtout perdu la course dans les stands, ce qui devrait être un sujet pour l'avenir avec peut-être une BoP [Balance de Performance] pour les arrêts, parce que je dois dire que la BoP est assez bonne et que si on regarde les qualifications, c'est super serré. Mais si on a une différence qui est peut-être de deux secondes dans un arrêt, c'est dur de les reprendre dans un plateau si serré."

Marco Wittmann estime aussi que les commissaires de course n'ont pas été suffisamment sévères pour faire respecter les limites de la piste à Spielberg. Il reproche à Lawson d'avoir dépassé la ligne blanche "deux ou trois fois" après avoir pourtant reçu un avertissement : "C'est pour ça que j'ai dit qu'il y aurait dû avoir une pénalité. Je ne dis pas qu'il n'aurait pas gagné la course [sans ces infractions] mais au final il y a un règlement et il n'a pas été respecté."

Lire aussi :

partages
commentaires

Related video

Lawson double la mise au Red Bull Ring et revient sur Van der Linde

Article précédent

Lawson double la mise au Red Bull Ring et revient sur Van der Linde

Article suivant

Comment suivre la manche d'Assen du DTM

Comment suivre la manche d'Assen du DTM
Charger les commentaires