Mortara : Passer chez Mercedes "plus compliqué que je le pensais"

partages
commentaires
Mortara : Passer chez Mercedes "plus compliqué que je le pensais"
Par :
30 juin 2017 à 09:00

Vice-champion du DTM en titre, Edoardo Mortara a admis que sa première saison chez Mercedes après avoir quitté Audi s'est révélé plus difficile que prévu, les deux constructeurs constituant "deux mondes différent".

Edoardo Mortara, Mercedes-AMG Team HWA, Mercedes-AMG C63 DTM, Mattias Ekström, Audi Sport Team Abt Sportsline, Audi A5 DTM
Edoardo Mortara, Mercedes-AMG Team HWA, Mercedes-AMG C63 DTM
Edoardo Mortara, Mercedes-AMG Team HWA, Mercedes-AMG C63 DTM
Edoardo Mortara, Mercedes-AMG Team HWA, Mercedes-AMG C63 DTM
Edoardo Mortara, Mercedes-AMG Team HWA, Mercedes-AMG C63 DTM
Arrêt au stand pour Edoardo Mortara, Mercedes-AMG Team HWA, Mercedes-AMG C63 DTM
Edoardo Mortara, Mercedes-AMG Team HWA, Mercedes-AMG C63 DTM
Edoardo Mortara, Mercedes-AMG Team HWA, Mercedes-AMG C63 DTM

Le pilote italo-suisse a mis fin à une collaboration de six ans avec Audi après avoir raté le titre en DTM de quatre points en 2016. Mais le début de sa première saison avec Mercedes s'est avéré moins performant, Mortara occupant le 13e rang au championnat avec pour meilleur résultat une quatrième place à Hockenheim à l'issue des trois premiers meetings.

Mortara a admis que son adaptation à l'équipe Mercedes a été "bien plus difficile que ce je pensais".

"[Ma saison] ne se passe pas bien, pour être honnête c'est très difficile, l'adaptation est plus difficile que ce que je pensais", a-t-il confié à Motorsport.com. "[Mercedes et Audi sont] deux mondes complètement différents, et cela me prend pas mal d'énergie et de temps pour m'y habituer."

"Je ne suis pas heureux, pas satisfait de ce que je fais en ce moment, mais j'ai besoin de temps pour me détendre un peu et essayer de faire du bon boulot."

Si Mortara avait démarré sa saison en marquant 15 points dès la manche d'ouverture à Hockenheim, il n'a ensuite engrangé que six points au cumul des deux meetings du Lausitzring et du Hungaroring.

"Hockenheim était plutôt bien mais, pour diverses raisons, nous avons commencé à peiner un peu au Lausitz, puis sur le Hungaroring également", a ajouté Mortara.

"Surtout en qualifications, je n'ai pas trouvé la confiance avec la voiture pour la placer aux avant-postes, mais cela va toujours un peu mieux en course, je vais donc de l'avant, mais pour le moment c'est difficile."

"Je ne m'attendais pas à être en difficulté [en Hongrie] car normalement, dans le passé, j'y ai toujours été assez compétitif, en décrochant des pole positions, et des victoires. Je me réjouissais de disputer cette course, mais cela s'est avéré beaucoup plus difficile pour moi."

Un déclic possible à n'importe quel moment

Mortara compte 49 points de retard sur le leader René Rast après les trois premières manches, mais il ne pense pas que sa saison soit déjà pliée, car trouver les bons réglages "pourrait être le début d'une nouvelle saison."

"On ne sait jamais, c'est une question de trouver les bons réglages, et nous en essayons beaucoup pour trouver les solutions", explique-t-il. "Pour le moment, nous ne les avons toujours pas trouvés, mais [lorsque] nous les trouverons, cela pourra être le début d'une nouvelle saison pour moi. Je suis optimiste sur le fait que nous pourrons mettre le doigt sur ce qui ne va pas."

Article suivant
Audi : Rast a prouvé qu'il était un candidat au titre

Article précédent

Audi : Rast a prouvé qu'il était un candidat au titre

Article suivant

Chronique Nico Müller - Quel drame les 24 Heures du Nürburgring !

Chronique Nico Müller - Quel drame les 24 Heures du Nürburgring !
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries DTM
Pilotes Edoardo Mortara
Équipes Mercedes Boutique
Auteur David Gruz