Wickens garde ses options ouvertes pour 2018

Vainqueur de sa première course de la saison DTM ce week-end au Nürburgring, le Canadien Robert Wickens reste ouvert quant à son avenir, dans la discipline ou ailleurs.

Le pilote Mercedes aurait pu prendre place dans un autre type de voiture ce week-end, en disputant la finale de l'IndyCar en remplacement de Mikhail Aleshin. Le Schmidt/Peterson Motorsports a finalement préféré aligner Jack Harvey. Une décision qui n'a pas particulièrement déçu le Canadien, bien engagé dans sa saison de DTM.

"J'adorerais ! Mais pas le week-end prochain. Je me suis juste un peu amusé sur les réseaux sociaux il y a un mois à peu près, en disant que j'adorerais, mais au final ils ont pris un autre pilote, ce qui n'est pas grave du tout, je suis dans ma saison donc je n'avais pas le cœur trop brisé !", a-t-il déclaré à Motorsport.com.

L'ancien Champion de Formule Renault 3.5 connaît maintenant assez bien les monoplaces d'IndyCar, puisqu'il a participé à une journée d'essais privés avant le début de saison, suivie de la journée du vendredi sur le tracé de Road America, pour remplacer Mikhail Aleshin (déjà !), bloqué pour problème de visa.

Ces courtes expériences ont toutefois mis l'eau à la bouche de Wickens, qui aurait clairement souhaité avoir sa chance lors de ces deux dernières épreuves de la saison, comme il l'avait exprimé sur Twitter.

"J'aurais juste voulu piloter la voiture pour m'amuser, j'ai fait l'échange [avec James Hinchcliffe] en début d'année, les essais libres à Road America, je veux essayer un week-end entier pour voir ce que ça donne, car en temps que pilote, je veux juste piloter tout ce que je peux, et continuer de rouler."

Si l'opportunité ne s'est pas présentée cette saison, le Canadien explore toutes les pistes en vue de 2018. Mercedes se retirant du DTM à la fin de la saison prochaine, il pourrait effectivement être intéressant pour Robert Wickens de changer de championnat dès 2018, et ainsi déjà démarrer un cycle long avec une équipe, plutôt que rester un an dans une série compétitive, mais sans trop de possibilités pour 2019.

"On prend ça jour après jour. Je regarde des options pour voir ce qui se passe car honnêtement, je ne peux plus vraiment faire totalement confiance aux autres, je sais que le sport automobile peut changer rapidement, et je ne veux pas louper une opportunité. Je recherche des options, mais si je suis toujours en DTM l'an prochain, j'aurai un énorme sourire sur mon visage, et si je me retrouve ailleurs ça sera un nouveau challenge, une nouvelle expérience, mais on s'en occupera quand ça arrivera."

Wickens est en tout cas présent sur les tablettes du Schmidt/Peterson Motorsports, qui a également indiqué viser une bonne liste de 28 noms, dont l'un devrait être choisi pour épauler James Hinchcliffe, qui devrait rempiler pour une année supplémentaire.

Propos recueillis par Julia Spacek

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries DTM , IndyCar
Pilotes Robert Wickens
Type d'article Actualités