Wittmann : "Le championnat excitant que nous connaissions est terminé"

Marco Wittmann (BMW) s'est montré amer devant l'écrasante domination des Audi à Spielberg, faisant suite à l'abandon du lest de compensation.

Le système de lest de compensation, qui permettait de rééquilibrer les performances entre les voitures de chaque constructeur du DTM en fonction des résultats des courses précédentes, a été abandonné après les deux courses du Nürburgring, soit deux meetings avant la fin de la saison.

Rapidement, il est apparu que les Audi avaient tiré le meilleur profit de cette décision, les RS 5 dominant toutes les séances libres, les qualifications et les deux courses du week-end sur le Red Bull Ring de Spielberg. Le constructeur d'Ingolstadt allait même jusqu'à placer cinq voitures dans les six premiers lors des Qualifications 2, puis encore quatre voitures dans le top 5 sur la grille le lendemain.

Peut-être que ce sera un championnat réservé aux Audi au final.

Marco Wittmann (BMW)

Lors de la Course 1, l'arrivée a tourné en une véritable démonstration pour Audi, avec trois voitures franchissant la ligne roue dans roue comme à la parade, laissant la première Mercedes, celle de Robert Wickens, à plus de vingt secondes, et la première BMW, pilotée par Marco Wittmann, à 22 secondes.

Un écart de performance qui rendait Wittmann plutôt amer. "C'est évident", lâchait le champion en titre. "Vous pouvez voir ce qui se produit. Audi profite le plus [de l'abandon des lests de compensation] et Mercedes et nous [BMW] sommes relégués derrière."

"Le championnat excitant que nous connaissions est terminé. Peut-être que ce sera un championnat réservé aux Audi au final. Je pense que nous aurions pour abandonner [la règle des lests] après la saison. Je soutiens la décision en général, pour le bien du sport et des fans. Mais je pense que le timing n'était peut-être pas idéal."

Après Spielberg, et avant la finale à Hockenheim, Wittmann compte ainsi pas moins de 28 points de retard sur le leader Mattias Ekström, alors que trois pilotes Audi occupent les premiers rangs du classement, avec René Rast deuxième, et Jamie Green troisième. Et Rockenfeller pointe à égalité de points avec Marco Wittmann, qui espère pouvoir redresser la barre à Hockenheim.

Un désavantage non-quantifiable

"Vous ne pouvez pas calculer [le désavantage produit par l'abandon des lests de compensation]", conclut ce dernier. "Certaines pistes conviennent à votre voiture, d'autres non. Nous devrons voir ça [à Hockenheim]. Ce n'est pas beaucoup : quelques dixièmes ça et là, et nous serons de retour dans la bagarre. Mais ici, à Spielberg, nous n'avons pas réussi à mettre les choses dans l'ordre."

"Nous n'avions pas la vitesse dont nous avions besoin en qualifications. En course, nous avons voulu marquer des points, ce que nous avons réussi à faire. Ce n'est pas suffisant, nous le savons, mais voilà."

Propos recueillis par Julia Spacek

 
Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries DTM
Événement Red Bull Ring
Circuit Red Bull Ring
Pilotes Marco Wittmann
Équipes BMW Team RMG
Type d'article Réactions
Tags lests