Timo Scheider en vieux routier

A 36 ans, Timo Scheider disputera sa 15e saison de DTM cette année. Champion de la discipline en 2008 et 2009, le pilote Audi visera un troisième sacre en compagnie de l’écurie Audi Sport Team Phoenix, avec laquelle il a développé une certaine complicité. 

Le pilote allemand fait déjà figure de vétéran en DTM. Avec Martin Tomczyk et Mattias Ekström, il est l’un des rares pilotes de DTM en activité à avoir connu le format de double course encore en vigueur au début des années 2000, et qui effectue sa réapparition cette saison. Un retour aux sources qui ravit le pilote allemand.

"Avec 18 courses, un échec est moins préjudiciable", explique Timo Scheider. "On a la chance de rattraper ses erreurs, et c'est une bonne chose. Mais j'espère bien rencontrer le moins d'échec possible et que nous pourrons être constamment performants en qualifications comme en course".

Nous pourrons peut-être trouver nos marques plus facilement dans ce nouveau format, grâce à notre expérience.

Timo Scheider.

Quoiqu'il en soit, ce nouveau format, plus dense, est peut-être davantage taillé pour les vieux routiers du DTM, c'est du moins l'opinion du double champion de la discipline. "De nombreuses questions se posent encore quant à ce nouveau format de course, et nous pourrons y répondre seulement après les premiers meetings. Nous pourrions peut-être trouver nos marques plus rapidement, grâce à notre expérience".

Au sein du Team Phoenix, Timo Scheider se sent comme chez lui. Intégré au sein de l'écurie privée l'an passé après sept années consécutives dans l'équipe officielle Audi Team ABT Sportsline, Scheider se sent en confiance, d'autant qu'il bénéficie d'une belle complicité avec son équipier Mike Rockenfeller, champion DTM en 2013. "C'est vrai qu'il y a une bonne alchimie entre nous, et nous passons d'ailleurs pas mal de temps ensemble en dehors des courses", poursuit Scheider. "Cela rend certains processus parfois un peu plus faciles. En général, avoir un bon équipier est important pour optimiser vos propres performances. Mais le niveau en DTM est tellement élevé que l'on ne peut avoir que de bons équipiers", précise-t-il.

"Avec l'équipe Audi Team Phoenix, cela n'a pris que quelques week-ends de course l'an passé pour apprendre à nous connaître", conclut-il. "Dans la seconde moitié de la saison, nous étions performants. Je suis certain que nous débuterons la saison 2015 sur de bonnes bases".

 

 

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries DTM
Événement Hockenheim
Circuit Hockenheim
Pilotes Timo Scheider
Type d'article Preview