Spengler - Il faut attendre Hockenheim pour voir où on en est

Après une dernière répétition générale la semaine dernière à Oschersleben, à l'occasion de la dernière des trois journées de tests collectifs du DTM, Bruno Spengler s'est confié à Motorsport.com, à un peu plus d'une semaine de l'ouverture de la saison sur le circuit de Hockenheim.

Le pilote canadien, passé dans le giron du Team MTEK BMW après deux saisons au sein du Team Schnitzer BMW, a réalisé le 6e meilleur temps de cette journée, alignant pas moins de 171 tours au volant de sa BMW M4 DTM. De quoi emmagasiner un certain nombre d'informations pour le champion DTM 2012 et sa nouvelle équipe.

"Ces essais d'Oschersleben nous ont permis d'approfondir notre connaissance de la voiture", a expliqué Spengler à Motorsport.com. "Nous avons parfaitement respecté et suivi le programme que nous nous étions fixé, en travaillant sur divers réglages, dans différentes situations, nous avons balayé pas mal de choses sur la voiture, et ce fut positif. Nous avons également pu voir que nos adversaires étaient eux aussi très affûtés pour la course. Il est de toute façon impossible d'établir une hiérarchie après ce genre d'essais, on saura vraiment où tout le monde en est à l'issue de la première séance de qualification du samedi à Hockenheim".

"A titre personnel, cette journée m'a permis de faire encore mieux connaissance avec les membres de l'équipe MTEK BMW, et notamment mon ingénieur", poursuit le Québécois. "J'ai tout de suite été accueilli chaleureusement et, même si nous ne nous connaissons pas encore très bien, je suis convaincu que nous allons faire de belles choses cette année".

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries DTM
Événement Essais d'Oschersleben
Circuit Oschersleben
Pilotes Bruno Spengler
Type d'article Actualités
Tags dtm, spengler