Interview
DTM Livrées Audi Sport 2017

Nico Müller: Premier essai avec la nouvelle Audi RS5 DTM

La longue attente a une fin : comme dernier des six pilotes d’usine Audi Sport, Nico Müller peut prendre place dans sa nouvelle Audi RS5 DTM ce mardi au cours des essais officiels de la DTM à Hockenheim.

Nico Müller, Audi Sport Team Abt Sportsline, Audi RS 5 DTM
Nico Müller
Loïc Duval, Nico Müller et Dieter Gass, patron d'Audi Sport avec la nouvelle Audi RS 5 DTM 2017
Nico Müller, Audi Sport Team Abt Sportsline, Audi RS 5 DTM
Nico Müller, Audi RS 5 DTM
Nico Müller, Audi RS 5 DTM
Nico Müller, Audi RS 5 DTM

Au Salon International de Genève, le bernois a eu l’honneur de présenter la nouvelle voiture aux médias du monde entier. Mais il a dû patienter jusqu’à cette semaine pour se mettre lui-même au volant de la nouvelle Audi RS5 DTM. Lors des essais officiels à Hockenheim il y aura la seule assemblée des trois constructeurs Audi, BMW et Mercedes sur la piste avec ses 18 pilotes, avant le départ de la saison le 5 et 6 mai.

 

Ses cinq collègues Mattias Ekström, avec qui Müller forme l’Audi Sport Team Abt, Mike Rockenfeller, Jamie Green, Loïc Duval et René Rast ont dû essayer la nouvelle voiture d’Ingolstadt et Neuburg avant lui. "Pour Audi Sport tout kilomètre est absolument fondamental et collectionner des données est très important. Je comprends qu’on met au volant les pilotes les plus expérimentés", a commenté Müller, très confiant.

Au moins du point de vue optique, Nico Müller a pû se faire une idée de la Audi RS5 DTM 2017. "Elle une belle réussite et un pas en avant comparée avec le modèle de l’année passée. On y voit qu’elle provient de la nouvelle voiture de série. Elle présente l’un ou l’autre détail où on voit qu’ils devraient se répercuter sur des meilleurs chronos. Si elle est si vite que belle, nous aurons des bonnes chances".

Nico s’intéresse beaucoup au comportement des nouvelles gommes plus tendres de Hankook. Le seul pilote sous drapeau Suisse dans la DTM depuis 2014 en voit un grand challenge pour tous. "On devra essayer de sortir le maximum des pneus sur un tour et les garder sur la distance sans risquer un abaissement des chronos vers la fin de la course. Dans ma première saison en DTM 2014 on avait des pneus options. Je les ai bien maitrisés. Les nouvelles gommes sont comparables. J’espère d’en profiter".

 

Be part of Motorsport community

Join the conversation
Article précédent Gerhard Berger devient le nouveau patron du DTM
Article suivant La nouvelle BMW M4 DTM prête pour la nouvelle saison

Top Comments

Il n'y a pas de commentaire pour le moment. Souhaitez-vous en écrire un ?

Sign up for free

  • Get quick access to your favorite articles

  • Manage alerts on breaking news and favorite drivers

  • Make your voice heard with article commenting.

Motorsport prime

Discover premium content
S'abonner

Edition

Suisse