Quand Ekström chambre Wehrlein en conférence de presse!

partages
commentaires
Quand Ekström chambre Wehrlein en conférence de presse!
Par :
Traduit par: Emmanuel Rolland, Motorsport.com Switzerland
20 oct. 2015 à 14:30

Mattias Ekström n’a pas manqué de railler Pascal Wehrlein à l’issue de la course 2, après que ce dernier a abandonné sa Mercedes sur un vibreur dans le tour d’honneur...en tentant d’effectuer des donuts!

Mattias Ekström, Audi Sport Team Abt Sportsline Audi RS 5 DTM
Le deuxième, Mattias Ekström, Audi Sport Team Abt Sportsline, Audi A5 DTM
Le Champion DTM 2015 Pascal Wehrlein, HWA AG
Le Champion 2015 de DTM Pascal Wehrlein, HWA AG Mercedes-AMG C63 DTM
Podium du championnat : Pascal Wehrlein, HWA AG Mercedes-AMG C63 DTM
Mattias Ekström, Audi Sport Team Abt Sportsline, Audi A5 DTM
Jens Marquardt, Directeur de la Compétition chez BMW et Mattias Ekström, Audi Sport Team Abt Sportsline, Audi A5 DTM

Heureux d’avoir décroché le titre DTM 2015 dès la course du samedi, Pascal Wehrlein a voulu se joindre aux célébrations des autres concurrents lors du tour d’honneur après la course 2 de Hockenheim, ultime manche de la saison. Le pilote allemand, tout comme les pilotes Audi, Mattias Ekström, Jamie Green ou Timo Scheider, entamait ainsi une série de donuts dans l’enceinte du Stadium de Hockenheim.

Mais Wehrlein, qui fêtait ce même jour son 21e anniversaire, estimait mal sa manœuvre à la Sachscurve, et posait sa Mercedes C63 en équilibre sur un vibreur à l’intérieur du virage, avant d’être tracté dans ses stands par une dépanneuse.

Un épisode que n’a pas manqué de souligner le vétéran Mattias Ekström (37 ans) lors de la conférence de presse d’après course.

"Je vais te donner des cours de donuts", lançait-il à Pascal Wehrlein assis à ses côtés.

"Non mais cela avait bien fonctionné avant cela devant la tribune Mercedes", répondait Wehrlein.

"OK, un taux de réussite de 50%. Si tu veux, je peux t’expliquer comment on fait. Ce sera mon cadeau d’anniversaire !", rétorquait le Suédois avec son humour habituel à un Wehrlein penaud, et devant une assemblée hilare.

Samedi, Pascal Wehrlein avait écopé d’une amende de 3'000 euros pour avoir dégrafé son harnais lors de son tour d’honneur pour saluer la foule, et une autre de 2'500 euros pour être descendu de sa voiture (pour saluer ses mécaniciens) avant de la mener au Parc Fermé.

 

Article suivant
Photos - Le dernier week-end du DTM à Hockenheim

Article précédent

Photos - Le dernier week-end du DTM à Hockenheim

Article suivant

Comment Jamie Green a perdu un titre qui lui semblait promis

Comment Jamie Green a perdu un titre qui lui semblait promis
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries DTM
Événement Hockenheim II
Catégorie Après-course 2
Lieu Hockenheimring
Pilotes Pascal Wehrlein , Mattias Ekström
Auteur Stefan Ehlen
Soyez le premier à recevoir toute l'actu