Marco Wittmann - "Il y a beaucoup d'émotions"

partages
commentaires
Marco Wittmann -
Par : Emmanuel Rolland
17 oct. 2016 à 14:51

A l'issue de deux courses finales très disputées à Hockenheim, Marco Wittmann (BMW) a décroché le titre DTM 2016, devenant le plus jeune double champion de la discipline.

Le champion 2016, Marco Wittmann, BMW Team RMG, BMW M4 DTM fête son titre avec son équipe
Podium: le champion 2016, Marco Wittmann, BMW Team RMG, BMW M4 DTM
Le Champio Marco Wittmnn, BMW Team RMG, fête son titre avec son équipe
Le Champio Marco Wittmnn, BMW Team RMG, fête son titre avec son équipe
Marco Wittmann, BMW Team RMG, BMW M4 DTM
Le champion 2016, Marco Wittmann, BMW Team RMG, BMW M4 DTM
Jens Marquardt, directeur de BMW Motorsport, et Stefan Reinhold, BMW Team RMG

Malgré ses 14 points d'avance avant les deux manches finales de la saison à Hockenheim, le titre fut loin d'être une formalité pour Marco Wittmann. Son rival Edoardo Mortara (Audi) s'est en effet battu comme un beau diable, et a produit une nouvelle performance de haut niveau, comme il l'avait fait lors de l'avant-dernier meeting de l'année sur le Hungaroring.

Deuxième de la course 1, Wittmann reprenait trois points supplémentaires à Mortara, qui arrachait la troisième place à l'issue d'une belle remontée. Dans la deuxième course, les choses se présentaient au mieux pour le pilote BMW, troisième dans les premiers tours alors que "Edo" pointait au 6e rang.
Pourtant, la physionomie de la course allait changer avec la remontée du pilote Audi, qui finissait par se hisser en tête, à la faveur également de l'accrochage entre les deux hommes de tête, Antonio Felix Da Costa (BMW) et Gary Paffett (Mercedes).

La vague de ravitaillement allait même mettre Marco Wittmann dans une position inconfortable puisqu'il occupait momentanément le 7e rang après son arrêt, alors que Mortara était seul en tête : à ce moment précis, le titre changeait virtuellement de camp. Mais le clan BMW savait que les Audi de Mike Rockenfeller et Nico Müller devaient encore s'arrêter, ce qu'elles firent quelques tours plus tard, laissant Wittmann s'installer au 5e rang, et reprendre la tête du classement.

Le pilote allemand était mis définitivement à l'abri lorsque son équipier Tom Blomqvist lui cédait la quatrième place. Wittmann revenait même sur la Mercedes de Paul Di Resta, troisième, mais préférait rester sagement derrière l'Ecossais, sa position lui assurant un deuxième titre après celui de 2014.

Une fin de course piégeuse

"Nous étions en quatrième position et nous savions que ce serait suffisant pour remporter le titre", raconte Wittmann au sujet de sa fin de course."C'était assez piégeux car quelque part vous voulez atteindre le podium et je pense que nous avions la performance avec les pneus neufs comparé aux Mercedes. Mais pour moi c'était peut-être un peu trop risqué de tenter une manœuvre, vous ne savez pas comment les autres vont se comporter, s'ils seront corrects ou pas".

"Au final, j'ai décidé de rester derrière. De toute façon il n'y avait aucune crainte derrière moi [il était suivi des autres BMW de Timo Glock, Maxime Martin et Tom Blomqvist NDLR], et je me suis contenté de finir les dix derniers tours comme ça, à contrôler si tout allait bien sur la voiture, et qu'aucun problème ne pourrait survenir avant la fin de la course".

Ce fut une belle saison, une saison difficile jusqu'à la fin, jusqu'à la dernière course, "Edo" s'est bien battu.

Marco Wittmann.

A 27 ans, Marco Wittmann réussit ainsi l'exploit de décrocher son deuxième titre en seulement quatre ans de présence en DTM. Il rejoint Timo Scheider et Mattias Ekström au club des doubles champions de la discipline.

"C'est super, remporter le titre une nouvelle fois, c'est quelque chose de spécial", se réjouit le pilote allemand. "Le décrocher deux fois en quatre ans, et devenir le plus jeune double champion du DTM, c'est aussi spécial".

"Ce fut une belle saison, une saison difficile jusqu'à la fin, jusqu'à la dernière course, "Edo" s'est bien battu. C'était bien pour les spectateurs avec tous ces vainqueurs différents, ces courses incroyables, et à la fin, décrocher le titre est exceptionnel, il y a beaucoup d'émotion", conclut-il.

Prochain article DTM
Edoardo Mortara - "C'était du grand n'importe quoi"

Previous article

Edoardo Mortara - "C'était du grand n'importe quoi"

Next article

Championnat - Quatre points qui font la différence pour Wittmann

Championnat - Quatre points qui font la différence pour Wittmann

À propos de cet article

Séries DTM
Événement Hockenheim II
Lieu Hockenheimring
Pilotes Marco Wittmann
Auteur Emmanuel Rolland
Type d'article Réactions