Tambay - "Le week-end le plus cruel de ma carrière"

Sur le Lausitzring, le sort s'est véritablement acharné sur Adrien Tambay, seul pilote Audi à ne pas avoir récolté sa part du gâteau. Sacrifié par les intérêts internes chez Audi, le Français avait été contraint de s'élancer du fond de la grille. Dimanche, le pilote de l'Audi Playboy avait réussi à remonter jusque dans la zone des points avant d'être harponné par la BMW de Bruno Spengler dans les derniers tours.

Alors que Audi effectue un début de saison tonitruant, avec quatre victoires en quatre courses sur les deux premiers meetings (sans oublier le quadruplé, puis le quintuplé lors des deux courses du week-end dernier sur le circuit du Lausitzring), Adrien Tambay est le seul du clan de la marques aux anneaux à ne pas profiter de cet état de grâce.

Déjà en manque de réussite lors de l'ouverture de la saison à Hockenheim, le pilote tricolore n'a pas été épargné le week-end dernier sur le Lausitzring. Alors que les moteurs de Jamie Green et Mattias Ekström nécessitaient d'être changés pour le week-end (chaque équipe n'a doit qu'à un seul changement de moteur par saison, sous peine de voir le pilote bénéficiant du nouveau moteur supplémentaire s'élancer du fond de grille), Audi choisissait de "donner" le moteur de Tambay à Ekström, se basant sur le classement des deux pilotes au championnat. 

Contraint de s'élancer du fond de grille pour la course 1 de toute façon, Tambay faisait alors l'impasse sur les qualifications du samedi pour préserver un train de pneus. Parti dernier, il remontait au 16e rang lors de cette première manche. 

Maintenant, je vais passer du temps avec mes amis et surtout ma famille. C'est la meilleure façon de me vider la tête.

Adrien Tambay

Dimanche, le Parisien espérait sans nul doute faire mieux que 20e de la séance qualificative, alors que ses équipiers monopolisaient les premiers rangs. Mais à force d'obstination, le pilote de l'Audi n°27 remontait position après position, pour se hisser au 9e rang, avec deux points dans le viseur, ce qui aurait constitué une juste récompense pour ses efforts. Mais un contact avec la BMW de Bruno Spengler envoyait Tambay hors de la piste : ce dernier concluait finalement la seconde manche au 20e rang. Une pilule difficile à avaler.

"C'est sans doute le week-end le plus cruel de ma carrière en DTM", commentait Tambay dimanche soir. "Cela a démarré assez mal car j'étais contraint de partir de la dernière ligne le samedi après mon changement de moteur. Dimanche, j'ai donné tout ce que je pouvais pour récupérer quelque chose. Les choses se présentaient bien car j'ai effectué plusieurs manoeuvres de dépassement, et j'étais déjà remonté au 9e rang lorsque j'ai été poussé par une autre voiture".

"Ma saison débutera réellement sur le Norisring", poursuit-il. "Maintenant, je vais passer du temps avec mes amis et surtout ma famille. C'est la meilleure façon de me vider la tête".

 

A propos de cet article
Séries DTM
Événement Lausitz
Circuit EuroSpeedway Lausitzring
Pilotes Adrien Tambay
Équipes Audi Sport Team Abt
Type d'article Résumé de course
Tags audi, dtm, tambay